AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mer 12 Juil - 23:42

Quelle belle paire de bras cassés ils font, ça il le réalise seulement après que Lauren lui ait simplement fait remarqué qu'il n'en n'a jamais formulé la demande. C'est très rapide dans sa tête et pourtant tout un tas de choses se bousculent. L'adolescent et le jeune homme qu'il a pu être se disent qu'ils n'auraient peut-être pas dû se poser de questions et franchir le pas au risque de tout perdre, le soucis étant que la mise était et est encore aujourd'hui énorme. Les risques il n'aime pas en prendre, surtout quand il est incertain du rendu. Prendre le risque de perdre Lauren aurait été pour lui comme risquer à perdre un membre, ou bien simplement la tête. Les âmes sœurs, beaucoup en parlent, peu trouvent la leur et Rhett, lui, est persuadé que la sienne c'est cette petite rouquine farfelue. Il sont à égalité, un mariage flingué et une relation amoureuse qu'il a gâché et de son côté la magnifique jeune femme a envoyer valser deux fois son fiancé. C'est un trou du cul de toute manière. voilà ce qu'il se dit quand elle se tourne vers lui afin de lu faire face, il se surprend même à resserrer son étreinte autour de la taille de cette minuscule rousse. "Le mariage ?" qu'il répète avant de se remémorer qu'effectivement, un mariage va avoir lieu à Monterey et pour une raison qu'il ignore, c'est considéré comme l'événement de l'été. Sont-ce deux célébrités locales qui vont se dire "oui", il ne pense pas, mais il sait que Lauren et son amie de toujours Deb sont en charge de cette célébration. Il se mord les lèvres alors qu'elles se déforment en un sourire, il dépose son front contre celui de son amie. "On n'a jamais célébré de mariage ensemble, ce sera une première !" non, pas même le sien qui s'est déroulé dans de magnifiques îles paradisiaques sans personne pour fêter l'événement. Un grande première donc. On entend dans sa voix qu'il est touché de la proposition de son amie, il se sent comme une adolescente à l'approche du bal de promotion. "Faut que j'achète un costume assortis à ta robe..." qu'il souffle en approchant d'avantage son visage de celui de sa rouquine de copine. "Que vas-tu porter... ?" le ton qu'il emploi est différent, plus lent, plus suave alors que ses mains vont et viennent, parcourent de haut en bas chaque centimètres carrés du dos de Lauren. L'envie est là, la raison elle semble s'être endormie. Est-ce bien raisonnable d'écouter ses envies ? "Mieux vaudrait que l'on s'accorde, tu n'pense pas ?" qu'il demande de nouveau sans lâcher son sourire intéressé.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Jeu 13 Juil - 11:51

Quand j’y pense, Rhett doit être l’un des seuls hommes avec qui j’aurai pu croire en l’amour, en notre histoire. Il ne m’a jamais demandé ma main, mais je suis certaine que nous aurions pu vivre une histoire hors du commun, faire de notre mariage l’un de nos plus beaux souvenirs. Au fonds, j’en ai toujours eu envie mais est-ce réellement raisonnable ? Probablement pas. Rhett est mon âme sœur, mon plus fidèle ami. Je n’aurai pas pu prendre le risque de le perdre, de le blesser ou de faire changer notre relation si parfaite. J’aurai eu trop peur que cela nous éloigne, nous rende différents. Et le perdre est une chose que je redoute, dont je n’ai absolument pas envie. Prise d’une envie folle, je tente de me canaliser en parlant d’autre chose, à savoir l’événement de l’été. Le mariage de mon ex beau-frère, où toute la ville doit se rendre pour assister à une union si parfaite sur le papier. Et moi, je n’ai pas envie de m’y rendre seule, laissant ainsi l’occasion à cette Margaret Fletcher de s’amuser sur ma situation. Rhett ne semble pas comprendre, est-il seulement au courant que Deb et moi bossons dessus depuis des mois ? Je ne peux m’empêcher de rire, il est vraiment incorrigible. Son étreinte se resserre et je ne peux m’empêcher de sentir mon cœur battre de plus en plus fort. « A défaut de vivre le notre ! » Je le taquine, en souriant malicieusement. Il a l’air de prendre cette invitation très à cœur, ce qui me confirme mon choix : Rhett est le cavalier parfait, le seul qui est fait pour m’accompagner. « Je ne veux y aller avec personne d’autre. » Je souffle alors, pour lui montrer combien je suis sincère. Et quand il me parle de son costume, je le vois déjà dedans. Beau comme un dieu, terriblement sexy dans un costume que je rêve déjà de lui retirer. Des pensées folles, bercées par mes envies omniprésentes depuis de longues minutes maintenant. Et l’entendre me parler de cette façon n’arrange rien. Sa voix est suave, terriblement sexy. A-t’il les mêmes pensées que moi ? J’en suis persuadée. « Il faudra que tu m’aides à choisir ma robe. » Nous savons tous les deux qu’elle sera courte, moulante et sexy. « On va faire de l’ombre aux mariés… » Je joue à son propre jeu, caressant doucement son visage sans pour quitter ses yeux. Ses mains dans mon dos me font frissonner, je ne peux même pas le cacher tellement ces frissons sont intenses. « J’ai hâte d’y être. » Je dis alors.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 16 Juil - 17:16

Lauren le surprend et cela doit bien se lire sur son visage, à défaut de vivre leur mariage ? Il rit, doucement entre ses dents, l'alcool peut faire perdre la tête après tout, et étrangement la partie lucide de son cerveau prend le dessus pour le faire relativiser. Elle ne pense pas ce qu'elle dit, et toi ? Il secoue la tête doucement sans lâcher son sourire, ses mains elles s'en vont se perdre sur le bas des reins de Lauren et quand elle parle de sa robe il la soulève et la porte tout contre lui sans la quitter du regard. "Tu me perds, actuellement, là." qu'il lâche en penchant légèrement sa tête en arrière, manquant de perdre l'équilibre il s'en retourne s'adosser contre la paroi de la piscine. Oui elle le perd, l'envie le gagne, l'alcool l'embrouille et sa beauté l'enivre littéralement. Est-ce d'ailleurs raisonnable de conserver une telle proximité alors que son cœur s'emballe à l'idée que la jolie rousse se trouve en sous-vêtements tout contre son corps. Il se trouve presque honoré de l'entendre formulé son envie de s'y rendre avec pour seul accompagnant lui-même, comme-ci c'était une évidence. Elle se trouve maintenant accrochée à lui tel un koala à un eucalyptus et il trouve ça mignon. "Tu fais de l'ombre à tous l'monde où qu'tu ailles Lauren..." qu'il admet en mordant sa lèvre inférieure, il libère un de ses bras, le second maintient toujours la petite rouquine tout contre lui. Ca l'amuse de constater que même lorsqu'il la porte, elle reste minuscule, sans doute qu'au mariage elle portera de vertigineuses chaussures à talons hauts. "J'suis en train de partir en couille." la faute à l'alcool, au champagne, à la lune et surtout à la nuit. C'est une confidence qui le met mal à l'aise en vérité, parce qu'il ignore comment son amie va le prendre. Il garde pour lui ce genre de choses depuis une vingtaine d'années et décide finalement de se laisser un peu aller ce soir, pourquoi ? "Tu devrais peut-être te rendre au mariage dans cette tenue." il s'essaye à l'humour, tâche de se changer les idées. Il dépose alors un tendre baiser sur le front de Lauren en inspirant profondément, comme s'il allait réussir à rassembler ses esprits et étouffer son envie. Il se fait violence et en lui débute une bataille entre la raison et la déraison.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Lun 17 Juil - 10:35

Je sens bien que quelque chose est différent, que son regard est différent. Rhett semble surpris par mes propos, pourtant j’ai toujours été ainsi. Il devrait pourtant savoir que je suis le genre de femme intrépide et surprenante, tant je peux me montrer incontrôlable. Ce mariage, j’en ai réellement rêvé lorsque j’étais plus jeune, avec toujours l’espoir que nous nous retrouvions un jour. Bien sûr, cet espoir s’est rapidement envolé mais j’aurai tant aimé devenir Madame Brown. Je suis sûre que nous aurions été un couple parfait, des âmes sœurs. Car c’est ce que nous sommes, j’en suis persuadée. Sauf qu’au lieu d’être un couple, nous sommes de meilleurs amis fusionnels. Preuve que la vie peut elle-même nous surprendre et faire ce qu’elle veut de nous. Ses mains descendent le long de mon corps et rapidement, je sens qu’il me soulève pour me poser tout contre lui. « Je te rassure, nous sommes deux. » Je suis tout aussi perdue, par ces envies que je ressens et par mon cœur, qui bat comme jamais. Dans quel état me met-il ? Rhett n’a aucune idée de ce que je ressens, à cet instant. Et quand je le vois se mordre la lèvre, il ignore combien cela me donne envie de l’embrasser à pleine bouche. Ce serait totalement déplacé, nous ne sommes que des amis mais je meurs d’envie de faire ça depuis tant d’années… Je parle alors du mariage, essayant tant bien que mal de me concentrer là-dessus. Je tiens à ce qu’il m’accompagne, je ne me vois partager ce moment avec personne d’autre. Et quand il me fait comprendre que je suis importante à ses yeux, mon cœur s’emballe à nouveau. Je m’accroche à lui, comme si ma vie en dépendait. Je ne veux pas le quitter, sa peau contre la mienne est une sensation si agréable. « Il va falloir que tu arrêtes de te mordre la lèvre comme ça, Rhett. » Je souffle, incapable de me contrôler. S’il continue ainsi, je risque fort d’exploser et de lui sauter dessus. L’alcool n’aide pas, je peine à garder le contrôle de mon petit corps, si bien que mes doigts commencent à se balader sur sa peau nue. Rhett est tout aussi perturbé, je le vois dans ses yeux et ses mots le confirment. Qu’est-ce qu’il nous arrive ? Je l’ignore. Mais j’ai l’impression que le désir que j’ai tenté de cacher depuis des années est en train de s’échapper, de prendre le contrôle sur moi. « Je… Tu ne vois dont pas tous les signaux que je t’envoie depuis tout à l’heure ? » Je n’arrête pas de lui dire que j’ai envie de l’embrasser, que nous aurions dû nous marier. Je perds pieds, je n’arrive pas à rester à ma place d’amie. L’alcool me fait dire des choses que je ne pensais jamais dire. « Je ne suis pas certaine de garder le contrôle bien longtemps. » Je confie à mon tour, en le regardant droit dans les yeux. Il tente de changer de sujet, à nouveau, en parlant du mariage et de cette tenue que je devrais porter. Je ne peux m’empêcher de rire. Son baiser sur mon front me fait frissonner. « Toute la ville sera là, je ne voudrais pas qu’ils tombent tous amoureux de moi. » Je plaisante, bien entendu. « Et puis, je me dois d’être présentable, tout de même. » Je ris de nouveau. Deb serait furieuse si je me ramenais en sous-vêtements. Sans parler des mariés, de Freddie… Non vraiment, ce n’est pas une bonne idée. « Je crois qu’il me faut un autre verre. » Oops, je crois que je viens de penser à voix haute. J’ai réellement besoin d’un nouveau verre, pour tenter d’oublier tout ce que je ressens et combattre mes envies.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mar 18 Juil - 1:19

"Faudrait être malade pour ne pas tomber sous ton charme." que tu lâches, comme s'il était évident de tomber amoureux, comme-ci Lauren dégageait quelque chose de si spécial qu'un nombre incalculable d'hommes se jetaient à ses pieds chaque fois qu'elle mettait le nez dehors. Tu le penses pourtant, cette femme est charmante, elle a tout pour elle et le cœur sur la main. C'est une merveille de la nature et tu as le privilge de compter parmi ses plus proches amis, tu es le meilleur. "Présentable sous entend pas d'alcool avant la fin de la cérémonie, j'ai compris !" que tu ajoutes en riant doucement, t'as l'impression d'être à bord d'un wagon de montagnes russes émotionnelles, tantôt chaud, puis tiède, apaisant puis excitant. L'alcool te fait perdre la tête et pire tes moyens. T'y penses deux minutes, quand elle annonce qu'elle a besoin d'un verre et toit tu t'demande si le locataire de ton slip est capable d'assurer après tout ce que tu t'es mit dans le sang. Souffles dans le ballon et t'es contrôlé positif pour sur, 12 grammes dans chaque bras, tu vas voir. Tu peux être sur que là, ta queue elle est dans l'coma, couché sur son coussinet comme un gros chat paresseux. Tu réalise où te mène le fil de tes pensées et t'hallucine d'en arriver là. T'as faim de cette femme depuis trop longtemps. Tu veux juste pas tout gâcher parce que tu l'aimes trop et qu'un coup "pour rien" s'il est mal interprété peut tout détruire. Jamais t'as voulu te servir d'elle et une fois encore tu balises quand tu réalise que t'es en train d'élaborer tu ne sais quel plan bizarroïde pour faire enfin taire tes pulsions d'adolescent. "Et puis merde." que tu craches en saisissant ses lèvres avec envie, la passion te dévores et tu sens en toi grandir cette envie brûlante que tu t'es efforcé de réfréné depuis toutes ces années. Tu la maintiens contre toi d'un bras, l'autre lui tient fermement le visage jusqu'à ce que vos lèvres se séparent un court instant durant lequel tu souffles. "Demande-moi d'arrêter." vous vous marierez pas, votre conversation est ambigüe et tu veux pas qu'elle fasse d'amalgame, tu te dis que vous êtes de très bons et très vieux amis qui se détendent... En faisant n'importe quoi sous prétexte d'être torchés, comme quand vous étiez jeunes en fait.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mer 19 Juil - 23:04

« Beaucoup me résistent, pourtant. » Oops, l’alcool me fait encore dire des bétises et ce sous-entendu était peut-être déplacé. Rhett me connaît par cœur et le fait qu’il me complimente me va droit au cœur. Il a sans doute raison, peut être que les hommes qui m’approchent sont malades. Peut être aussi que je suis maudite et que mon cœur est bien trop brisé pour se reconstruire de nouveau. Freddie est le seul qui a su me dompter, me canaliser et surtout me faire chavirer. Avant d’éclater mon cœur en milles morceaux, rejoignant ainsi ses congénères masculins répertoriés dans la catégorie « connards ». Heureusement, je peux encore compte sur des hommes fiables tels que Rhett ou mon père, les seuls a avoir ma confiance la plus absolue. Rhett me soumet ensuite l’idée de me rendre au mariage en sous-vêtements, ce qui aurait pu être envisageable si j’avais eu un peu plus d’alcool dans le sang. Je suis le genre de femme qui adore relever les défis, même les plus fous. Et surtout, je n’ai pas peur que l’on me regarde, que l’on parle sur moi. C’est probablement l’un des symptômes de gosse de riche, mais je l’arbore avec fierté. Sa remarque me fait rire. « L’alcool nous fait faire des choses que l’on ne contrôle plus. Des fantasmes inavoués, des choses interdites. » Mon corps tout entier est en ébullition. Ma réponse était pleine de sous-entendus, mais ce soir j’en ai marre de rester sage face à cet homme que je désire depuis tant d’années. Je n’ai pas envie de me sentir frustrée et, par chance, Rhett semble ressentir la même chose. Ses lèvres viennent rapidement à la rencontre des miennes, de façon très sensuelle et sauvage. J’attendais cela depuis si longtemps, n’ayant jamais osé sauter le pas. J’ai toujours cru que je n’avais pas cette importance, que jamais je ne pourrais répondre à ce désir enfoui au plus profond de mon esprit. Mon cœur s’emballe, je ne contrôle plus rien du tout. A tel point que mon verre tombe sur le sol, volant en éclat. Rhett se détache, essayant malgré tout de garder le contrôle. « Ce n’est pas une bonne idée. » Je souffle, sans pour autant avoir envie de m’arrêter. Si nous allons plus loin, notre relation risque bien d’être différente. Et puis ma conscience me hurle que nous sommes bien trop proches pour que notre relation soit gâchée. J’ai juste besoin de m’évader, et lui aussi. « N’arrêtes pas. » Je lance alors, en le défiant du regard. « On s’en fou, on est bourrés. » Je dis alors, en riant. avant de l’embrasser à mon tour de façon très fougueuse et langoureuse. Notre excuse favorite….

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mar 25 Juil - 0:43

On s'en fout on est bourrés. On te l'avait déjà faite celle-là, enfin, Lauren et toi vous serviez souvent de cette excuse, mais le contexte était toujours différent de ce que vous vivez actuellement. Y'a t-il quelque chose de mal de céder à ces pulsions ? Oui, certainement, parce que là tu cours le risque de la perdre, de tout niquer. Pourquoi tu sautes le pas maintenant ? Pourquoi pas ? te suggère ton double maléfique et alcoolisé. En fait t'es à mille lieues de tout ça, tu te poses pas vraiment de questions, t'agis, parce que t'en as envie. L'impulsivité qui t'animes fait de toi un animal. Quand tu sens qu'elle consent à te suivre t'hésites plus un instant et tu te laisses aller, là, dans la piscine. Y'as pas de mots qui peuvent décrire ce que tu ressens et tu te fous que demain t'aies zappé la majeure partie de votre soirée, l'important c'est l'instant présent rien de plus. Vous êtes deux adolescents dont les hormones dictent la conduite. Elle t'a toujours attirée, t'a toujours eu ce petit truc pour elle et tu saisis ta chance. Là, au milieu de la nuit, tu la possède. Peut-être que votre acte est maladroit, mais tu vis ça comme un genre de film, c'est beau, c'est entraînant. Les battements de ton cœur s'affolent alors que vous ne faites plus qu'un. Deux ados en rute, si bien que vous en oubliez même les convenances et que tu prends même pas la peine de te protéger. Tu pensais même pas être capable d'y arriver. Et pourtant, vous voilà rendus à un échange particulièrement sensuel dans le grand bain. Tu ignores comment t'as pu tenir jusqu'au petit matin, t'as tout donné, rares sont les fois où vos lèvres se sont séparées. Seulement quand l'aube pointe le bout de son nez vous sortez, emmitouflés dans des serviettes de bain, nus comme des vers. Allongés sur un transat que vous partagez elle finit par s'endormir alors que tu regarde le soleil se lever. Tes mains se baladent dans sa chevelure rousse et quand tu sens le sommeil te prendre, tu la soulève et la couche dans ton lit. Ses cheveux ont à peine eut le temps de sécher et toi tu t'allonges près d'elle et t'abandonne ta carcasse à Morphée. La tête pleine et le foi abîmé, tu t'endors comme un bébé, la tête contre sa poitrine.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Il nous reste la poésie
» Vos peurs, vos frayeurs....
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: