AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 so high ( myra )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: so high ( myra )    Lun 26 Juin - 0:15



Au dessus de sa tête, le noir de la nuit, la brillance de la lune et de ses amies. Yakov ne les observe pas ; il ne peut pas, simplement. Car il se stopperait simplement, à vouloir le faire, et passerait les heures suivantes à les contempler, les sourcils froncés, la mémoire un peu trop active, cherchant les noms et les histoires. Les mouvements discrets, presque secrets, de ces créatures qui hantent ses rêves et ses jours. Alors, il ne lève pas les yeux, Yakov. Il observe la route, plutôt, et les lignes tantôt blanches et tantôt jaunes qui défilent sous sa moto trop sombre. Ses lumières ne sont pas allumées ; il devrait les allumer. Car le noir dans le noir est absent et il reste un fantôme, au creux de la nuit, mais le garçon n'y prête pas attention. N'entends pas le klaxon qui a retenti pour lui, quelques minutes plus tôt, ni les freins qui ont grincé, fort, lorsqu'une voiture a failli le percuter. Peut-être joue-t-il avec la mort ? Peut-être,oui. Ça ne serait pas la première fois. Ni la dernière. Yakov avance, vite, trop vite, sombre dans le sombre, presque absent, apparaissant une simple seconde, puis deux, dans la nuit, lorsqu'il croise le chemin des lampadaires. Un peu comme les UFO qu'il traque, certains soirs. Un peu comme les étranges qui lui ressemblent un peu plus que les terrestres. Peut-être cherche-t-il une maison, simplement.
Qu'importe, qu'importe.
Yakov ne pense pas, ne se pose pas de questions. Il agit, simplement, et fronce des sourcils, un peu perdu, lorsqu'il ne comprend pas où il se trouve et comment il a pu se rendre là.
Yakov avance, sombre dans la nuit, absent de la vie, trop vite pour n'être rien, une fusée mortelle dans l'obscure heure. Son faciès apparaît, la lueur rougeâtre percute le bleu de ses yeux, la pupille s'attarde sur le panneau du mini mart. Il observe les mots, les dévisage quelques secondes.
OPEN
ATM
ICE CREAM
GIFTS SNACKS.
La motocycle s'arrête, son ronronnement s'étouffe et l'étrange descend de sa monture. Il prend une seconde pour passer ses doigts dans sa crinière - trop longue, selon Mia qui ne cesse d'y passer ses propres doigts, le dérangeant - avant de tirer la porte. Au comptoir, un adolescent affaissé, le regard posé sur son cellulaire. Il lui adresse une salutation blasée, et Yakov se contente de l'observer. Le gamin lève les yeux, alors, et Yakov détourne les siens.
Le corps se traîne et l'emporte dans la rangée des chips. Il s'arrête, observe, dévisage. L'oeil ne voit pas grand chose. Une part de lui a oublié pourquoi il est venu ici, un instant, de par les brumes du weed pris un peu plus tôt, et puis l'oeil capte les chips aux cornichons à l'aneth.
Ah, oui.
Oui oui oui.
Le visage reste le même ; blasé, las, vide, et les doigts s'emparent d'un sac, et puis deux, et d'un troisième. Au cas. Pour les jours à venir. Le pied traîne et il se glisse vers la prochaine rangée, l'esprit préoccupée par les boissons énergisantes, le corps allant vers les nouilles instantanées. Il capture quelques cups entre ses doigts - autant qu'il peut, du moins - et bifurque vers les boissons.
Lorsque le froid des réfrigérateurs claque contre sa peau, l'oeil capte une autre personne dans le mini mart. Un chignon malmené, une robe d'été, des cuisses un peu apparentes, bronzées. L'oeil s'y attarde, le menton se lève, un peu, et il tourne le coin de l'allée, pour mieux voir. Derrière le comptoir, l'ado boutonneux mate aussi - faut dire, à 22h, peu de choses peuvent le distraire, même sur facebook - et Yakov s'approche. Il fait mine de s'attarder sur les  - il regarde ce qui se trouve dans la rangée - les shampoings pour femme - après tout, Delilah possède une chevelure assez fabuleuse, et il peut bien lui en offrir une bouteille - pour dévisager un peu plus la courbe de ses jambes, et un peu plus haut, aussi. Il pense à Delilah - encore, comme toujours, obsédé, obsessif - et se dit qu'elle est mieux, beaucoup mieux. La peau de l'inconnue est trop basanée, celle de Delilah blanche, comme la neige.
Le sourire appréciateur se crispe lorsque le visage se dévoile.
Ah.
Myra
- Myra, qu'il souffle, bas, de sa voix trop grave pour l'ange qu'il semble être. Elle colle à son âme, sa voix. Elle sort un peu d'outre tombe.
Une nouvelle fois, il la dévisage. Sous un nouveau jour, cette fois-ci. L'oeil s'attarde sur ses cheveux gras, les cernes sous ses yeux, le froncement de ses sourcils, l'énervement qui plane déjà dans ses yeux. Il lui offre un sourire angélique, s'empare sans demander du panier qu'elle tient, encore vide, pour y mettre ses courses. Il agrippe au passage le shampoing à la vanille.
- Si tu cherches la pilule du lendemain, je crois pas qu'ils ont ça, ici, qu'il dit, un tendre sourire, doux, pur, sur ses lèvres, le regard cruel. Il sourit un peu plus, lorsqu'il croise son regard, et tend les doigts proche d'elle, s'appuie sur elle une seconde, même, pour s'emparer d'une boite de condom. La laissant tomber dans son panier, le russe s'empare de deux boites supplémentaires. Tu connais ce truc ? Super. Tu devrais essayer, princesse. 'fin, la prochaine fois. Je crois pas que ça fonctionne, une fois la chose faite.
Il accompagne ses mots d'un regard sur elle, contre elle. Un regard trop appuyé, peut-être. Le masque disparaît dans la noirceur, s'efface encore plus en compagnie de la brune. Certainement car elle sait ; trop d'années à étudier ensemble, trop d'années à se côtoyer de par des amis communs, trop de fois à s'être retrouvés seuls l'un avec l'autre au creux de la nuit, sans réellement le vouloir, les pupilles dilatées et des secrets partagés, maintenant regrettés. Car si elle sait des choses à son sujet, il en connait également.
Revenir en haut Aller en bas
 
so high ( myra )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» High School Of The Dead
» Oûran High School Host Club
» [Old New] Aileron High Down Force V2 de chez Himoto
» high school musical
» Portrait d'Alexandre (High Key)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: