AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Donovan Alberti

avatar
posts : 34
avatar : miguel angel silvestre.
crédits : nebula.
multinicks : amaël le perché.
ɷ statut : éperdument amoureux de son bourreau, indiana.
✎ métier : interprète.
✌ age : trente cinq ans et toute sa stabilité qui se casse la figure.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rdv psy à 15H, demain.
relationship:

MessageSujet: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 0:06


Donovan Jacinto Alberti
- Merci d'avoir passé des gants
Pour dire que tu ne m'aimais pas
J'ai trouvé tellement charmant
La compassion qu'escortait ta voix
Le crime est toujours plus élégant
Quand l'assassin est très adroit -


NOM, PRÉNOM Alberti, c'est l'une des dernières choses qu'il lui reste de son mariage qui bat de l'aile et le blesse plus qu'il ne veut se l'avouer. Donovan, le choix de sa mère parce qu'elle en rêvait depuis toujours tandis que Jacinto lui vient de son grand-père. Un espèce de magouilleur, roi de la finance argentine dont il ne se souvient même plus. âGE trente cinq ans, dire qu'il pensait avoir réussit sa vie, que rien ne pourrait jamais l'ébranler. Ce qu'il a été naïf, ce qu'il peut s'en vouloir, parfois. ORIGINES l'argentine, il la porte sur les traits de son visage, sur le bout de la langue et même sur ses papiers. C'est un pur produit que l'on a importé sans lui demander son avis. Donovan a chialé les premiers mois, des larmes comme s'il en pleuvait puis il s'y est fait, comme toujours. STATUT Il a eu droit à son prince charmant. Indiana, mais il s'est pas ramené avec un cheval blanc. Non, en réalité, au début, il était seulement un bon coup jusqu'à devenir le mari parfait. Fin parfait, surtout fait de promesses non tenues et d'infidélités chroniques. L'alliance, Donovan l'a toujours mais ce n'est rien de plus qu'une illusion. Leur mariage agonise sur les cendres de leur amour passé. MÉTIER il a un fort accent espagnol. Don est peut-être en Amérique depuis qu'il est adolescent mais n'a jamais su perdre cette part là de ses origines. Elles lui collent à la peau c'est pour ça qu'aujourd'hui, l'argentin est interprète dans une grande entreprise de publicités. TRAITS DE CARACTÈRE patient, compréhensif, colérique, rancunier, fidèle, empathique, naïf, cache un côté assez bestial, responsable, sensible, difficilement impressionnable, tactile, romantique. AVATAR miguel angel silvestre et ses yeux de biche. GROUPE 65% - 100% SCENARIO OU INVENTE ? inventé.


- First kisses didn’t necessarily require darkness and alcohol

je me demande si la froideur des pères fait l'extrême sensibilité des fils.

(un) Il a passé toute son enfance en argentine à vivre dans une petite maison de campagne avec ses grand-parents parce que son père était trop occupé avec les affaires. Ce sont eux qui ont éduqué Donovan et sa petite sœur, leur donnant alors des valeurs que leur  père avait perdu au fil des années, l'âme grignotée par l'argent. Ses pupilles et son cerveau étaient directement connectés à la banque mais malgré les carences d'amour, Donovan n'en a jamais voulu à cet homme qui se démenait pour leur offrir une belle vie. Sa mère quant à elle était une chanteuse connue du pays qui passait le plus clair de son temps en tournées. Une année, alors que Donovan avait cinq ans, celui-ci a tapé du pied pour l'accompagner à ses concerts. C'est comme ça qu'il a passé une année à ne plus aller à l'école pour traverser une partie du pays avant d'aller vers d'autres horizons avec elle et le reste de son groupe dans un bus. Il a gardé des cartes postales de chaque ville qu'ils ont traversé, un bisou de sa mère en rouge à lèvres y est incrusté au dos de chacune. (deux) Et sa mère, purée, sa mère, ce qu'il a passé du temps à l'admirer et lui courir après. Donovan a passé toute son enfance à se perdre dans ses longues robes et à l'admirer se faire habiller et maquiller par tout un tas de professionnels. Certains de ses amis avaient même des posters d'elle. Jaloux, le gamin n'a pu s'empêcher de leur balancer des coups de poing lorsqu'ils venaient à trop parler d'elle. L'une de ces bagarres lui a causé deux points à l'arcade et une exclusion de plusieurs jours de l'école. (trois) Dolores, sa petite sœur, deux ans de moins, relation fusionnelle. C'est ensemble qu'ils passaient leurs après-midi dans les champs pour revenir le soir, les genoux plein de croûtes et les vêtements recouverts de tâches. Elle est la première a avoir su pour l'homosexualité de son frère l'ayant surpris une fois dans la grange à moitié nu dans les bras de son meilleur ami. Elle se souviendra toujours de cette scène et des rires qui avaient éclaté quelques secondes après. Donovan a manqué de s'évanouir ce jour là, ses jambes tremblaient tellement qu'il s'est échoué au milieu de la paille sans être capable d'articuler le moindre mot.  (quatre) Il a laissé son premier amour en argentine. En apprenant que son père voulait partir pour Chicago, adolescent, Donovan s'est fait la malle une semaine avant. Il se souvient, avoir emballé quelques affaires dans son sac et avoir fugué au milieu de la nuit pour demander à Flàvio de le cacher dans sa chambre. C'est ce qu'ils ont fait durant deux journées jusqu'à ce que les policiers ne viennent toquer à la porte pour fouiller la maison. On a ramené Donovan tel un chaton abandonné chez ses parents. Le gamin a pété une crise, balançant les derniers bibelots que sa mère n'avait pas eu le temps d'emballer. Il aurait donné n'importe quoi pour rester là-bas, ne pas laisser derrière lui le garçon dont il était amoureux, ses amis, ses grand-parents et son école mais on ne lui a pas laissé le choix, jamais. (cinq) Ce qu'il a abandonné derrière lui c'est aussi sa jument, Estrella. Donovan était l'un des meilleurs cavaliers de son club et commençait à participer à quelques spectacles équestres où il faisait plusieurs démonstrations. C'était sa passion à lui, dévorante, pleine d'espoirs et d'amour et même s'il a persisté quelques années après le déménagement, son père s'est lassé de dépenser une fortune pour quelque chose qui ne lui rapporterait rien.

il sait qu'il plaît. Les gens qui plaisent le savent. C'est comme une certitude tranquille.

(un) Ils ont déménagé à Chicago uniquement pour les affaires de son père qui travaillait dans une grande entreprise pharmaceutique. C'est aussi loin de leurs racines que celui-ci est tombé dans les travers de l'argent. Parce que quand tu gagnes du fric, t'as beau ne jamais manquer de rien, cela ne te suffit plus. Le père de Donovan a donc rapidement fait la une des journaux pour falsification d'analyses. Celui-ci revendait de vieux médicaments dans des pays plus pauvres pour faire écouler ses vieux stocks périmés. Les problèmes avec la justice lui sont rapidement tombés dessus, au point d'avoir besoin d'un avocat. Cet avocat qui n'était autre qu'Indiana, ce genre de mec sûr de lui qui t'écrase sans se soucier des conséquences. Donovan lui a fait du rentre dedans malgré les relations professionnelles qu'ils se devaient de garder. C'est à cause de l'Argentin si les choses se sont envenimées, si les coups de quelques soirs sont devenus une passion dévorante jusqu'à les mener au mariage.  (deux) Il se souvient, de son homme, de cette façon qu'il avait de le regarder. De leurs doigts liés alors qu'il lui faisait d'une voix basse et réconfortante sa demande. Donovan s'était toujours promis de ne jamais en arriver là, de ne pas se mettre des chaînes mais l'homme n'a pas su se mettre des freins. Il avait l'air tellement con et amoureux, là, à embrasser Indiana pour lui répondre un oui tellement ému qu'il aurait pu en chialer. Bien sûr que Donovan désirait partager un bout de sa vie avec Indy, l'idée de lui dire non ne lui a même certainement jamais traversé l'esprit. L'amour ne rend pas con, ni aveugle, il donne seulement du courage. (trois) Le bonheur de Donovan se composait de peu de choses en ce temps là. Il commençait par ses soirées passées en tête à tête avec Indiana, les nombreux films et séries qu'ils dévoraient ensemble, les bains à deux qui duraient des heures, leurs moments charnels si intenses que leur lit en aurait brûlé, les lendemains de cuite à boire des litres d'eau ensemble, des regards et des sourires qui les reliaient d'une connexion spéciale, que personne d'autre n'aurait su comprendre. La bonheur de Dovovan, c'était ça, sa vie avec Indiana. (quatre) En emménageant dans leur grande villa à Monterey il y a quelques mois, le couple Alberti n'a fait que susciter de vives réactions des voisins qui ne supportaient pas de voir des "pédales" réussir leur vie. Donovan a rarement fait attention à cela, se concentrant plutôt sur son couple que sur le reste, persuadé que rien ne pourrait l'atteindre. Peu après, sa petite soeur a pris le même chemin, habitant à présent à quelques rues de chez eux. C'est dans ses bras que Donovan s'est effondré en apprenant qu'Indiana avait un autre homme dans sa vie. C'est elle, qui méprise son beau-frère plus que tout et pousse Don à passer à autre chose qui dans les premiers temps se pensait responsable de tout. Elle est sa force, celle que même Indiana ne pourra jamais terrasser.  (cinq) Donovan a toujours énormément ressemblé à sa mère : une femme magnifique, pleine de magnétisme mais aussi extrêmement fragile mentalement. Il se souvient, môme, de ces semaines qu'elle passait au lit à ne pas pouvoir se lever parce que son cerveau était infesté de pensées noires. Depuis sa séparation avec Indiana, l'interprète se bourre de somnifères pour pouvoir trouver le sommeil en refusant catégoriquement de voir un psy. Sa fierté est si grande qu'il ne veut pas avouer être blessé par toute cette histoire.

je voulais juste t'écrire que j'ai été heureux pendant ces mois que nous avons passés ensemble, que je n'ai jamais été aussi heureux, et que je sais déjà que je ne serai plus jamais aussi heureux.

(un) Indiana. Il pourrait en parler des heures sans se lasser. Avant, ses yeux brillaient rien qu'à y penser mais l'éclat de ses pupilles s'est éteint au fil des mois parce qu'il a bien compris, Donovan, qu'il ne suffisait plus. Il n'est pas assez bien pour son mari. Il le sait, il n'est pas bête, a fusillé son propre cœur à cette idée. Il est bourré d'espoirs, Don, mais pas débile non plus. Et lorsque Indy lui a avoué son adultère, il est resté fier alors que la seule chose dont il avait envie, c'était de chialer. Des larmes bien chaudes qui lui déformeraient le visage et feraient gonfler ses yeux. Vous savez, cette sensation atroce de tout perdre en un seul bloc ? C'est ce qu'il a eu, comme si les fondations de sa vie s'effondraient sous une simple révélation. Tout son mariage a défilé dans sa tête en accéléré jusqu'à se retrouver cloué sur le canapé de leur belle maison. Cette même maison qu'il aurait aimé brûler sous la colère histoire de supprimer les dernières preuves de leur existence. Donovan l'a claqué, bien sûr qu'il l'a claqué, il a même continué à le frapper ; il aurait pu le clouer au sol, le mettre ko mais les dernières parcelles d'amour qui subsistaient en lui l'ont empêché. C'est lui, Donovan, le dindon de la farce, le seul du quartier à pas savoir qu'il avait des cornes jusqu'au plafond. (deux) Il y a une chambre dans leur maison, une magnifique petite chambre refaite depuis peu. Elle sent bon le neuf et l'amour parce qu'elle est prête à accueillir un enfant. Donovan a toujours rêvé d'en avoir un et c'est après des mois à tenter de convaincre Indiana et à sa battre avec l'administration qu'ils sont venus à bout de leur rêve. Mais dernièrement, Dony se surprend à ne plus vouloir de cet enfant, à vouloir échanger les dossiers d'adoption contre ceux de divorce. Il a pas envie, lui, qu'une gamine se retrouve entre deux pères qui se déchirent plus qu'ils ne s'aiment. Ils ont le droit de sombrer mais pas avec une innocente. (trois) Un couple c'est ce qu'ils sont mais une fois les murs de la maison tombés, on peut apercevoir les brèches de leur relation. Indiana et Donovan ne dorment plus ensemble depuis des semaines déjà. L'un réside dans la chambre d'amis et l'autre dans la conjugale tandis qu'ils se contentent de se croiser dans la journée. Donovan mange plus tôt et laisse les restes à son mari parce que les repas silencieux, l'homme n'en peut plus. Il préfère manger seul que faire face à un mur. Ces deux là ne savent plus se parler de toute façon et se crient dessus à l'heure où leur mariage devrait être à son apogée. C'est pour cette raison que l'homme-cocu tente tant bien que mal de se reconstruire en faisant quelques rencontres qui ne mènent jamais bien loin. Faut dire qu'il a perdu toute confiance de ce côté là, Donovan, qu'il aurait plus envie de se terrer dans sa chambre qu'aller flirter ailleurs mais il refuse de se morfondre ; ce serait laisser à Indiana l'idée qu'il puisse avoir le dessus sur lui. (quatre) Et Indiana, dieu sait ce qu'il l'a aimé. Donovan a tout donné pour cette relation même si cela ne semblait jamais suffisant. Pour pas se noyer, le brun se remémore les bons moments passés à deux : leur premier baiser, leur première fois, leur premier appartement, leur premier main dans la main en public, les nuits passées à refaire le monde, les soirées à gueuler devant un match de foot à la télévision, les heures à le soutenir, la douceur de ses baisers, la violence de leurs coucheries, la beauté de ses yeux, les rires qui n'en finissent jamais, les soirées arrosées, son enterrement de vie de garçon, leur mariage. Et rien que pour toutes ces choses, Donovan ne peut se résoudre à simplement détester cet homme qui lentement est en train de devenir un inconnu à ses yeux. Il voudrait se faire magicien pour pouvoir raviver la flamme, supplier Indy de lui laisser une seconde chance mais sa fierté surdimensionnée l'en empêche, le maintient encore debout. C'est terminé Donovan, accepte le. (cinq) Depuis qu'il sait que l'homme qu'il a épousé ne l'aime plus et le rejette d'un bloc, Donovan se perd dans le sexe facile, ayant parfois la sensation de n'avoir droit à rien d'autre. Lorsqu'il quitte le boulot, l'argentin part dans les rues malfamées et couche dans ces endroits où les mst pourraient lui sauter à la gorge à tout moment. Il a toujours eu un appétit bestial de ce côté là mais depuis qu'Indy l'a rejeté, sa fierté parle pour lui ; il en serait presque violent lorsqu'il couche, un véritable enragé qui passe ses nerfs en coups de rein. Une fois la fièvre de l'orgasme passée, Donovan ressent parfois de la honte tandis qu'il remonte la braguette de son pantalon. Le plaisir est éphémère mais cela lui permet d'oublier. Oublier que le seul point commun qu'il lui reste avec son mari, c'est la date de leur mariage.

PSEUDO/PRÉNOM UMMO AGE 22 ans. OU AS-TU CONNU LE FORUM toujours grâce à Harvey, j'la saoule à la suivre. CRÉDITS PHOTO ET CITATION tumblr, besson AUTRE écrire ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhett Brown
L'HOMME LOUP AU CŒUR D'ACIER
avatar
posts : 286
avatar : alexander skarsgård
crédits : la signature est de xynpapple quand à mon avatar il est signé ultraviolences.
multinicks : evie rhodes, la future maman et mariée avortée. elise owen, l'agneau aux dents de loup.

ɷ statut : se sentir vaciller en un étrange vertige, ressentir le désir et le vide et savoir... C'est cela, le manque de toi.
✎ métier : entrepreneur nomade.
✌ age : 40 ans. Plus j'avance en âge, plus je me connais. Plus je me connais, moins je m'apprécie. Moins je m'apprécie, plus je me méfie de moi. Plus je me méfie de moi, moins je me méfie des autres. Cherchez l'imprudence.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 0:18

Rebienvenue mon petit lapin
courage avec ce perso qui semble envoyer du pâté encore là
il est à toi pour 5 jours

_________________

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux, mais on aime.
tous les fêlés sont des anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 0:22

Cet avatar, gosh Vous faites vraiment la paire avec Indy J'sens que vous allez nous donner des feels à revendre tous les deux
Rebienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 1:01

je plussoie MVDD c'est beau. c'est beau. c'est beaux. What a Face
avec toi cependant ça ne m'étonne guère
ta plume est toujours aussi agréable à lire et ce duo promet
re-bienvenue avec ce personnage qui s'annonce déjà parfait !
mais Amaël reste mon chouchou
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Kane
Admin | I'll worship like a dog
at the shrine of your lies
avatar
posts : 1114
avatar : Tom Ellis
crédits : wiise (sign)
multinicks : l'ex futur marié
ɷ statut : Veuf non éploré d'une femme suicidée qu'il aurait tuée de ses propres mains s'il avait su plus tôt. Dommage qu'il soit trop tard. Père d'une petite fille partie beaucoup trop tôt, qui a laissé une plaie béante dans son coeur. Socialement instable.
✎ métier : Psychologue, il s'imisce dans l'esprit des gens, cherchant normalement à les soulager. Il est doué, très même, c'est juste qu'il refuse de faire le bien et d'aider, pour que ses patients continuent à souffrir. Comme lui en somme.
✌ age : Trente huit années de conneries en tout genre. Il y a bien eu une accalmie mais depuis cinq ans la tempête souffle de nouveau.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: pas de jaune chez moi. Seule fois que je le dirai. L.
relationship:

MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 6:53

Re bienvenue avec ce personnage

_________________
I look inside myself and see my heart is black
« I see my red door, I must have it painted black maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 8:21

re bienvenue avec ce personnage.
ta fiche est un véritable plaisir à lire, puis ce duo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 8:33

Rebienvenue chez toi !
J'avoue ne pas avoir le temps de lire là tout de suite, mais je repasserai vu les commentaires
Puis je connaissais pas du tout l'avatar, mais seigneur j'approuve
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 8:52

Rebienvenue par ici I love you

_________________
Come and find me
Even if the sun will rise again after the night is over I already long for this moment that I can’t hold onto ▬ In the end, it’s all momentary, love is momentary. It’s just a passing dream, I don’t want to wake up yet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indiana Alberti

avatar
posts : 46
avatar : Henry Cavill
crédits : moi même
multinicks : Harvey l'architecte.
ɷ statut : Bourreau de son propre malheur. Mariage à la dérive.
✎ métier : Procureur sans pitié, à l'ambition exacerbée.
✌ age : Trente trois années à tout piétiner.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: Réunion du service après demain 14h
relationship:

MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 10:45

Mon mari le plus beau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 13:41

Re bienvenue alors

moi je tenais à dire:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clifford Olson

avatar
posts : 143
avatar : adam driver.
crédits : shiya.
multinicks : emma, victoria.
ɷ statut : fell in love with the lamb.
✎ métier : both a mover and a robber.
✌ age : thirty-one years old.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: fast pizza delivery: 831-555-0173, overtime on wednesay, owe 15$ to nelson.
relationship:

MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 13:47

je te souhaite de nouveau la bienvenue.

_________________

And Superman unrolls a suit before he lifts. But I'm not the kind of person that it fits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   Ven 16 Juin - 16:04

Re bienvenue apparemment
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)   

Revenir en haut Aller en bas
 
je suis allé promener le chien qui est en moi (dono)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis allé dans mon jardin...
» journée de merde, humeur de chien
» Je suis allé au Népal et au Tibet...
» Aokigahara - La forêt maudite !
» Je suis allé revoir ma normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: introduce a new suspect. :: Fun and Merriment :: The Badass Seed-
Sauter vers: