AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Jeu 22 Juin - 0:35


blblblblblblblblblbblbl. Voilà ce qui envahit son esprit un court instant, dieu lerci il ne manque pas de réflexes, ils sont certes tardifs, mais il excellait en natation quand il était en études. Le temps qu'il sort la tête de l'eau un énorme bruit de fracas et de moteur se fait entendre. Pourquoi s'attendait-il a des flammes et à une explosion au juste ? En réalité, sa première pensée se tourne vers Lauren. "Bordel !" qu'il crache alors qu'il a déjà pied, ne se trouvant qu'à quelques malheureux mètres des pontons d'amarrage. Il veut crier le nom de la rouquine, mais il voit alors cette minuscule silhouette détrempée se tenir droite comme un "i" un petit peu plus loin, il entend son prénom. Il secoue le haut de son corps, un petit peu à la façon d'un chien trempé, passe même une main dans ses cheveux pour les ramener en arrière. Son pas est lourd et mal assuré, ses vêtements semblent peser une tonne et ne l'aide pas à mettre un pied devant l'autre. Naturellement il peine à grimper rejoindre son amie. Les deux mains plaquée contre les planches de bois, celles qui constituent le point d'amarrage. "Tu vas bien ?" qu'il demande avant d'éclater de rire. l'alcool. "Putain, j'pensais pas qu'on aurait notre bain de minuit avant d'arriver à la maison." qu'il lance en tentant tant bien que mal de hisser son grand corps jusqu'à sa rousse. Il se bidonne, il n'avait plus rit de cette manière depuis des années. Elle l'aide, du moins elle essaye avec ses petites mains et ses petits bras. Il rit de plus belle, a s'en décoller les poumons, à en perdre haleine. "Arrête !" qu'il supplie presque, allongé sur le bois encore chaud du ponton, aux pieds de la belle Lauren. "Arrête avec tes petites mains, tu m'chatouille." il en pleurerait presque, cette situation semble tellement ridicule, il se sent ivrement pathétique, mais il se marre quand même. Son modèle réduit de copine le fait rire à gorge déployée. Après deux minutes de bataille acharnée il a enfin réussit à gravir la hauteur qui le séparait de la belle rousse. "J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle." qu'il balance en passant ses mains trempée contre son visage avant de rassembler ses forces afin de se redresser, toujours avec l'aide de son amie. "La bonne, c'est qu'on est arrivés." il marque un temps d'arrêt, se tient les côtes et l'estomac qui le font souffrir tant il a rit. "La mauvaise, c'est que j'crois qu'tes pompes sont restées dans le bateau." Il a envie de rire encore, l'alcool je vous dit ! Mais il se retient de le faire, parce que la nouvelle risque de chagriner sa meilleure amie. Au pire, il se dit qu'il lui en offrira une nouvelle paire.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Jeu 22 Juin - 19:41

L’eau est tout de même très froide. J’ignore si l’alcool y est pour quelque chose ou non, mais mon corps ne tarde pas à frissonner. Le bateau s’échoue contre les rochers, ne laissant aucune chance au peu de choses se trouvant à l’intérieur. Heureusement, nous sommes tous deux à l’extérieur, sains et saufs. Quoi que, je suis rapidement prise de panique lorsque je ne vois pas Rhett, qui semble perdu au milieu de l’eau. Rhett apparaît au bout de quelques secondes, trempé et terriblement sexy. Mon cœur bat bien plus vite que la normal, j’ignore si c’est dans l’euphorie de le savoir en vie, ou si c’est à cause du désir qui s’est invité dans mon esprit. Je l’observe, peinant à regagner la terre ferme et je ne peux m’empêcher de rire. « J’aurai préféré un bain de minuit dans une piscine. » J’annonce, tandis que j’essaye de l’aider à remonter. Mon corps est bien plus petit que le sien, bien plus léger aussi. Mes mains bougent dans tous les sens, j’essaie de trouver un appui ou une façon de m’accrocher. Rhett rit de plus belles, je crois que je ne l’ai jamais vu rire autant depuis des années. « T’es bien le premier homme à ne pas vouloir de mes mains. » Je rétorque, l’alcool encore une fois responsable de tout cela. Il parvient enfin à remonter et je souffle enfin, épuisée par cet effort qui m’a semblé surhumain. Faut dire que les commandes de mon corps ne répondent pas comme il le faudrait, rendant ainsi chaque tâche beaucoup plus compliquée. Il m’annonce avoir deux nouvelles : une bonne et une mauvaise. Je le regarde, inquiète. Et quand il me parle de mes chaussures, je ne peux m’empêcher de poser mes mains sur ma bouche, interloquée. « Oh non !! Elles étaient neuves… Et maintenant, je ne peux vraiment plus rentrée chez moi dans cet état. » J’avoue que j’en suis bien contente, au fonds. Passer la fin de soirée en bonne compagnie, c’est exactement ce qu’il me fallait. « Tu vas devoir me porter jusqu’à chez toi, sans me faire tomber ! » J’annonce alors, en riant. Autant profiter de la situation, même si cette idée n’est pas très bonne dans notre état. « Et il va me falloir un verre pour y noyer mon chagrin, parce que j’adorais ces chaussures. »

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 25 Juin - 2:01


"Tu comptais quand même pas rentrer chez toi..." il grimace, chancelant il saisit son amie et la porte telle une princesse, comme dans les films hollywoodiens, oui parce que quand Lauren demande, elle l'obtient. Rhett ne se fait pas prier, il aime trop cette petite personne et la traite comme une reine, parce que c'est ce que cette jolie demoiselle mérite. "Alors que t'as pas tes clefs." il secoue alors la tête et se met en chemin jusqu'à sa propriété. Dans ses chaussures, l'eau qui s'y est infiltrée provoque de drôles de bruits, à chaque pas qu'il fait. "Simplement parce que t'as plus de chaussures, tu me sidéreras toujours." il ne l'aurait pas laissée rentrer, ça non, de toute manière il est incapable de conduire, dans l'incapacité aussi d'appeler un taxi et a trop peur qu'elle passe la nuit devant la porte de l'appartement où dormiront certainement ses colocataires. Ça non plus il n'a jamais comprit pourquoi elle ne se prenait pas un chez elle, ne serait-ce qu'un studio, il s'est posé la question plus d'une fois, mais avec le recul il réalise que vivre seule après s'être faite abandonné par un trou d'cul sous prétexte qu'elle est incapable de lui faire des descendants ça ne doit pas être évident à gérer. La preuve est entre ses bras, même s'il ne porte pas de jugement, il s'inquiète pour sa rouquine, elle boit, beaucoup et souvent. Voilà pourquoi c'est bon qu'elle passe la nuit chez lui, là au moins il pourra garder un œil sur elle. "On a coulé un putain d'bateau volé Lauren, tu t'rends compte ?" qu'il finit par lâcher, à bout de souffle. Il réalise seulement qu'ils font vraiment n'importe quoi quand ils se retrouvent ensemble.
C'est à coup de pied qu'il réussit à ouvrir le portail qui entoure son beau duplexe, il y a peu de murs et beaucoup de baies vitrées. Les lumières sont restées allumées, il n'est donc pas difficile pour lui de trouver son chemin et finit par déposer son amie sur un transat près de l'eau. "Elle est chauffée, mais va pas dans l'grand bassin tant qu'je suis pas revenu." qu'il lui lance sur un ton autoritaire, naturellement il se doute que quand il reviendra avec deux verres et une bonne bouteille de champagne elle fera déjà trempette. Le point positif dans tout ça, c'est qu'ils ne sont pas tombés, ni l'un, ni l'autre. Il ouvre les portes qui donnent sur la terrasse près de la piscine et s'engouffre dans la maison, il en ressort avec deux grands peignoirs blancs, une bouteille et deux verres. "Noie ton chagrin bébé, j'ai du champagne français !" qu'il dit en appuyant sur l'accent fièrement, balançant sur le sol les peignoirs, déposant aux pieds du transat les deux verres et la bouteille. "J'suis pas doué pour faire sauter le bouchon, si ça tenait qu'à moi je l'aurais sabrée, mais j'ai pas de sabre..." quel trou d'cul.  

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 25 Juin - 15:02

Je découvre une pointe de déception quand il pense au fait que je pourrais rentrer chez moi. Je trouve cela adorable d’ailleurs, car en réalité je n’ai vraiment pas envie de rentrer. Quelque chose me retient, une envie de folle : celle d’être avec lui, de passer la fin de soirée dans son magnifique duplex. Rhett me porte comme une princesse, bien qu’un léger cri de surprise s’échappe de ma bouche avant que la joie ne m’envahisse. « Quel homme ! » Je commente, fière d’être portée de la sorte. Bon bien sûr, j’espère que nous n’allons pas tomber car la chute risque d’être difficile, surtout pour moi. « Dis le tout de suite si tu préfères que je reste parce que tu ne peux pas te passer de moi. » Je rétorque alors, en le taquinant. Au fonds, nous savons tous les deux que c’est le cas. Nous sommes proches, fusionnels, et je n’imagine pas ma vie sans lui. J’ai besoin de sa présence, de son appui quotidien. Rhett réalise ensuite que nous avons fait une terrible bétise ce soir, en coulant le bateau que j’ai moi-même dérobé. Je ne peux m’empêcher de rire, sans pouvoir m’arrêter durant quelques secondes. « Si quelqu’un nous a vu, nous finiront en prison ! » J’en rajoute des tonnes, pour lui faire peur. Je sais très bien que si quelque chose nous arrive, je pourrais faire appel à mon cher papa pour nous sortir d’affaires. Et puis, j’ai adoré faire ce truc dingue avec lui, je ne vais pas mentir. « Boire ou conduire n’empêche… » Ce dicton est bien vrai, même sur l’eau.
Nous arrivons enfin chez lui, le portail s’ouvre sous son coup de pieds. J’ai toujours adoré cet endroit, si chaleureux et magnifique. Je ne comprends pas qu’il vive seul dans cette gigantesque maison, mais nous savons tous les deux que ce sujet est délicat. Rhett me dépose sur un transat et m’invite à patienter, m’interdisant de me rendre dans l’eau sans lui. Mauvaise idée, il devrait pourtant se douter que je suis du genre rebelle, à faire tout le contraire de ce que l’on me dit. Je me lève aussitôt et l’observe s’éloigner. Je tente de détacher ma robe, mais la fermeture semble coincée. Malheureusement pour moi, ma rébellion tombe à l’eau car Rhett est déjà de retour, avec des peignoirs et du super champagne. « Hum, tu sais comment me faire plaisir bébé ! » Je réponds, sur le même ton avant de rire. Il me parle du bouchon de sa bouteille, mais j’ai d’abord une autre idée. « Avant de faire sauter le bouchon, fais donc sauter ma robe… Ma fermeture est coincée et je voudrais aller me baigner. » Je me tourne alors, lui offrant mon dos en offrande. « J’ouvrirais la bouteille ensuite, en guise de paiement. » A moins qu’il ait une toute autre idée, bien entendu.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 25 Juin - 16:22


Il dessaoule un petit peu quand la petite Lauren lui demande de l'aider à se défaire de sa petite robe moulante. Il déglutis difficilement et en secouant la tête de droite à gauche il lance un "Oui, bien sur !" nonchalant. Après tout, elle a dit qu'elle ferait péter le champagne s'il parvenait à la sortir de là, le soucis reste qu'il flippe à l'idée que l'habitant de son slip s'enflamme à la vision de la rouquine en maillot de bain. Il s'approche lentement et saisit la réglette de la fermeture éclair de cette foutue robe. Les yeux plissés et ses pensées fixées sur des choses désagréables et répugnantes il se lance, il fait le tri dans sa tête, il n'a plus 14 ans et les émois que peuvent provoquer les courbes féminines dans l'esprit des garçons ne l'atteignent plus maintenant, du moins il peut se contrôler. Rhett craint de déchirer la robe en deux, il force une première fois mais rien ne se passe, il a l'impression de déshabiller une petite poupée. "C'est vraiment de la merde ta robe !" qu'il crache alors qu'il finit par triompher de la fermeture éclair après 2 bonnes minutes de bataille, l'alcool n'est réellement pas son ami et ne l'a pas aidé. S'il devait discourir pour remercier quelqu'un, il adresserait les remerciement à ses mains et ses bras. "Bon maintenant ma p'tit dame ouvrez donc le champagne pendant que je me mets à l'aise !" il l'a presque chantée sa phrase, s'éloigne légèrement et se défait de sa chemise qu'il déboutonne avec minutie, elle a coûté cher, il ne faudrait pas l'abîmer. Puis la boucle de sa ceinture saute et son pantalon à pince suit le mouvement, avec facilité il ôte ses chaussures de ville et laisse le tout sur le sol en un amas informe. Il regarde l'eau d'un bleu magnifique éclairé par des lampes incrustées sur les parois du bassin remplis d'eau. "Le plus moche dans tout ça, c'est que j'ai fais creuser celle piscine et même l'endroit le plus profond du bassin, j'ai pieds..." quel bonheur c'est de mesurer presque 2 mètres de haut, mis à part se cogner absolument partout et avoir du mal à trouver des vêtements à sa taille, il est où l'avantage ? Rhett s'assied au bord de l'eau, près de son amie et fait tremper ses jambes en l'observant avec attention. "Putain, j'viens de penser à un truc..." qu'il lance en tournant son minois en direction de sa meilleure moitié. "Si on venait à avoir des problèmes pour le vol de ce bateau, j'devrais m'adresser à mon père pour m'en sortir... J'ai 40 ans quand même." la loose, y'a pas d'autres mots, ce serait la loose de se faire 'sauver' par son paternel alors qu'il a passé l'âge de demander du secours à ses parents. Ca a un avantage d'être le fils du gouverneur de l'Etat quand même.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 25 Juin - 16:53

J’ai la tête qui commence à tourner, les idées se bousculent à l’intérieur. J’ai chaud, terriblement chaud, alors que je suis trempée de la tête au pied. Ma robe me colle, c’est une sensation vraiment pas agréable et je décide de la retirer pour aller profiter de l’eau chlorée. Je remarque un peu d’hésitation dans la voix de Rhett, avant qu’il ne s’exécute pour retirer ma fermeture coincée. Cela dure quelques minutes, je sens le tissu bouger dans tous les sens avant de sentir la délivrance d’une fermeture qui se descend. Je me sens déjà moins à l’étroit, en sous-vêtements, bien que ces derniers soient tout aussi mouillés. « Oui mets toi à l’aise, y’a pas de raison que je sois la seule en petite tenue. » Je ris, avant de me déplacer pour récupérer la bouteille et les coupes. Rapidement, je tire sur le bouchon en liège, qui s’échappe dans un bruit familier que j’adore. La boisson pétillante se déverse alors dans les coupes, une odeur agréable se faisant également sentir. J’observe Rhett se mettre en dessous, retirant ses fringues élégantes et probablement hors de prix. Il me parle alors de sa piscine et me fait part d’une remarque vraiment très drôle. « Tout le contraire de moi ! » Faut dire que ma petite taille ne me permet pas d’avoir pieds dans ce genre d’endroit, bien au contraire. Mais c’est plus drôle, tout de même. Je m’installe au bord de l’eau, les coupes en main et les posent sur le côté. Rhett repense de nouveau à notre petite escapade en bateau, en parlant ensuite de son père. « J’en ferai tout autant ! Et on sait tous les deux qu’ils seront furieux. » Les pauvres, ils n’ont pas eut des enfants sages comme ils l’auraient sans doute souhaités. Avec Rhett, nous faisions les 400 coups et nos pères étaient souvent obligés d’intervenir pour nous sauver les fesses. J’attrape mon verre et lui tend le sien, prête à trinquer. « A cette nouvelle soirée qui démarre. » Je lance, enjouée. Ce n’est probablement pas une bonne idée de boire encore, dans notre état, mais je connais mes limites : elles ne sont pas encore franchies. Je bois une bonne gorgée et décide de me relever, pour plonger dans l’eau. Une fois la tête mouillée, je me tourne vers le jeune homme et l’arrose légèrement. « Tu viens ? » Je demande, de mon air si mignon.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Dim 25 Juin - 21:41


Dieu que leurs paternels seraient dans une de ces rages. C'est grâce à ces deux hommes qu'ils se sont connus, le monde de la politique est un cercle bien fermé, m'est d'avis qu'ils s'en mordent encore les doigts de les avoir présentés l'un à l'autre. Par le passé il est déjà arrivé qu'ils viennent tous deux donner quelques billets à des agents de police afin que leurs morpions soient libérés et que l'affaire ne s'ébruite pas, mais ça c'est parce que Rhett il se contrôle pas et que Lauren avec ses petits bras elle veut le sauver, toujours. Il fait tinter son verre contre celui de sa Lauren, c'est impressionnant de voir qu'elle est rapide en ce qui concerne d'ouvrir et faire péter le champagne. Il s'en trouve presque surpris. "A la tienne princesse." qu'il lance en lui adressant un regard tendre avant de tremper ses lèvres, sans avoir bougé son cul du rebord de la piscine, elle s'y est déjà jetée. Il songe un instant à lui ramener les vieux brassards de son fils afin de s'assurer qu'elle ne se noiera pas, mais des éclaboussures le ramènent à la réalité. Elle le somme de la rejoindre. Rhett, cet homme au coeur d'acier n'est qu'un simple géant de papier face à ce petit bout de femme qu'est Lauren, il l'a toujours été et le sera toujours. Des années en arrière déjà il faisait tout pour elle, dès qu'elle en formulait le besoin, une demande quelconque et son chevalier servant - ça c'est Rhett - accourrait pour la servir, d'ailleurs cette façon de faire, sa faiblesse pour Lauren n'échappait à personne et bien souvent sa relation avec Lauren provoquait des mésententes dans les couples qu'il a pu former. Il prend appuie de ses bras et s'immerge, l'eau lui noie le nombril alors que Lauren en a déjà jusqu'à la poitrine presque. Le grand blond dépose son verre au bord de l'eau et s'avance à pas de loup vers sa proie. "Tu s'rais pas en train de jouer à un jeu dangereux ma p'tite caille ?" qu'il demande d'une voix malicieuse pleines d'arrières pensées. C'est qu'il lui ferait bien boire la tasse et pas que, mais il tâche de garder la tête froide. Il se saisit d'elle et cris d'une voix rauque et monstrueuse. "JE VAIS T'APPRENDRE A VOLER MON PETIT OISEAU !" phrase absolument pas terrifiante, et à la manière d'un petit galet il la jette plus loin dans l'eau, explosant de rire comme un gamin. Le temps qu'elle sorte sa tête de l'eau il se permet d'aller reprendre une gorgée de champagne. "Tu..." il en boit une nouvelle lampée et se tourne vers elle : "Tu veux ton verre ?" drôle de question, il sait qu'elle répondra à l'affirmative alors qu'ils êtes bien attaqués tous les deux. Il n'attend pas qu'elle formule de réponse et vient poser le verre de la trentenaire près du sien. "Tu t'rends compte qu'on se fréquente depuis plus de 20 ans." quelle claque dans la gueule, pour lui Lauren Bristol reste la jolie petite rouquine rigolotte qui ne faisait que des conneries et buvait comme un cow-boy, qui, le défendait quand il se prenait le bec en soirée avec des inconnus sans crainte de s'en prendre une. L'adolescente qu'il a toujours admirée devenue une femme forte et courageuse.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Lun 26 Juin - 19:23

Mon père m’a aidé dans bien des situations. En même temps, j’ai un avantage considérable : celui d’être l’unique fille de la famille. Ce qui ne lui a jamais réellement laissé le choix, faisant ainsi de ma vie un véritable rêve. Mon côté rebelle – que je tiens de ma mère – m’a parfois mise dans des situations délicates, mais heureusement je m’en suis toujours bien sortie. J’ai ma bonne étoile, et ma bonne famille. Rhett partage cet avantage, c’est d’ailleurs de cette façon que nous nous sommes connus. Le destin nous a mis sur la même route et nous avons passé des moments excellents en étant plus jeunes, jusqu’à aujourd’hui encore. Nous trinquons à cette belle fin de soirée qui s’annonce, avant que je ne plonge dans l’eau. Trempée, j’ai besoin de me réchauffer en profitant de l’eau à température forte agréable. Je me sens rapidement très seule à barboter et demande gentiment à Rhett de me rejoindre, en l’éclaboussant. Une chose qu’il déteste mais que j’ai l’habitude de faire, depuis mon plus jeune âge. Doucement, il enfonce son corps musclé dans l’eau chlorée, tandis que je l’observe d’un regard amusé et rempli d’idées. Sa remarque me fait d’autant plus sourire, bien que ce surnom soit beaucoup moins charmant que le précédent. « Moi ? Jamais. » Je fais l’innocente, bien que nous sachions tous les deux que je compte bien l’arroser et lui sauter dessus pour le noyer. Malheureusement pour moi, il est beaucoup plus rapide et plus fort. Sans même que je n’ai le temps de dire quoi que ce soit d’autre, je sens déjà mon corps voler un peu plus loin. Rhett a toujours su me dominer, faire preuve de force pour me montrer qu’il est le patron. Je ressors de l’eau et l’observe boire, sans moi. « Tu ne compte tout de même pas boire sans moi ? » Je rétorque alors, en me rapprochant du bord de la piscine, où se trouvent. Rhett semble nostalgique, ou alors il vient de réaliser qu’il me supporte depuis tout ce temps. Je ne peux m’empêcher de rire, bien qu’étant attendrie par tant de fidélité et de loyauté dans notre amitié. « T’en as marre ? Tu veux qu’on se sépare ? » Je demande en rigolant. Je ne lui ai jamais mené la vie simple, faisant foirer ses histoires d’amour à cause de ma jalousie maladive. Mais au fond, je suis sûre qu’il ne peut pas se passer de moi et qu’il aime me voir aussi possessive. Il l’est tout autant, d’ailleurs. « Tu ne m’as pas raconté ta soirée, d’ailleurs. » Quand j’y pense, je n’ai pas l’explication quant à son état d’ébriété si poussé.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Lun 3 Juil - 21:30

Boire sans Lauren ? Il avait commencé bien avant de la croiser malheureusement pour elle, mais c'est vrai qu'il fut un temps où ils passaient leurs soirées ensemble à boire, ou pas et refaire le monde, ou pour Rhett, retaper le portrait d'un inconnu. Il fait non de la tête en déglutissant. "Non." qu'il répond en manquant de s'étrangler avec son champagne, bien sur que non il n'a pas bu sans elle; menteur ! Elle prend place à ses côtés, les cheveux trempés, le maquillage rincé et c'est pourtant tendrement qu'il lui jette un regard. Elle pourrait avoir la peaux verte, des yeux jaunes et globuleux qu'il la regarderait pareil. Lauren a de la chance, en plus d'être magnifique à l'intérieur elle est merveilleuse et Rhett il arrive à voir ça, les subtilités qui composent son amie de toujours. "J'comptais effectivement demander le divorce !" qu'il s'exclame alors en riant, il n'est plus à un divorce près, n'est-ce pas ? "Je ne me lasse pas de toi, par moment, je me demande même ce que je ferais sans toi." à l'époque où Lauren était en couple avec le Jones, il a eut l'impression de la perdre, pourtant lui quand Gysèle était dans les parages et dans sa vie il a dû se faire violence afin de moins la voir, elles ne s'entendaient pas et par bêtise il s'est persuadé que rester proche de sa "femme" était la meilleure solution. Quelle erreur. Mais Lauren ne lui en a jamais tenu rigueur, du moins, elle n'a jamais dit de vivre voix qu'elle lui en voulait. "J'étais v'nu boire pour oublier, Gysèle me pète les couilles en c'moment, à point point tel qu's'en est presque magique." Il secoue la tête de droite à gauche et se permet de caresser la joue de Lauren en l'observant, le visage dénué de toute expression. "Pourquoi t'étais bourrée et toute seule toi, t'as fais quoi d'ta soirée ?" oui parce que si la question se pose pour lui, elle est valable pour elle. Ils sont tellement habitués l'un à l'autre qu'après avoir fini cette bouteille ils pourraient être persuadé d'avoir commencé cette soirée ensemble. L'alcool, breuvage merveilleux.

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Lun 10 Juil - 18:13

Je ne doute pas une seule seconde de ses intentions : Rhett est incapable de boire sans moi, ce serait mettre un terme immédiat à notre si belle amitié. J’y verrais là une trahison, il me briserait le cœur et il le sait parfaitement. Je ne peux m’empêcher de rire en imaginant le discours que je pourrais faire face à tout cela. Rhett manque d’ailleurs de s’étouffer en mentant, en disant que non il n’était pas en train de boire sans moi. Ah, les hommes… Je m’installe près de lui, trempée mais rafraichie par une bonne baignade. Mes idées sont loin d’être en place mais cela m’a fait du bien, au moins je ne sens plus l’odeur de l’océan salé et houleux auquel nous avons gouté quelques minutes auparavant.  Je le taquine sur notre amitié et ce duo que nous avons depuis tant d’années. Comment pourrait-il se passer de moi ? Personnellement, j’en suis incapable. J’ai trop besoin d’un mec comme lui dans ma vie, d’un mec aussi attentionné et protecteur, bien que parfois de mauvaise influence. Mais on se ressemble sur ce point, je ne vais pas le nier. Il est mon démon, quand ce n’est pas moi qui suis le sien. Je fais la femme outrée quand il parle de divorce, avant d’éclater de rire. Ses mots sont touchants, adorables. « Arrête, je pourrais t’embrasser pour ce que tu viens de dire ! » Je m’exclame, en souriant. L’alcool y est pour beaucoup, bien entendu mais je ne serais pas contre un peu de tendresse. Et avec Rhett, on a toujours manqué le coche. Comme deux amants maudits, incapables de vivre un semblant d’histoire, le destin étant relativement farceur avec eux. Je lui demande alors de m’expliquer son état, chose qu’il fait sans broncher. Une première, lui qui n’aime pas beaucoup se confier. « Gysèle… » Je marque une pause, presque agacée par le simple fait de prononcer son prénom. « Ton ex a toujours été casse-couilles, tu sais. » Je ris. Les femmes/petites amies de Rhett n’ont jamais été des amies, bien au contraire. Sa caresse me fait alors frissonner, tandis qu’il me pose une question dont il connaît déjà la réponse. « L’alcool te fait perdre la mémoire mon p’tit ! J’ai bu pour passer le temps… Et pour oublier Freddie, qui s’est invité dans mon rencard merdique pour me déclarer son amour éternel. » Je décide alors de me rapprocher un peu plus de mon hôte. « A ces cons, qui nous ont permis de nous retrouver ! » Je lance, en levant mon verre. Au moins, notre soirée prend un tournant bien meilleur désormais.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
▸▹ l'homme loup au coeur d'acier ◃◂
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mar 11 Juil - 1:59

"Comme tu dis, à ces cons ma belle !" qu'il s'exclame en levant son verre à ton tour, à moitié vide, il le débarrasse de son contenant en une longue gorgée. Bien sur qu'il sait ce qui l'a amenée à boire, seulement, à cette heure-ci et avec l'alcool ingéré, des détails semblent lui échapper. C'est bien malgré lui. L'essentiel étant qu'ils sont réunit grâce à ça désormais. Il ne peut s'empêcher d'éprouver un genre de culpabilité d'avoir déjà oublier des détails, il jette un œil accusateur à son verre vide qu'il pose dans un bruit bien sonore qui le ferait presque sursauté, loin de lui se trouvait l'envie de le déposer si brutalement. "Oh attends j'ai une idée." qu'il articule avec difficulté en encerclant la petite rousse de ses grands bras. Il fléchit les jambes et cale la belle contre son torse, déposant son menton sur le sommet du crâne de cette dernière, plaquant le dos de la belle contre son torse. Ses bras se croisent sur la poitrine de la belle alors que ses mains caresse doucement les épaules de cette dernière. "On se pose et on écoute le bruit de la mer." la nuit il a toujours aimé ça, la vue qu'offre sa terrasse est merveilleuse et la lune est pleine ce soir, le ciel est même dégagé. Il pourrait presque compter les étoiles et il se mord les lèvres. "J'comprends pas pourquoi on s'est jamais mariés." ensemble naturellement, bien qu'au fond de lui, Rhett sait qu'il a loupé un tas d'occasion de se déclaré. Il crevait de trouille à l'idée que Lauren l'envoie paître et quand ça lui est passé, il s'est persuadé de ne pas être assez bien pour elle, en parallèle il se trouvait toujours dans des histoires sentimentales intenses et prenantes. Il a loupé le coche, un train de retard, même un avion. Il a finit par se persuader que de l'avoir comme comparse était bien mieux que de ne pas l'avoir près de sois du tout. "Tu m'diras, après un divorce musclé avec Gysèle, je sais pas si j'vais me remarier." qu'il souffle, les yeux fixés sur les cieux, perdus dans les étoiles et les ténèbres de ses pensées. Il l'aurait certainement rendue malheureuse, voilà pourquoi Rhett n'a jamais sauté le pas. "Heureusement que je t'ai."

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Bristol
I'm stuck in the dark but you're my flashlight
avatar
posts : 285
avatar : isla fisher
crédits : ©Valtersen (av)
ɷ statut : coeur brisé, elle trouve du réconfort auprès de son meilleur ami Rhett mais son coeur est toujours lié à Freddie
✎ métier : wedding planneuse avec sa meilleure amie Deb, leur entreprise bat de l'aile depuis le 12.07
✌ age : trente-sept ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: acheter du vin, faire les comptes de la société, aller à un cours de yoga
relationship:

MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   Mar 11 Juil - 12:12

Quand il me dit avoir une idée, j’avoue que je ne peux pas m’empêcher de penser au pire. Il y a encore quelques minutes, il a eut pour idée d’emprunter un bateau. Résultat des courses, je l’ai détruit en milles morceaux et nous avons failli finir en repas pour les requins de la ville. Bon, au fond, j’étais en partie responsable de tout ça puisque je l’ai suivi dans son idée et j’ai même été celle qui s’est permise de voler le bateau. C’est toujours ainsi, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous suivre, quels que soient nos plans farfelus. Je me lève, docile, tandis qu’il m’entoure de ses bras énormes. Rhett a toujours été très tactile, très doux, avec moi. Certains trouvent nos gestes étranges, ambigus, mais moi j’ai l’habitude. Je sais qu’il est comme ça avec personne d’autre, que j’ai cet immense privilège d’être SA Lauren. Ses bras se croisent autour de moi et sa tête se pose sur la mienne, de façon très adorable. « Je dois bien avouer que c’est une super idée ! » J’ai toujours adoré l’océan et tout ce qui l’entoure. Passionnée par les fonds marins, le bruit des vagues et les couchers de soleil. Le ciel est magnifique, dégagé et limpide. Pas un seul nuage à l’horizon, hormis le fait qu’une envie folle de l’embrasser m’habite depuis quelques minutes maintenant. J’ai envie de me laisser tenter, de faire tomber enfin cette barrière qui s’est mise entre nous depuis des années. Mais je me retiens, me concentrant sur la vue magnifique et le bruit de l’océan. « Tu ne m’as jamais fais ta demande. » Je réponds, en souriant. Nous nous sommes souvent loupés, trouvant toujours un prétexte pour ne pas se lancer dans une histoire douloureuse. Car elle l’aurait forcément été, c’est certain. Rhett a eut un mariage difficile avec Gysèle, quant à moi j’ai manqué de sauter le pas à deux reprises avec Freddie. « Et moi j’ai été fiancée deux fois sans jamais aller plus loin. » Je ris, nous avons vraiment l’air de deux maladroits de l’amour. Et quand il se rend compte de la chance qu’il a, je ne peux m’empêcher de me détacher de son étreinte pour me retourner, afin de lui faire face. Nos corps sont collés l’un à l’autre, mes envies fusent dans tous les sens mais une en particulier sort enfin de ma bouche. « Rhett, tu veux bien m’accompagner au mariage ? J’veux pas y aller toute seule, ce sera… trop dur. » Freddie sera là, tout comme les souvenirs de notre histoire douloureuse. Autant dire que j’ai besoin de Rhett pour surmonter tout ça. Je me mets alors sur la pointe des pieds, approchant ainsi mon visage du sien. « S’il te plait. » Je souffle alors.

_________________

When tomorrow comes I'll be on my own. Feeling frightened of the things that I don't know ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'nous imagine, j'tire des plans sur la comète | rhen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il nous reste la poésie
» Vos peurs, vos frayeurs....
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: