AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 DON'T PANIC W/ DORSEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: DON'T PANIC W/ DORSEY   Mar 20 Juin - 11:31

Se lever. Travailler. S'entrainer. Retourner se coucher. Sa vie était devenue des automatismes. Depuis quelques jours, elle avait la désagréable impression d’être devenue spectatrice de sa propre vie. Elle ne prenait plus aucune décision, se limitait à ce qui était une question de survie. Depuis le décès de sa mère, Myra prenait ses distances. Pas seulement avec Dorsey. Egalement avec toutes les personnes qu’elle avait pour habitude de côtoyer. Elle avait besoin d’être seule, pour remettre de l’ordre dans ses idées. Et la pratique d'un sport aussi brutal que la boxe correspondait bien à ce qu'elle voulait.

Enfilant ses baskets et sa veste, elle attrapa son sac et quitta le gymnase. Elle le repéra très vite sur le bord de la route, adossé contre sa voiture, la tête plongée sur son smartphone. « Dorsey, je n'ai qu'une chose à te dire : ce duel n'a été qu'un pas de plus vers la grandeur, » s''exclama-t-elle lorsqu'elle se rapprocha de lui, en prenant bien la peine de mimer un uppercut à quelques centimètres de sa tête, avant de lever les poings en l'air et de s'exclamer d'un ton moqueur dont elle était spécialiste.  « Encore six mois et je lui arrache sa ceinture à ce Dick, » conclut la blondinette, un air faussement furibond calqué sur son visage d'ange.

(...)

« Et puis quelle intensité ! Quel combat ! Rahhh c'était dingue. Encore un peu d’acharnement et je peux enfin commencer les combats de rue. ». Son ton était léger et plaisantin, elle déposa un baiser aussi léger qu'une plume sur la joue de Dorsey, comme pour prouver qu'elle plaisantait... avant de lui mordre gentiment l'omoplate. Bien fait. Myra aurait pu encore le charrier longtemps, mais Dorsey en avait déjà pour son grade. « Bon ok, il m'a bien mis au sol pendant tout le combat mais ça, tu vois, ça reste entre nous,  » répliqua Myra d'un ton faussement outré, croisant ses bras maigres sur sa poitrine et plantant un regard qu'elle espérait ultra culpabilisant dans les prunelles de Dorsey.

« Allez viens, on y va,  » Joignant le geste à la parole, Myra s'engouffra dans la voiture et s'installa. Une fois sa ceinture mise, elle glissa son regard sur Dorsey. « Ca va Dorsey, tu me sembles bizarre, » Le ton de Myra était bien moins rieur et assuré qu'habituellement tandis que ses jolis yeux bleus se déposèrent sur son visage, guettant le moindre de ses traits. Suspendue à ses lèvres, elle avait besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: DON'T PANIC W/ DORSEY   Jeu 22 Juin - 23:02

Un peu en avance car la dernière course a duré moins longtemps. Il préfère ne pas en prendre une autre et être là quand elle sortira. Il veut pas que Dick se fasse chevalier et sorte une monture pour la raccompagner. Ou même qu'elle passe plus de temps que nécessaire avec lui. On sait jamais ce qu'il pourrait lui sortir...
La dernière fois qu'il était dans cette rue, il a terminé par s'échapper presque en courant du gym. Rien que le souvenir lui foutait la nausée. Entre honte, rancœur, panique de le revoir et pourtant désir de le revoir. Ils s'étaient embrassés et il avait fui. Dorsey n'était pas prêt à reposer ses prunelles sur son ex. Pas capable de l'affronter aussitôt alors que dans sa caboche, la guerre faisait rage entre les différents camps. La raison ou les envies. Le cœur et le cerveau. Il ne dormait plus ou très peu, souvent drogué. Il réfléchissait maladroitement. Perdait le fil de toutes ses pensées. Mais il était là, si proche de lui pour elle. Car pour elle, il serait capable de tout.
Il attend, la clope au bec et les doigts pianotant sur l'écran tactile de son téléphone. Quelques fois il prend le risque de lever les yeux pour voir si elle ne sort pas, sauf que rapidement il recentre son attention sur l'écran. Dode n'y fait pas grand chose. Rien d'intéressant en tout cas, c'est juste pour pas le croiser s'il venait à sortir de sa propriété. On sait jamais hein. Puis son prénom résonne dans la rue et elle est là. Un léger sourire vient se plaquer sur ses lèvres alors qu'il range son téléphone dans une de ses poches. « J'en doute pas, ma belle. » C'est qu'il aimerait la voir en action. Il aimerait la voir faire et la voir faire quelque chose qu'elle aime tant. Sauf que c'est impossible. Dorsey sait très bien que ce serait une mauvaise idée, autant pour Dick que pour lui. Cette histoire non réglée le gêne même dans les choses les plus simples. Heureusement que la voir ainsi fait taire tous ses regrets pendant un moment.
Dorsey l'écoute avec attention. Un sourire toujours flanqué aux lèvres qui grandit quand elle évoque les combats de rue. « Entre nous, pour toujours. » qu'il plaisante en s’imaginant la gamine aux pieds de Dick. Allez viens, on y va, L'alien dit et l'humain exécute. Il écrase le mégot de sa cigarette. Jette un dernier coup d’œil à la bâtisse et s’installe derrière le volant. Un pincement au cœur. Finalement il aurait bien voulu le voir. Il démarre, les pensées ailleurs. Les souvenirs qui défilent sur sa rétine. « Bizarre ? » l'interroge-t-il. Dorsey tente de se reprendre. Il se redresse, fait semblant de pas trop comprendre. « Je...hum...non, tout va bien ! Un peu fatigué, c'est tout. » pour la rassurer puis c'est pas totalement faux. C'est qu'un demi mensonge, elle ne pourra pas lui en vouloir pour ça. La voiture s'engage dans une nouvelle rue. « Tout se passe bien avec Dick ? » Il a envie de s'en assurer. Que l'autre n'a rien dit. Qu'il ne fait pas peser leur relation, ancienne relation sur l'alien. « J'veux dire...je sais comment il peut être des fois. Faut pas hésiter si quelque chose ne va pas, hein ! » D'un côté, ce serait utile qu'entre les deux quelque chose n'aille pas. Un détail aidant Dorsey à haïr Lavon. L'éloigner de nouveau de lui comme la première fois et se souvenir des raisons et de ce sentiment tellement fort. Mais de l'autre, il espère que tout va bien, car peut-être, ainsi, il pourrait le retrouver. Et que surtout sa petite Myra n'ait aucun problème. Myra reste le centre de tout. Heureuse elle doit être avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
DON'T PANIC W/ DORSEY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traductions des romans "Fullmetal Panic!"
» Full Metal Panic et Broken Blade
» [LN/MANGA/ANIME] Full Metal Panic!
» Panic sur Florida Beach
» Full Metal Panic!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: