AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 – topic commun n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Mer 24 Mai - 18:30

T'as pas le temps de rassembler tes esprits et décortiquer le sens de toute ça que ton fils se presse déjà pour te rejoindre te cherchant de son regard interrogateur, à peine a-t-il posé les yeux sur toi qu'il accourt un sourcil froncé d'incompréhension. Tu touches le fond quand tu sens son attention se détourner pour suivre le gosse jusqu'à ta cachette improvisée, tu réalises trop tard qu'il n'y a plus d'échappatoire possible. Foutue. T'es prise au piège de ta propre bêtise, ta tête se cognant au stand alors que tu lâches un juron, tu ne peux plus faire semblant de t'être trompée, d'échapper à sa vue. Tu vois bien que malgré les mètres qui vous séparent il t'a reconnu et semble tout aussi tétanisé que toi par la rencontre qui se dessine. Attrapant lentement les doigts d'Eden pour te relever tu bredouilles une excuse d'un ton peu convaincant « oui.. je.. Je cherchais ma boucle d'oreille ! » portant la main à ton lobe droit tu réalises trop tard que tu ne portes pas de boucles aujourd'hui et t'en mords la lèvre de regret, par chance Eden ne semble pas s'y attarder et t'entraîne avec lui jusqu'à l'homme que tu dévisages un instant interdite. Le voir ainsi devant toi est vraiment étrange, comme une apparition, un truc irréel. Pourtant il est bien bel et bien là et t’es submergée d’un tas d’émotions à la fois, entre colère et joie, peur et excitation tu ne sais pas quoi en penser. Parce que tu n’es pas prête, tu n’es pas encore prête à le voir, à lui parler, en quatorze ans on pourrait croire que tu as eu le temps de digérer mais ce n’est pas le cas. T’y as pourtant pensé, plusieurs fois, de nombreuses fois même, à cet instant où tu le reverrais, parce que oui dans un coin de ta tête il était toujours là et tu espérais le revoir un jour, même quelques minutes, tu ne voulais pas croire qu’il avait juste disparu sans laisser de traces. Et parmi toutes ces situations que tu avais imaginé aucune ne figurait où tu restais bouché-bée comme une idiote à le fixer sans savoir que faire. Non, ça devait être mieux que ça. « Enchantée.. Octavia, la mère d'Eden. » tendant une main dans sa direction en signe de fausses présentations tu le fixes espérant qu'il saisisse la perche que tu lui tends et rentre dans ton jeu. Tu ne veux pas que ton fils ait connaissance de votre lien, l'idée même que Danny puisse faire le pont entre lui et Eden te terrorise. Intérieurement tu ne peux t'empêcher de te demander s'il est en train de faire le calcul dans sa tête, de lentement mais sûrement rassembler les indices et comprendre ce qui se tient là, juste sous son nez. « Tu sais mon chéri quand je t'encourageais à te faire des amis je voulais dire, de ton âge. » assènes-tu à ton fils d'un sourire crispé, qu'ils se connaissent et se côtoient à ton insu est totalement invraisemblable. La gêne s'immisce dans chaque parcelle de ta peau.

Revenir en haut Aller en bas
Deb Colins
Your kiss to me is worth a fortune
avatar
posts : 1253
avatar : alyssa milano
crédits : av@mine / si@tumblr
ɷ statut : single, always in love with her ex-boyfriend/roomate
✎ métier : heir of her weddingplanner entreprise "the plunge"
✌ age : thirty-seven years old

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rdv avec l'avocat le 01/10, point compta the plunge 10/01.
relationship:

MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Sam 27 Mai - 17:09

/!\ INTERVENTION STAFF /!\
Citation :
Le maire de Monterey s'avance sur l'estrade, à côté de lui, un mystérieux panneau est recouvert d'un drap blanc. "Mes chers habitants de Monterey, comme je suis heureux de vous voir si nombreux en cette journée du célèbre festival des baleines. Mais je suis encore plus heureux de vous dévoiler mon projet pour Monterey." Il lève alors le draps, sur le panneau on y découvre les futurs plans de plusieurs complexes immobiliers. Dans la foule, certains habitants restent bouche bée. "Je vous l'avais promis, lors de ma campagne que je ferai de Monterey quelque chose de grand" finit-il par déclarer. Les habitants commencent à chuchoter, alors que certains sont absolument contre ce projet qui dépayserait totalement la ville, d'autres voient en celui-ci d'énormes opportunités professionnelles.

_________________

And there's a rhythm inside, that I can't slow down, in this moment in time, no, I won't stop now, give up, my hand's up for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Dim 28 Mai - 9:44


Alors qu'elle s'apprêtait à ruiner les bases strictes de son régime pamplemousse, en engloutissant une énième vérine au saumon; L'attention de Margaret fut subitement alertée par la soudaine animation qui secoua l'estrade du festival. Comme chaque année à la même époque, le maire de la ville allait faire son récital pro-environnementaliste, mais cette fois-ci le contenu allait se révéler beaucoup plus attractif qu'un moratoire sur la protection de ces stupides cétacés de la baie de Monterey. Sans l'ombre d'une gêne, la milliardaire rousse joua des coudes pour se faufiler aux premières loges. Une chaine locale d'information était présente pour filmer l'allocution du maire, et la narcissique femme d'affaire voulait absolument apparaître dans le champ de vision des caméras. Margaret savait que le mandat du maire tirait à sa fin, et que l'opportunité de se présenter aux élections s'offrirait à elle. Une fois élue, Maggie pourrait construire une ville à son image, dans laquelle le luxe dégoulinerait de toute part et qui serait exclusivement réservée à l'élite de la Côte Ouest.

Dès les premières notes du discours du maire de Monterey, Margaret comprit que son travail d'harcèlement avait enfin finit par payer. Elle n'arriva point à contenir un large sourire, alors qu'elle réalisait que ses nombreux projets immobiliers allaient pouvoir s'ériger. Hôtel de luxe, spa gigantesques, casinos... Monterey allait devenir la nouvelle Las Vegas du Pacifique! Au diable, ceux qui luttaient farouchement pour préserver à tout prix la beauté naturelle du littoral! Adieu les vieilles cabanes défraichie de pêcheurs! C'était l'heure du renouveau et des dollars à profusion, au détriment des passéistes mélancoliques amateur de baleines sauvages! Un long frisson parcourut l'échine de la milliardaire alors que le maire laissa tomber le voile sur le panneau qui retranscrivait tous les divers projets d'aménagements. Tout y était, le maire l'avait entendu!

Des chuchotis parcouraient la foule de Monterey, signe d'une certaine division sur ce virage politique. Certes Monterey allait être transfigurée. Mais était-ce une bénédiction ou au contraire une fatalité? Sachant qu'elle allait pouvoir s'enrichir davantage, la question ne se posait même pas pour Margaret. Cette dernière applaudit avec un enthousiasme décuplé par l'appât du gain.  

"Bravo, monsieur le maire, vous êtes formidable! Le changement, c'est maintenant! "

Margaret se retourna et lança un regard acerbe à la foule beaucoup trop silencieuse à son goût. Trop apeurés pour contredire les volontés de la reine des rumeurs de Monterey, les citoyens les plus dociles se décidèrent alors à applaudir le projet.
Revenir en haut Aller en bas
Phillip Jones
Admin | I'll be forever yours.
avatar
posts : 1003
avatar : NCW
crédits : wiise (sign)
multinicks : le psy déjanté
ɷ statut : Ex-futur marié, le mariage est tombé à l'eau, merci Robert. Depuis, il s'esquive. Ils n'ont toujours pas remis le sujet sur le tapis avec Evie. Ils devraient pourtant, vu qu'elle est enceinte.
✎ métier : Prof de Self-Defense (09/2016), depuis le 12 juillet, il bosse peu; avant il était un flic dans une unité anti-terroriste (2002-2016), et encore avant adjoint du Shérif de Monterey (1995-2001)
✌ age : 44 années de presque sagesse, car oui, tout est dans le "presque"

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: RDV chez le psy à 14h, je prends mon aprèm ensuite. le diner est pour moi ce soir. vélo sorti => suze jalouse.
relationship:

MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Dim 28 Mai - 21:31

Si Phillip semble détendu, et dans l’idée de profiter de la journée le plus simplement du monde, cela ne semble pas être le cas de son interlocutrice qui se pose des questions. Effectivement on dit des baleines qu’elles sont intelligentes. Alors pourquoi ? « Sans doute pour la même raison qui attire l’homme aussi vers le danger. » Certaines choses ne se contrôlent pas. Si on conseille de ne pas toucher un plat qui se révèle chaud, une fois sur deux l’être humain le fera. Le pire, c’est que cela ne lui servira jamais de leçon car il recommencera une fois d’après, quand la brûlure ne sera plus qu’un lointain souvenir. La demoiselle enchaine, révélant alors qu’elle en sait davantage sur le professeur de défense que lui n’a de connaissances sur elle. Phillip hésite entre étonnement et curiosité. « Elle viendra peut-être, tout va dépendre de sa charge de travail. Vous semblez savoir qui je suis, ce qui n’est pas mon cas mademoiselle… ? » Il l’invite à se présenter, se disant qu’à présent qu’ils ont rompu la glace, autant se mettre sur le même pied d’égalité. Un bruit attire ensuite l’attention de Phillip. Un peu plus loin, le maire de la ville prend place sur l’estrade préparée pour l’évènement. Les discussions s’interrompent ou se poursuivent à voix basse, laissant place à un discours qui se révèle audible mais également déroutant. L’ancien membre des forces de l’ordre ne sait comment réagir à la vue un peu plus loin de ce que le maire révèle. Des bâtiments à Monterey. Cette ville côtière accueillera bientôt des complexes. Pourquoi ? Certes il faut garder la vie dans la ville et faire en sorte que ses habitants ne la désertent pas. Mais en usant de cette stratégie immobilière et économique ? Il reste dubitatif face au discours du maire alors que les avis semblent déjà partagés parmi les habitants.

_________________
what about now, what about today
« What if you're making me all that I was meant to be ? What if our love never went away ? What if it's lost behind words we could never find ? Baby, before it's too late, What about now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Lun 29 Mai - 17:33

Il était allé rejoindre sa mère, laissant Danny seul… Mais qu’est-ce qu’elle faisait, à quatre pattes derrière ce chariot ? Elle se cachait, cherchait quelque chose qu’elle avait fait tomber ? C’était étrange, et même un peu gênant pour Eden qui pensait aux différentes idées que Danny pourrait avoir en tête. Il pourrait penser qu’elle veut l’éviter, qu’elle ne veut pas lui parler… il pourrait penser à un tas de choses complètement incohérentes qui lui donneraient juste envie de partir, de se débarrasser de lui, mais Eden appréciait Danny et ne voulait aucunement que ce genre de choses arrivent… « Tu l’as récupérée ? Allez, viens… » Elle avait fait tomber sa boucle d’oreille, ce qui expliquait cette posture un peu gênante dans laquelle elle s’était mise… Il lui a saisi la main, puis il l’a emmenée jusqu’à Danny pour que sa génitrice puisse faire connaissance avec son ami, cet homme qu’il avait rencontré quelques semaines plus tôt au parc, en train de peindre quelque chose de très beau… Eden, adorateur d’art n’avait pas pu s’empêcher de s’arrêter pour contempler le chef d’œuvre de l’inconnu, s’en est suivie une longue et intéressante discussion sur beaucoup de choses différentes mais qui avaient permis à Eden de passer un bon après-midi. « Je sais, mais… il est cool, Danny. Il peint hyper bien, en plus. » Des garçons de son âge ? Pourquoi ? Ils étaient tous cons, méchants, débiles, toujours en train de chercher la bagarre… Il préférait les grands, les adultes, les gens plus âgés que lui avec lesquels il s’entendait toujours bien, et mieux qu’avec n’importe quel gamin. Alors, il regardait sa mère se présenter, précisant qu'elle était sa mère... Il les regardait avec de beaux yeux, contents que sa mère rencontre enfin l'un de ses amis, l'une des rares personnes qu'il admire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Mar 30 Mai - 2:23

La barquette de frites avait finalement été engloutie d'une traite, et voici que le gargantuesque rouquin se dirigeait vers la foule et se perdait parmi les familles nombreuses et les curieux venus entre amis profiter de l'événement. Lowell cherchait au sein des badauds des visages familiers, des connaissances comme de vieux amis. Il fouilla dans les poches de son jean à la recherche de son smartphone, sans succès. Il avait dû le laisser à l'appartement. Merde. Lowell avait beau être entouré de gens, il se sentait cruellement seul. Le maire fit son apparition sur l'estrade, et entama un discours. Une annonce fut faite, désemparant bon nombre d'habitants. Non loin de lui, une femme (@Margaret Fletcher) acclama fortement le discours du maire, et Lowell s'approcha, curieux. Elle revêtait les habits de ceux possédant une compte en banque à plus de six chiffres, et portait joliment sa quarantaine. À l'entendre, elle semblait réellement heureuse de la déclaration du maire. Lowell se présenta face à elle et déclara, un sourire amusé aux lèvres. « Tout le monde ne semble pas partager votre avis. » En ce qui le concernait, il n'avait pas réellement d'avis tranché. Il s'en fichait un peu, même. « Ce projet va sans doute réveiller les ardeurs de nos défenseurs de la faune et la flore. » Lowell parlait sans trop savoir ce qu'il disait. La fatigue frappait à grands coups de n'importe quoi, et s'il ne connaissait cette femme ni d'Ève ni d'Adam, ça ne l'empêcherait pourtant pas de continuer à lui parler. Lowell avait toujours été ce boute-en-train sans chichi ni pudeur et la donne n'était pas près de changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: – topic commun n°1    Mer 31 Mai - 9:07


Margaret était encore en train de se réjouir des formidables opportunités financière que lui garantirait indubitablement ce virage dans la politique d'aménagement de la ville, quand surgissant de nulle part, un fantôme du passé vint se figer juste devant elle. Les yeux exorbités par la stupeur, le visage de la richissime héritière se défigura littéralement sous un masque d'horreur, alors qu'elle voyait une menace qu'elle pensait disparue à jamais resurgir des limbes de l'oubli. Etait-elle en train d'halluciner, ou était-ce bien le fantôme de Liam Hatch qui tentait d'amorcer une discussion!? La veuve noire de Monterey manqua s'étrangler, alors qu'elle sentait le vent du scandale sur le point de balayer tous ses beaux projets. Terrorisée par cette vision d'outre-tombe, sa bouche pulpeuse s'arrondit pour formuler une phrase mais aucun son ne jaillit de sa gorge nouée par l'effroi. Sa perplexité demeura alors muette.

* Comment est-ce possible? Vous n'étiez pas sensé être mort!? Pour l'amour de dieu, n'ai-je point tout mit en œuvre pour vous rayer définitivement de mon existence!? *

Cinq-cents mille dollars! Voila ce que lui avait coûté la transaction visant à faire taire cet avocat devenu terriblement gênant dans l'obtention de son héritage. Un demi-million de dollar pour s'offrir le crime parfait et une retraite dorée, loin de tout soupçon! Et pourtant, voila que le défunt avocat de la famille Fletcher se tenait juste devant elle, en arborant un sourire aussi inquiétant que énigmatique! C'était impossible. Son homme de main ne lui avait-il pas dit que Liam Hatch était mort carbonisé dans l'incendie de son appartement? Que toutes les preuves du divorce étaient parties en fumée? N'avait-elle pas trinquée à sa richesse préservée alors que les informations locales, lui apprenait la bonne nouvelle et la mort soi-disant accidentelle du maudit avocat? A moins d'être devenue folle, tout cela ne pouvait s'être effacé aussi subitement.

Entre son amour de jeunesse qu'elle n'arrivait pas à arracher des griffes de cette satanée catin d'Evie Rhodes, et cette apparition d'outre-tombe qui faisait planer une réelle menace sur sa fortune personnelle; La vie de de Margaret prenait une tournure des plus inquiétante. A l'idée de pouvoir tout perdre, la milliardaire sentit ses jambes défaillir sous son poids. Elle se rattrapa alors in-extremis, en posant une main sur l'épaule de l'homme dont elle était sensée avoir commandité le meurtre. Elle releva alors sur lui un regard qui traduisait autant sa gène qu'un réel sentiment d'anxiété.

"Oh, je vous prie de bien vouloir m'excuser. J'ai sans doute trop abusé de ce délicieux champagne, et avec cette chaleur... "

Alors que son cerveau tournait à mille à l'heure, Margaret se cacha comme souvent derrière des faux-semblant et un prétendu malaise vagale; Juste histoire de lui laisser le temps de prendre un peu de recul et de dompter cet inquiétant mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: – topic commun n°1    

Revenir en haut Aller en bas
 
– topic commun n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Topic commun - PS ] Menteur menteur
» Les relations entre résineux... [Topic commun]
» [topic commun] La leçon de vaudou, par son altesse Athena !
» [Topic commun] Unoa L-Bi fille bas p.8
» [Topic commun]Quand une BO se passe bien. (bas de page)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: