AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 The wedding : happy ending or bad day ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Mer 16 Aoû - 0:16

Ne voyant pas Evie arriver, j’avais pensé monter la voir. Je savais que le stress devait la mettre à l’envers, comme tout le monde ici. Je pris de grandes respirations, car moi aussi j’étais sur le bord de m’évanouir si le stress que cet événement causait en moi augmentait. J’observai la salle et remarqua que Phillip était déjà en place ainsi qu’octavia. Il ne manquait que la moi et l’actrice principale. Je m’apprêtais à monter dans la chambre, lorsque j’entendis un cri menant d’en-haut. Sans que j’aille le temps de réagir, l’action se déroula dans la salle principale. Un homme se tenait sur l’autel avec Evie comme otage. Sans réfléchir un instant, je me dirigeai vers elle en poussant quelques personnes au passage. « EVIE !!! » Elle était ma famille, il était donc normal pour moi d’aller la défendre, mais disons seulement que je n’avais pas réfléchis à la suite.

@Cessi Moon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Dim 20 Aoû - 17:49

Finalement, mon entrée n’avait pas été si remarquée, Lloyd avait l’air ravi de me voir et je le lui rendais bien et la meuf à côté de moi m’avait complètement snobé. Elle commençait bien cette fête ! !
Je m’amusai de l’arrivée fracassante de la jolie brune qui vint se poster à côté du psychologue. Je ne sais pas ce qu’il avait bien pu lui faire, mais elle avait l’air furax.

Et puis d’un coup, un cri strident retentit. Sont fatigant ces gens qui ne peuvent pas s’empêcher de se faire remarquer ! Comme la moitié de la salle, je me retournais pour voir d’où provenait le cri. Je devais avouer que je n’avais encore jamais vu de mariée conduite à l’autel par un sale type. Une grande première ! Ah non ? ça ne faisait pas partie du scénario ?

Je retins mon souffle. J’allais ouvrir ma grande gueule et puis je me suis vite rappelé ce qu’il se passait généralement quand je le faisais. Là, le mec était armé. J’en avais connu des tarés dans son genre et je savais que c’était pas vraiment le moment de jouer au plus malin avec lui. Sauf que… tout le monde avait les yeux rivés sur lui, le mari y-compris et personne ne bougeait le petit doigt. Sauf la nana qui s'avançait vers lui d'un pas décidé. Mais elle est folle ?

Mes yeux clairs croisèrent ceux du malotru lorsqu’il balaya ma rangée et je ne sais pas ce qui me pris quand je lâchais sur un ton désinvolte d'une voix tout à fait intelligible :

« Tu cherches quelqu’un peut-être ? »

J'osais espérer que ce n'était pas moi. Avais-je encore des dettes de ce genre à San Francisco ?
Putain Beck, t’as encore manqué une occasion de te taire ! Mais trop tard, c'était lâché. Je n'avais pas bougé de ma place, je m'étais juste levé et je soutins son regard sans ciller. Je n'étais pas assez près pour voir si ses pupilles étaient dilatées et s'il était sous l'emprise de stupéfiants, auquel cas ses réactions seraient plus difficiles à anticiper.
Putain, il faudrait que je pense à consulter un bon psy, je crois que je suis suicidaire.

@Amaël Cohle
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Kane
Admin | I'll worship like a dog
at the shrine of your lies
avatar
posts : 1114
avatar : Tom Ellis
crédits : wiise (sign)
multinicks : l'ex futur marié
ɷ statut : Veuf non éploré d'une femme suicidée qu'il aurait tuée de ses propres mains s'il avait su plus tôt. Dommage qu'il soit trop tard. Père d'une petite fille partie beaucoup trop tôt, qui a laissé une plaie béante dans son coeur. Socialement instable.
✎ métier : Psychologue, il s'imisce dans l'esprit des gens, cherchant normalement à les soulager. Il est doué, très même, c'est juste qu'il refuse de faire le bien et d'aider, pour que ses patients continuent à souffrir. Comme lui en somme.
✌ age : Trente huit années de conneries en tout genre. Il y a bien eu une accalmie mais depuis cinq ans la tempête souffle de nouveau.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: pas de jaune chez moi. Seule fois que je le dirai. L.
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Dim 27 Aoû - 23:02

Son mariage a été un conte de fée à côté de celui-ci. L’atmosphère est moins féérique, ou alors c’est lui qui n’est pas dans le même état d’esprit. Les convives sont louches, pour ne pas dire tout simplement bizarres. Il discute avec Gysèle mais du coin de l’œil, il ne peut s’empêcher de jeter un œil au rang devant lui. Jusqu’à présent, il excelle pour ignorer celui de derrière qui contient un indésirable. Tout va presque pour le mieux, il gère et contrôle. Seulement, il ne s’attend pas à ce qu’un joyeux luron vienne prendre part à la fête. Il ne songe pas à Beck même s’il en est un. Une silhouette surgit brusquement à ses côtés, venant interrompre sa discussion avec Gysèle. Il fronce les sourcils quand son regard se porte sur son employée. Un mince sourire effleure son visage car il comprend très vite de quoi elle parle. "Oh le mot..." Celui qu'il a laissé sur sa porte. Pas de sa faute, il ne trouvait pas son carnet de post-it, ou plutôt il ne l'a pas cherché. "J'espère que la réponse est à la hauteur du mien." fait-il tout simplement. Le contraire le décevrait. Il s'apprête à rajouter autre chose quand un cri retentit et de ce qu’il entend, il comprend que ce n’est pas un orgasme. La future mariée n’est pas en train de s’envoyer en l’air avec l’un des garçons d’honneur. Un grand chauve la maintient, pointant une arme sur l’assemblée. C’est à cet instant qu’il faut trouver un médiateur. Le gentil être qui sera capable de rentrer dans l’esprit de ce gredin pour tenter de le raisonner. Seulement, entre une qui ne se contrôle pas, une autre qui crie, le futur marié qui hésite, il y a une autre voix qui s’élève, dans son dos et bien trop familière déjà son goût. Quel crétin ce Beck. S’il tente de jouer au zéro, il est bien parti, du moins, il entre dans la course avec les autres. En ce qui concerne Lloyd, il ne bouge pas de sa position, gardant étrangement son sang-froid. Lui si habitué aux remarques acerbes, il ne pipe mot pour une fois. Il ne se préoccupe pas de Gysele, loin de là. Ses prunelles sombres sont fixées sur une silhouette devant, non loin de lui. Scarlett. Si elle bouge, il la tuera avant le molosse, juste pour sa stupidité. Il ne pense pas à son ex belle-sœur, encore moins à ses enfants. Son inquiétude est portée vers son amie d’enfance. Les autres, ils peuvent tous aller se faire voir.  

@Octavia Hamilton
@Scar Lavon

[Je la tague car elle devrait pouvoir poster ici]

_________________
I look inside myself and see my heart is black
« I see my red door, I must have it painted black maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaël Cohle

avatar
posts : 104
avatar : gaspard ulliel.
crédits : ΛLDEBΛRΛN
multinicks : donovan, le dindon de la farce.
ɷ statut : retombé brutalement sur terre, plus triste que jamais.
✎ métier : artiste connu et reconnu qui commence doucement à se lasser des pinceaux.
✌ age : trente-deux ans, ange déchu.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rajouter un kinder dans le sac à goûter d'Améthyste.
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Lun 28 Aoû - 17:15

Pas le temps de cligner les yeux, de prendre sa respiration, juste celui de lâcher un instant du regard Octavia pour que le chaos s'installe autour d'eux. Son cœur se crispe soudainement sous sa cage thoracique lorsqu'une arme entre dans son champs de vision. Il sent d'abord son corps se tétaniser, un moment de vide lui remuer le ventre et les tripes. Dans la panique, Amaël peine à retrouver son amie du regard. Tétanisé à cette idée, ses pupilles ne cessent d'aller et venir sur la foule autour de lui, sur ces rangs de personnes toutes potentiellement en danger. Sa gorge se noue alors qu'il voudrait hurler son nom mais même ça, l'artiste n'y arrive plus. Ses jambes tremblantes se remuent alors qu'il pousse ses voisins pour quitter son rang et se rapprocher lentement de l'autel. Une part de lui se doute bien qu'il risque le pire mais qu'est-ce qu'il en a à foutre, au fond. Tout ce dont il a besoin, c'est de savoir qu'Octavia est à ses côtés, qu'il pourra la protéger.

(bon je suis à la bourre, sorry, du coup je tague personne.I love you )

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Mer 30 Aoû - 13:33

Le moindre murmure cesse, un silence d'or envahit l'assemblée et alors que tu t'apprêtes d'une minute à l'autre à voir Evie faire sa grande entrée tu te figes toi aussi. Evie apparaît bien à l'autre bout de l'allée, dans sa belle robe blanche, mais le sourire qui devrait orner son doux visage a été chassé par l'horreur dans ses yeux. Derrière elle un inconnu se tient, l'agrippant fermement pour lui empêcher tout mouvement, pointant une arme sur sa tête. Ton cœur rate un battement, il vocifère, tu n'entends rien, tu respires à peine, tes yeux voguant d'Evie à Phillip « Evie... » tes lèvres forment son prénom mais aucun son ne parvient à sortir de ta bouche, ta gorge se trouvant bloquée sous le poids de la terreur, d'un geste involontaire tes doigts relâchent le bouquet qu'ils tenaient jusqu'ici fermement, les fleurs s'échouant à tes pieds, leurs pétales implosant tout comme ces noces. Tu ne comprends pas, tu ne cherches pas à comprendre, paralysée tu tentes de rassembler tes idées difficilement, te persuadant que la sécurité ne tardera pas à intervenir d'une minute à l'autre. Deb et Lauren ont pris toutes les mesures nécessaires en cas d'incident n'est-ce pas? Comment l'auraient-elles pu.. Prévoir une telle chose? Intérieurement tu pries pour que personne ne bouge, que personne ne déclenche par une réaction stupide la fureur du colosse qui menace ton amie de son arme, le doigt sur la gâchette. Prêt à s'en servir. Phillip semble songer à la même chose. Ton attention fixée sur le canon est soudain attirée vers une silhouette qui se mouve pour quitter son rang. Tes yeux s'écarquillent d'avantage sous l'effroi lorsque tu réalises qu'Amaël tente de te rejoindre lentement. Imbécile. Idiot. Inconscient. La colère et la peur entrent en collision, si la première ne prenait pas le dessus tu lui lancerais volontiers ta chaussure en le traitant de crétin. T'aimerais lui crier de ne surtout pas faire un pas de plus, de rester où il est. Tu ne dis mot. Ta voix prisonnière de ton corps qui, tu viens de t'en rendre compte, tremble comme une feuille. Tu crains les représailles, pour Evie, pour lui-même, tu tentes de lui intimer du regard de ne pas chercher à te rejoindre. Bien évidement tu sais que c'est vain, Amaël n'écoutant qu'Amaël.
Revenir en haut Aller en bas
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Mer 30 Aoû - 14:16

Tu ne t'attendais pas à de grands rebondissements. Non. Rien de tel. Un ennui forcé avait pris le dessus, tu tripotais ta pochette telle une gamine en manque de distractions en te préparant mentalement à une cérémonie tout ce qu'il y a de plus fastidieuse. Ordinaire. Normale. Non, décidément, tu ne t'attendais pas à de grands rebondissements. C'est la dernière pensée qui te traversa l'esprit, t'avais presque prié pour qu'un incident, n'importe lequel, vienne animer cette mascarade pompeuse. Tu t'en mords les doigts à présent. Les yeux rivés sur la mariée, t'as été sortie de ta quasi-torpeur par un cri strident, gelant l'assemblée dans un effroi total. Tu t'es retournée à toute hâte pour découvrir la future Mrs Jones étranglée par un grand gaillard au visage crispé hurlant ses exigences tout en menaçant la salle de son arme. Ce n'est pas vraiment ce à quoi tu pensais quand tu espérais une tournure inattendue. Te voilà servie. Instinctivement tu cherches Lloyd du regard, vérifiant avec inquiétude qu'il n'a pas bougé, qu'il ne tente rien de stupide. Tu connais ton ami. Tu connais aussi son état, ses sales manies, tu redoutes plus que tout qu'elles prennent le dessus et qu'il lâche une remarque qui lui coûterait la vie. Vie qui de toute manière ne semble plus lui tenir très à cœur depuis quelques années, à cet instant ses aveux te reviennent en mémoire, tu te demandes si votre conversation l'a réellement aidé. Si t'es parvenue à le convaincre de s'accrocher. Encore. Encore un peu. Ou si tout le discours qu'il t'a tenu tout à l'heure n'était qu'un gros baratin destiné à noyer le poisson. Tu serais plus rassurée si tu étais près de lui pour t'assurer qu'il ne fasse pas de bêtise. Tu ne bouges pas cependant, ce serait complètement idiot d'essayer de parvenir jusqu'à lui. Et idiote, tu ne l'es pas. Ce n'est pas comme si vous pouviez circuler librement. En parlant d'idiote les paroles de Lauren à quelques chaises de toi te parviennent tandis que Rhett la maintient fermement par le bras, tes yeux plongent dans ceux de ton ex et tu sais parfaitement qu'il ne la laissera pas aller au bout de son idée, bien heureusement ! Tenant à l'épauler dans sa démarche tu cherches à ton tour à raisonner la rouquine à voix basse « Lui parler? Excellente idée oui ! T'es psy? Flic peut-être? Batman? » tes paroles sonnent acerbes et moqueuses mais tu ne veux que lui faire ouvrir les yeux sur le danger de la situation, ses intentions ont beau être louables elles n'en sont pas moins purement irréfléchies. Même toi, qui maîtrises parfaitement le krav maga tu ne te risqueras pas à aller au devant de cet homme armé. Il est bien trop loin pour un combat rapproché, de plus il a un otage et c'est l'obstacle principal à toute tentative de désarmement. Même si elle compte seulement lui parler Lauren n'a reçu aucune formation de médiateur, elle risquerait d’aggraver encore plus les choses, ce n'est vraiment pas le moment de jouer les héroïnes. Tout ce que tu peux lui conseiller c'est de ne pas bouger. Et de la fermer. Lançant un nouveau coup d'oeil insistant à Rhett tu tentes de lui faire comprendre le message, il aura bien plus de chances de la convaincre que toi.

@Diego Vescovi

_________________
Don't go gentle into that good night, rage on against the dying light ♒︎ I could drag you from the ocean, I could pull you from the fire. And when you're standing in the shadows, I could open up the sky. And I could give you my devotion until the end of time. And you will never be forgotten with me by your side.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar
posts : 85
avatar : Chris Evans
crédits : hershelves. (avatar)
multinicks : Reva, Bane et Meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Agent sportif
✌ age : Trente-cinq

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Mer 30 Aoû - 21:24

Le cri de la jeune femme lui glaça le sang et pourtant, il n’était pas impressionnable. Il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer. C’était censé être le plus beau jour d’un couple et cela virait au cauchemar. Il essayait de comprendre ce qui se passait. Un homme avait pris en otage la mariée et les choses risquaient de vraiment mal tourner. Son premier instinct fut de se mettre devant Elena. Il était hors de question qu’elle prenne le moindre risque. Il lui servirait de bouclier même au péril de sa vie. Sa fille ne devait pas vivre sans sa mère et il ne pouvait pas vivre sans elle. « Reste derrière moi.. » Lui glissa Diego tout doucement afin de ne pas attirer l’attention de l’assaillant. Elle était la mère de sa fille, la femme qui comptait présentement le plus à ses yeux. D’ailleurs, l’idée de la perdre lui faisait réaliser combien il avait été bête de s’accrocher à sa rancœur envers la jeune femme au lieu de se raccrocher à ses sentiments. Il tenait bien plus à qu’elle qu’il ne lui imaginait. Il espérait que la situation allait rapidement se décanter, qu’on trouverait ce que veut l’assaillant et qu’on le lui donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Rhodes
∞ tous les chemins mènent à tes yeux
avatar
posts : 1089
avatar : Gemma Arterton
crédits : la signature est de lion's tears, l'avatar est d'#AJL.
multinicks : rhett brown, l'homme loup au cœur d'acier elise owen, l'agneau aux dents de loup.
ɷ statut : amoureusement dévouée à l'homme de sa vie : Phillip Jones. Future maman discrète sur le sujet, elle met tout en oeuvre afin de cacher son petit ventre.
✎ métier : propriétaire et gérante du Rosine's café.
✌ age : 29 années d'insouciance volontaire.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Mer 30 Aoû - 21:32

Quand la panique nous gagne, nous avons tendance à nous accrocher à un détail, quelque chose d'insignifiant. Son inhalateur par exemple. Elle ne put s'empêcher de se dire que le destin s'acharnait littéralement sur son couple, qu'avait-elle fait pour mériter qu'on l'empêche de dire oui à l'homme de sa vie ? Pourtant, une fois qu'il l'eut saisie, l'air semblait lui manquer, non pas parce qu'il serrait sa gorge si fort que son visage aurait normalement finit par prendre une teinte à mi chemin entre le violet et le bleu. Qu'elle odeur abominable, celle de la cigarette, la sueur et elle sentait même la peur, Evelyn ignorait même que ce sentiment pouvait avoir une odeur. Dans un gémissement, le visage déformé par la crainte elle a rapidement hoché la tête de haut en bas. Non, bien sur qu'elle ne bougerait pas, qu'elle ne tenterait rien, Phillip devrait se tenir lui aussi à carreaux. Dieu lui-même savait qu'elle se montrerait docile pour que sa vie et celle qu'elle porte en elle soient hors de danger. Tout cela est très rapide puisqu'il l'entraîne déjà dans la salle où la cérémonie doit se tenir. Le hurlement poussé par l'assaillant la fait sursauter et lui arrache de nouveau un gémissement, qui cherche t-il ? Les nombreux visage stupéfaits de ses invités se trouvent braqués sur elle, sur eux. Son regard embué de larmes croise celui de son aimé et elle se met à prier, Bouddha, Jéhovah, Dieu, la fée clochette, peu importe qui, elle prie que son Phillip ou qui que ce soit d'autre s'abstienne d'agir de quelque manière que ce soit. Une main accrochée au bras qui encercle sa gorge l'autre plaquée contre son ventre, elle meurt d'envie de lui hurler que peu importe la personne recherchée, elle ne se trouve pas ici, mais n'en fait rien. Elle tend finalement sa main droite vers son aimé qui se tient près de l'autel et murmure son prénom les lèvres tremblantes. Qu'a t-elle fait pour mériter ça ? Certains invités s'étaient levés, d'autres se mouvaient à travers la salle. Ils sont inconscients, il va tirer dans le tas. voilà ce que se dit la jeune femme en fermant les yeux, ruinant son joli maquillage, ses larmes noyant ses joues rosées. "Arrêtez..." le suppliait-elle à mi-voix.

_________________
I feel like it's my fault
we're all standing with our backs against the wall, sooner or later. Trying to swim but you're sinking like a stone. Baby it's like we're walking on a wire through the fear, take my hand and we'll get there.
sooner or later we're gonna make it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freddie Jones

avatar
posts : 958
avatar : jamie dornan
crédits : av; vinyles idylles. sign; anaëlle
ɷ statut : célibataire depuis le départ de son âme-soeur, Lauren. Suivant les conseils de son entourage, il essaye de tourner la page.
✎ métier : pharmacien propriétaire, tout commence à se placer.
✌ age : mi-trentaine, les délicats traits de l'expérience.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: réparer la porte de derrière, tondre le gazon chez la grand-mère de maxim, terminer le bilan financier du premier semestre de la pharmacie
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Jeu 31 Aoû - 5:25

Tout était sur le point de se conclure, après des semaines de stress ingérable de la part de la marier, une bonne amie à toi qui s'apprêtait maintenant à être officiellement de la famille. Cette journée, malgré quelques accros, s'annonçait être parfaite pour jeune couple. Un petit regard complice vers ton grand-frère qui se trouvait à tes côtés sur les marches devant l'autel et tes parents, tous deux au premier rangs de l'autre côté de l'allée. C'est alors qu'un cri vint déchirer l'assistance. Tout d'un coup, plus un son. Tu regardes les deux grandes portes qui s'ouvre pour voir un homme entrer avec la jeune femme paniquée à son bras. Pendant une seconde, il ne comprend pas qu'il s'agit d'Evelyn même si elle porte cette grande robe blanche. Ton regard est rivé sur l'arme à feu, incapable de raisonner. Contrairement à ton frère, ça n'a jamais fait partie de ton quotidien. Tu regardes Lauren qui regarde le spectacle comme tous les autres membres de l'audience. Au loin, tu entends une voix qui t'es familière. Clarke qui vole à son secours ! Tu aurais presque envie de t'interposer, mais ce n'est pas la bonne solution, elle est trop loin. « Clarke.» Laissais-tu échapper en constatant qu'elle courrait un grave danger. Tu te retournas vers ton frère, c'était lui qui t'avais toujours protégé, lui qui t'avais toujours sortie des situations fâcheuses. C'était ton roc. Si une personne ici pouvait bien désamorcer la situation, c'était bien un ancien flic de l'escadre anti-terroriste. « Phil ! » Laissais-tu échapper en le regardant droit dans les yeux dans l'espoir qu'il se réveille. « Qu'est-ce qui se passe enfin ?» Parce qu'il était possiblement le seul à savoir ce qui se tramait derrière ce spectacle dont vous auriez tous pu vous passer. La salle était silencieuse, personne n'osait dire un mot. Seul les petits cris d'Evie qui cherchait son souffle était audible. Ces cris qui te déchirait le coeur à chaque fois.

_________________

    you're so special to me, don't forget it ▲ i meant it when i said i didn’t believe in love at first sight it takes time to really truly fall for someone yet i believe in a moment a moment when you glimpse the truth within someone and they glimpse the truth within you in that moment you don’t belong to yourself any longer not completely part of you belongs to him part of him belongs to you after that you can’t take it back no matter how much you want to no matter how hard you try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Jeu 31 Aoû - 22:07

« Oh mais vous me connaissez monsieur »

Et il va détester mais... Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Je suis pas une pro des mariages mais normalement, la mariée doit pas s'avancer sur une musique affreusement longue ? Je me penche un peu pour voir ce qui cause autant d'effervescence et... Putain de merde ! Finalement il y a plus d'agitation que je ne l'aurais cru à Monterrey. Une prise d'otage ? Dans un vieux mariage pourri dans une ville pourrie ? Bon, déjà, faudrait que personne ne fasse le con. Pourquoi on ne m'a pas laissé mon arme de service ? L'affaire serait déjà pliée et la mariée... eh bien, elle n'aurait qu'à enjamber le corps et voilà.

Le type n'a pas l'air commode, et il y a déjà des cons pour se faire remarquer. D'un coup, je me tourne vers le crétin qui n'a pas su la fermer et je lui donne un coup dans le torse. Tant qu'on sait pas jusqu'à quel point il est déterminé, faut pas faire de connerie avec genre de type. Et moi, j'suis pas négociatrice. Mais je dois avouer que cette sensation, cette poussée d'adrénaline... ça me fait du bien. J'avais l'impression de crever à petit feu depuis un moment.

Et là... je vois mon bosse. En mode loup protecteur... Elle est où le femelle ? Je suis son regard pour savoir quelle est la petite poule qu'il couve ainsi. Une belle black ? Il a du goût. Ou alors c'est le type à côté. Ça m'étonnerait même pas. Bref, qui est-ce qu'il cherche, le preneur d'otage. Un homme apparemment. Et je suis bien placée pour savoir que si c'est un règlement de compte, il vaut mieux pas se trouver au milieu.
Revenir en haut Aller en bas
The Unknown
✻ I CAN BE ANYONE FOR YOU
avatar
posts : 223
avatar : post-it
crédits : @bazzart

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Ven 1 Sep - 22:08


I find you
- Tour 3 -

Tout se déroule très vite. A l’étage, le corps d’Andhra Cristian, adjointe administrative à la mairie de Monterey n’a pas le temps de refroidir que déjà la panique se lit sur les visages des invités. Robert est agité. Il en faut peu pour qu’il presse la détente. Il le fait d’ailleurs une première fois. Une balle part et atteint @Clarke Edwards. Mauvaise idée que de tenter de l’approcher de trop près. Aussitôt après, il lance un regard mauvais à un blondinet qui le provoque. Idée saugrenue que @Mickaël Beck vient d’avoir. Le bras de Robert dévie légèrement et une seconde détonation retentit. @Octavia Hamilton est touchée à son tour. Si elle meurt, le jeune homme pourra avoir sa mort sur la conscience.

Son regard n’arrête pas de parcourir l’assistance, il est toujours à la recherche de cet homme. Celui qui fait qu’ils en sont tous là aujourd’hui. La future mariée le supplie d’arrêter. « C’est ce que je compte faire, une fois qu’il sera mort. » répond-il tout contre son oreille. Son regard s’illumine soudain. Il l’a enfin trouvé, celui qu’il cherchait. Jamais deux sans trois. Personne n’a le temps de souffler que déjà l’arme se pointe dans sa direction et il tire. L’homme est touché en pleine tête. Juste avant qu’il ne presse la détente, certains l’ont peut-être entendu prononcer « De la part d’Athénaïs. » Athénaïs Bishop, cette détective qui a été tuée lors de l’incendie de sa maison il n’y a pas si longtemps. Les deux premiers tirs n’étaient qu’un échauffement pour Robert. Personne ne le sait, mais il est un ancien militaire, ayant pris sa retraite quelques années en arrière.

Mais qui est donc cet homme après qui Robert en a et sur lequel il vient de tirer ? Beaucoup le connaissent, il est une personnalité de la ville de Monterey. Certains ont même voté pour lui lors des dernières élections.  
Robert Ramsay (feat. Brian Patrick Wade)
1.93m – 39 ans - arme à feu chargée
Vêtu d’une veste de smoking, d’un tee-shirt blanc et d’un jean noir
Ancien militaire – proche d’Athénaïs Bishop

Informations :
- On vous avait dit que Robert avait la gachette facile. Quelle idée de s’avancer vers lui ou de le provoquer.
- Clarke et Octavia, vous êtes libres de choisir la gravité de vos blessures.
- A présent que Robert a atteint sa cible, son attention est relâchée. Il y a un léger flottement car il savoure sa vengeance.
- Vous êtes libres de poster quand bon vous semble à présent.
- Bonne fin d’intrigue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freddie Jones

avatar
posts : 958
avatar : jamie dornan
crédits : av; vinyles idylles. sign; anaëlle
ɷ statut : célibataire depuis le départ de son âme-soeur, Lauren. Suivant les conseils de son entourage, il essaye de tourner la page.
✎ métier : pharmacien propriétaire, tout commence à se placer.
✌ age : mi-trentaine, les délicats traits de l'expérience.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: réparer la porte de derrière, tondre le gazon chez la grand-mère de maxim, terminer le bilan financier du premier semestre de la pharmacie
relationship:

MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   Lun 11 Sep - 1:03

Le temps c'était envolé, stopper au moment où le premier coup de feu résonna dans l'enceinte de l'église. C'était supposé être une journée de réjouissance, une célébration de l'amour. Au contraire, tout tournait au désastre. Tu ne savais pas où était arrivé la balle, mais elle avait touché quelqu'un dans la foule. Tu restais complètement paralysé sur place, droit devant l'allée où grande traine aurait dû passer quelques minutes auparavant. Tu regardais dans l'amoncellement d'invités, stupéfaits de ce qui se passait. Certains se sauvaient, d'autres comme toi ne bougeaient pas. Mais il n'en fallut pas plus pour que tu te magnes enfin. Dans l'euphorie des invités qui enjambaient les bancs pour sortir, tu remarquas une silhouette immobile. « Clarke ! » ton cris était presque inaudible dans la cacophonie. Les hurlements qui s'entremêlaient avec l'écho de la salle donnait littéralement froid dans le dos. Tu courus vers elle, insouciant de ce qu'il pouvait bien t'arriver. L'assistante déposa l'une de ses mains gantées sur son ventre et remarqua le sang. Tu arrivas juste au bon moment avant qu'elle tombe dans tes bras après avoir fait quelques pas en titubant. « Écoute moi Clarke, tout va bien aller, je suis là. » Elle avait un regard paniqué, alors que tu essayais de masquer le tien. Tu n'avais jamais eu à appliquer les manœuvres de réanimation depuis l'époque des soins critiques alors que tu étais toujours à San Francisco. Tu profitas des diversions pour vous déplacer derrière le premier rang. Ainsi, vous étiez à l'abri des balles. Allongé par terre, elle ne disait pas un seul mot, elle était en état de choc. Sa robe fleurit était complètement rouge écarlate, tout comme ton complet qui était jadis d'un blanc immaculé. Tu surpris une larme couler sur ta joue tandis que tu pesais encore sur le ventre de ton amie.

_________________

    you're so special to me, don't forget it ▲ i meant it when i said i didn’t believe in love at first sight it takes time to really truly fall for someone yet i believe in a moment a moment when you glimpse the truth within someone and they glimpse the truth within you in that moment you don’t belong to yourself any longer not completely part of you belongs to him part of him belongs to you after that you can’t take it back no matter how much you want to no matter how hard you try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The wedding : happy ending or bad day ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
The wedding : happy ending or bad day ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [J-Pop] May'n
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.
» Happy Birthday Claudy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» HAPPY BIRTHDAY TO TSIPPORA........
» Happy Diwali

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp :: wild wedding-
Sauter vers: