AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 Lena - Please, Listen to me Lena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Lena - Please, Listen to me Lena   Lun 31 Juil - 15:26


and i let you leave without holding you and today
we are two souls distant and broken by the distance.

✽ ✽ ✽
Qui a dit que la vie était belle ? Qui a dit que la vie était rose ? Celui qui a déclaré ses sornettes ne devait pas avoir connu beaucoup de malheurs dans sa vie. En tout cas, c’était le point de vue de James. Pour lui, la vie n’était qu’une succession d’épreuves et de malheurs qu’il fallait surmonter. Ceux qui y parvenaient pouvaient parfois trouver un semblant de bonheur, les autres finissaient six pieds sous terre, à manger les pissenlits par la racine. Si on souhaitait vraiment connaître des moments de joie, il fallait les créer soit même. Faire en sorte que chaque instant devienne spécial. Car, si on s’attendait à ce que la vie soit belle et rose, on ne pouvait que être déçu. Au contraire, la vie était plutôt sombre et amer pour le commun des mortels. Bien entendu, l’existence de certains était encore plus complexe que pour d’autres. C’était le cas pour James O’Connor. Dès sa plus tendre enfance, le destin semblait avoir décidé de s’acharner sur lui. Ainsi, alors qu’il avait à peine quatre ans, le jeune enfant qu’il était à l’époque était devenu orphelin du jour au lendemain. Son père, officier dans la marine avait été tué dans l’exercice de ses fonctions. Sa mère, folle de chagrin, n’avait pas supporter de vivre sans l’homme qu’elle aimait et avait mis fin à ses jours. Ainsi, le petit garçon fut placé dans un orphelinat où il rencontra celle qui deviendrait son monde, Elena. Lorsque James et Lena furent en âge de vivre seul et eurent les moyens c'est tout naturellement que les deux meilleurs amis emménagèrent ensemble. Durant cette période, James connut un bonheur démesuré. Il était tout simplement heureux. Mais cela ne dura pas. Le bonheur ne peut être présent que si on le construit. Il n’apparaît pas seul. La vie n’est pas belle. La vie n’est pas rose. Seulement, James préféra fuir, abandonner son bonheur présent qui n’était plus suffisant. Il préférait souffrir que de se contenter du peu qu’il avait. Plus les jours passaient, plus son bonheur se dégradait au fur et à mesure que le jeune homme prenait conscience de ses sentiments grandissant. L’amitié de Lena ne lui suffisait plus. Faire parti de la famille de Lena n’était plus assez. Il voulait être sa moitié, celui qui partagerait sa vie à jamais. L’amitié si grande qui existait entre les deux amis s’était transformé en un amour tellement pur, tellement puissant que James ne pouvait pas supporter que cela soit en sens unique. Il avait brisé son bonheur, emportant au passage celui de Lena. La fuite lui avait semblé la meilleure solution. Mais l’était-elle vraiment ? Il ne le saurait jamais et ne reviendrait pas sur sa décision. Les années qui suivirent ne lui permirent pas de se sortir de l’esprit celle qui avait été son monde mais en tant qu’aviateur pour l’US Air Force, il avait bien d’autre chose à penser. Mais, la vie est loin d’être belle. La vie est loin d’être rose. Et, le destin semblait vouloir s’acharner sur James. Le militaire était devenu très proche d’un autre aviateur Paul. Rapidement, ils devinrent meilleurs amis et partenaires pour les missions délicates confiées par l’armée. Mais l’ironie du sort est tout autre que cette nouvelle amitié grandissante. Paul tomba amoureux, fou amoureux d’une magnifique infirmière l’ayant soigné. Au départ, ce fut tout ce que James put savoir. Puis, il finit par apprendre que cette jeune femme se prénommait Lena. SA Lena. Quelle pouvait donc être la coïncidence pour que son meilleur ami tombe amoureux de la même fille que lui ? Ils ne vivaient même pas dans le même état ! Jamais James n’avoua la vérité à Paul. Il ne voulait pas faire souffrir son meilleur ami. Il préférait avoir mal et se sentir mal toute sa vie plutôt que faire souffrir ceux qu’il aimait. Depuis son enfance, il avait l’habitude d’affronter des épreuves. Il était fort et savait prendre sur lui-même. L’annonce du mariage fut certainement le plus dur à encaisser mais encore une fois, il accepta de devenir le témoin de Paul sans broncher. Mais la vie n’avait jamais été belle pour James. La vie n’avait jamais été rose. Elle n’était qu’une succession d’épreuves et de malheurs plus difficiles à vivres les uns que les autres. Alors qu’il pensait que cette fois-ci, sa mauvaise étoile le laisserait enfin en paix, le coup le plus douloureux le frappa en plein dos, sans qu’il n’ait pu le prévoir, sans qu’il ne l’ait vu venir. Le mariage n'eut jamais lieu. Paul et james étaient au cours d'une mission des plus périlleuses en territoire de guerre lorsque l'avion de Paul fut touché. En contact radio avec le jeune homme, James entendit les derniers mots de son meilleur ami alors que son avion de celui-ci se crachait brutalement sans aucune chance de survie. Celui-ci lui demandait de donner une lettre qu'il avait écrite à Lena pour de telles circonstances et de prendre soin de celle qu'il aimait, il lui confiait son ange tombé du ciel. Il voulait que James soit celui à réconforter sa fiancée et l'aide à surmonter cette épreuve. James eut juste le temps de promettre avant de perdre le contact avec Paul. Mais contrairement à ce que Paul aurait pu penser, James ne put pas tenir cette promesse. C’était le choc de trop, une blessure trop grande pour son cœur qui n’avait jamais été épargné depuis près de vingt-quatre ans. L’aviateur resta des mois et des mois dans un état catatonique. Il ne bougeait pas, ne parlait pas et ne mangeait pas. C’était à peine si il respirait alors que sa principale occupation consistait à fixer le plafond blanc de sa chambre d’hôpital psychiatrique. Il perdait doucement la tête, sombrant vers la folie tandis que des dizaines de souvenirs de Paul et Lena ne cessaient de venir le hantait heures après heures. Et un jour, son état s’améliora sans que les médecins ne comprennent réellement pourquoi. Mais les jeux de l’esprit sont parfois étranges. Après quelques semaines de récupération, James put enfin quitter cet hôpital. Il fut renvoyé en Californie pour se reposer encore, ses supérieurs refusant de le laisser repartir en mission après son traumatisme. Muni de sa lettre, il était enfin prêt à affronter sa meilleure amie et à subir les conséquences. Il avait enfin pris son courage à deux mais. Il ne pouvait tout simplement pas supporter de trahir une promesse faite à celui qui était comme un frère pour lui. C’est ainsi que James se retrouva ce jour là, devant la porte d’entrée de Lena, à frapper pour qu’elle lui ouvre tout en priant pour qu’elle ne soit pas là. Jamais de sa vie, il ne s’était senti aussi nerveux et il savait avant même qu’elle ne lui ouvre la porte, qu’il ne serait pas bien accueilli.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lena - Please, Listen to me Lena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» galerie début de graph de lena sur gimp =D
» Lena aime l'écossais...
» Kim Bum Soo et Lena Park "Person, Love"
» ma carro by lena design
» attention atterrissage d'une nouvelle ...lena-rose46 ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: