AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 all that you can fake will leave you in the morning / Patti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Dim 11 Juin - 18:51


≈ ≈ ≈
{ Nothin' goes as planned, everything will break
People say goodbye in their own special way. }
crédit/ cateandrew belle.

Bane avait passé une journée chargée et il avait hâte de rentrer à la maison pour se poser dans le jacuzzi. Il en avait rêvé toute la journée. Il sentait que son corps n’était plus celui de ses vingt ans et même s’il adorait son métier il sentait les années passées. Il savait qu’il allait devoir s’éloigner peu à peu du terrain pour se concentrer sur la gestion, ce qu’il fait déjà, mais pas assez. Bien sûr Bane ne veut pas le faire ou se l’avouer parce qu’il aime l’idée de tout faire. Bane avait demandé à Deb de lui sortir une bière pour quand il rentrerait. Il n’était pas gêné avec elle et il se disait qu’au pire elle lui dirait d’aller se la sortir lui-même. C’était ça l’amitié il ne prenait plus vraiment la peine de se gêner. Elle le lui rendait bien. Parfois, il aurait aimé que toutes ses relations soient aussi simples. Il n’avait plus l’envie de se prendre la tête. Il avait envie de simplicité, mais la réalité était toute autre. En effet, sa vie était tout sauf simple et il l’avait accepté avec le temps. Alors qu’il était en train de ranger ses affaires pour rentrer à la maison il sentit son téléphone vibrer dans sa poche.  Bane avait été surprise de recevoir un message de Patti lui demandant de passer chez elle pour discuter. Il n’avait pas l’habitude de passer pour « discuter ». Il connaissait assez cette phrase pour sentir que quelque chose n’allait pas. Bane ne comprenait pas vraiment ce qui se passait et pour cause la dernière fois qu’ils s’étaient vus il pensait que les choses s’étaient arrangées. Puis dès qu’il l’avait quitté le lendemain la jeune femme avait recommencé à se montrer distante envers lui. Il ne s’y connaissait pas tellement en femme, mais assez pour savoir que ça ne sentait pas bon. Bane avait donc pris sa veste et était monté sur sa moto afin de rejoindre la jeune femme en espérant pouvoir rattraper le coup. Il ne se doutait pas une seconde de ce qui allait lui tomber dessus. Lorsqu’il arriva chez la jeune femme, nerveux il se donna du courage avant de frapper à la porte.  Patti vint ouvrir quelques secondes plus tard et il pouvait lire sur son visage l’angoisse. Quelque chose n’allait définitivement pas. Bane ne pouvait s’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment. Il s’était focalisé sur eux alors que le souci venait peut-être du bébé. Il priait intérieurement le ciel que rien de mal n’était arrivé au bébé. « Qu’est-ce qui se passe, c’est le bébé ? » Lui demanda Bane. Lui qui mettait d’habitude des gants rentraient dans le vif du sujet. Il avait besoin de savoir que leur bébé allait bien, qu’ils allaient bien. Il ne pouvait pas commencer par des banalités en gagnant du temps.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Mar 13 Juin - 22:06


I'M NOT THAT INNOCENT

THURSDAY EVENING AT PATTI'S FLAT.Ce matin, Patti s'était levée avec le coeur retourné. Elle savait qu'il était grand temps qu'elle fasse ce qui était juste pour Bane. Elle devait lui dire que sa grossesse n'en était pas réellement une, et qu'il n'y aurait pas de bébé d'ici un peu moins de neuf mois. Évidemment, elle craignait la réaction de son ami. Elle savait qu'il était déjà mainte fois tombé de haut au cours de sa vie, et s'en voulait tellement de lui infliger une nouvelle déception. L'enseignante avait déjà amplement dépassé la semaine que lui avait accordé Deb, la meilleure amie et colocataire de Bane, et elle ne pouvait plus continuer ainsi plus longtemps. De ce fait, après s'être traîné une boule au ventre toute la journée, elle avait envoyé un texto au jeune homme afin qu'il passe la voir. Sans surprise, elle l'avait retrouvé absolument paniqué. « Qu'est-ce qui se passe, c'est le bébé? » La boule dans son ventre s'était maintenant logé dans sa gorge, tandis qu'elle hochait la tête. « On devrait peut-être s'asseoir... » Pas d'étreinte, pas de baisers un peu hasardeux, Patti avait refermé la porte derrière l'entrepreneur et l'avait conduit jusqu'à la table de la salle à manger. Une fois qu'il furent assis, elle prit son courage à deux mains et décida de se lancer. « Je viens d'avoir mes règles, Bane... » Elle espérait qu'il eut compris le message, car le dire une seconde fois lui arracherait le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Mar 13 Juin - 22:42

Si Bane avait su que la situation allait tourner ainsi il ne serait sûrement pas venu. Finalement il allait chérir ce moment de déni. Il n'avait pas envie d'entendre une mauvaise nouvelle parce qu'il se voyait déjà avec un avenir plus radieux que prévu. Il n'avait pas envie de dire au revoir à certains projets. Malheureusement le pressentiment de Bane se révélait réel. La jeune femme avait quelque chose de très important à lui dire. Elle voulait qu’il s’assoit à ses côtés ce qui ne valait rien de bon. Bane essayait de se préparer mentalement à ce qui allait arriver, mais rien ne pouvait le préparer à ceci. Bane resta sans voix à l’annonce de Patti. Il l’a regarda avec de grands yeux en essayant de comprendre. Il sentait sa gorge se nouer ne comprenant pas ce qui était en train de se passer. Elle lui expliquait qu’il n’y avait plus de bébé. Il avait l’impression d’avoir raté un épisode, d’être dans un mauvais rêve et malheureusement il ne pouvait pas se réveiller. « On a perdu le bébé ? » Lui demanda Bane le cœur lourd. Il ne comprenait pas réellement ce qu’elle était en train de lui dire. Il ne pensait pas que la jeune femme n’avait jamais été enceinte parce qu’il n’aurait pas compris comment elle aurait pu se tromper à ce point-là. Il essayait de se regrouper afin de ne pas laisser sa déception prendre le dessus. Il craignait que la jeune femme ne se sente coupable. La dernière chose qu’il voulait c’était d’ajouter plus de peine à ce qu’elle devait déjà ressentir. « Quand est-ce que c’est arrivé ? Est-ce que tu vas bien ? » Lui demanda le jeune homme. Il lui posait plusieurs questions parce qu’il s’inquiétait réellement pour elle. Après tout il pensait qu’elle venait de faire une fausse couche et pas qu’elle n’avait jamais été enceinte. Il n’imaginait pas que leur relation, la vision qu’il avait d’elle risquait de changer à jamais.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Sam 17 Juin - 17:22

Bane, qui était d'habitude tout en retenue quand il s'agissait de dévoiler ses sentiments, était aujourd'hui à fleur de peau. L'inquiétude se frayait un chemin au travers de ses yeux, de ses lèvres ainsi que des pores de sa peau. Patti se maudissait. Elle se demandait pourquoi elle avait bien pu faire ça. Pourquoi elle s'était montrée si irresponsable. Oui, elle était parfois un peu trop insouciante, trop naïve. Mais quand on atteignait un tel niveau d'idiotie, il n'était plus question d'une simple naïveté un peu trop importante. Aujourd'hui, elle paierait les conséquences de ses actes. « On a perdu le bébé? » Les larmes dégringolèrent sur les joues de Patti, sans qu'elle tente quoi que ce soit pour les en empêcher. Cela n'avait plus aucune importance. « Bane... » Sa voix était à peine audible. « Quand est-ce que s'est arrivé? Est-ce que tu vas bien? » Les sanglots la secouèrent de plus bel. Comment pouvait-il encore s'inquiéter de son bien-être à elle. Quand il saurait ce qu'elle avait fait, qu'il s'agisse d'un acte volontaire ou involontaire, il n'aurait très certainement plus aucune envie de se préoccuper de ses sentiments, quels qu'ils soient. « Je croyais qu'il y avait un bébé... » L'enseignante étudiait désormais ses doigts, mêlés les uns aux autres, tremblants, aux phalanges blanches tant la pression qu'elle exerçait dessus était forte. « Ça faisait si longtemps depuis mes dernières menstruations, je pensais que... » Elle avait vécu deux mois sur son nuage. Bien sûr cela ne faisait pas aussi longtemps qu'elle avait tenu Bane au courant, mais ça n'en rendait pas la jeune femme plus facilement pardonnable. Ni même pardonnable tout court. « J'aurais dû agir différemment... » Et notamment faire un foutu test de grossesse, ou prendre un rendez-vous au laboratoire pour qu'on lui fasse une prise de sang. En tout cas, elle aurait dû se montrer sûre à cent pour cent de ses dires. « Ce n'était qu'une fausse alerte. »
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Lun 19 Juin - 11:28

Bane sentait bien que si Patti se mettait dans un tel état c’est qu’elle n’avait pas agi de la meilleure façon et qu’elle devait se sentir coupable. Il essayait de trouver alors la raison pour laquelle elle avait mal agit. Il n’avait pas envie de croire qu’elle l’avait mené en bateau parce qu’il pensait la reconnaitre. Les explications de la jeune femme ne tenait pas forcément la route et il se sentait de plus en plus nerveux. Il avait l’impression que la situation échappait à son contrôle. Bane se demandait bien ce qui avait pu lui passer par la tête. Elle l’avait tout de même laissé annoncer ça à ses amis, à Deb sans être véritablement sûre d’elle. Il avait vraiment l’impression d’avoir manqué un épisode. « Je ne comprends pas.. » Lâcha Bane. Il avait besoin de réponses à ses questions et tout de suite pourtant, il restait calme. Il ne s’agaçait pas ou ne s’énervait pas. Il voulait lui donner une chance de s’expliquer comme il se devait. Après tout, il ne pensait pas qu’elle avait pu aussi mal agir qu’elle l’avait fait. Il lui faisait confiance surtout sur un sujet aussi important. « Tu n’étais pas certaine d’être enceinte quand tu me l’as annoncé ? » Lui demanda le beau brun. Il était assez perplexe face à la situation. Il ne comprenait pas pourquoi elle n’avait pas attendu d’avoir fait un test ou une échographie pour le lui dire. Il le suivait pas tellement la logique de Patti. « Quand est-ce que tu as appris que tu n'étais pas vraiment enceinte ? » Lui demanda Bane. Il lui posait beaucoup de questions parce qu’il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer ou alors il ne voulait pas comprendre. En effet, il essayait de ne pas se mettre à penser que la jeune femme lui avait donné une fausse joie sans être certaine et qu’au lieu de lui dire la vérité elle avait passé quelques temps à lui cacher la vérité. Il s’attendait à beaucoup mieux de sa part.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Lun 26 Juin - 12:18

Patti savait désormais que leur conversation tournerait mal, au final. Elle savait qu'il claquerait très certainement la porte à la suite de leur discussion, et elle savait qu'elle n'aurait aucun intérêt à lui en vouloir. Après tout, celle qui était responsable de cette pagaille, c'était elle. L'entrepreneur ne lui avait rien demandé. Tout avait été très clair de son côté, depuis le début. « Je ne comprends pas... » Il était rare que Patti témoigne d'un tel raffut dans l'esprit de son ami. Mais aujourd'hui, ses yeux laissaient voir le champ de bataille qui s'érigeait au beau milieu de ses pensées. Ce qui se passait dans la tête de la jeune femme, elle-même, était désormais plus haut encore que de simples regrets ou remords. Elle se disait qu'il aurait sans doute mieux valu qu'elle ne rencontre jamais Bane. Pas pour elle, mais pour son bien être à lui. Et puis, elle aurait dû savoir que quelque chose clochait dans les évènements récents qui avaient bouleversée sa vie. Elle s'était pourtant faite à l'idée qu'elle n'aurait très certainement pas un modèle de vie tout à fait conventionnel. Enfin, loin d'elle l'envie de se faire plaindre, actuellement. Elle ne méritait pas que l'on pleure sur son sort, quand elle avait elle-même commis le mal dans cette situation. « Tu n'étais pas certaine d'être enceinte quand tu me l'as annoncé? » Doucement, Patti avait peur que la tristesse et la déception du jeune homme prennent une teinte de rage. Ce serait amplement justifié, mais elle n'avait jamais été douée pour gérer la colère des autres. « Pas réellement... » Encore une fois, la littéraire avait le sentiment d'être une adolescente. Mais quand ferait-elle donc preuve d'un peu plus de maturité? Elle devait comprendre que la vie, la vie réelle, celle à laquelle elle avait pris part il y a désormais plus d'un quart de siècle, ne s'arrêtait pas à quelques ambitions stupides de gamine idéaliste. Tout à l'heure actuelle la plongeait dans une profonde remise en question. « Quand est-ce que tu as appris que tu n'étais pas vraiment enceinte? » L'interrogation la plus délicate, bien que parfaitement légitime, était enfin tombée. Voilà une semaine qu'elle savait Deb au courant de tout ceci, qu'elle-même avait appris une bonne semaine auparavant déjà. « Quinze jours, trois semaines... » La franchise, elle n'avait plus que ça pour elle en cet instant. Bien qu'elle n'en ait pas beaucoup fait preuve ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Lun 26 Juin - 15:30

Bane l’a regarda avec stupeur. Il a avait l’impression qu’il venait de se faire heurter par un bus. Tous ce qu’il pensait savoir venait de voler en éclat. Non seulement Patti n’était pas sûre d’être enceinte quand elle lui avait annoncé, mais elle le savait depuis trois semaines ce qui voulait dire qu’elle lui avait menti en le regardant droit dans les yeux. Il se repassait en boucle les différentes scènes et maintenant il comprenait pourquoi elle était si étrange. Elle l’avait laissé croire qu’il avait fait quelque chose de mal alors que c’était elle qui avait très mal agit. Il n’en revenait pas. Il avait l’impression d’être devant une étrangère. « Dis-moi que tu ne m’as pas menti durant des semaines ? » C’était une question rhétorique à laquelle il n’attendait pas de réponse. Oui elle lui avait menti durant des semaines en le laissant croire qu’il allait devenir père, en le laissant annoncer ça à ses amis, à Deb. Il se sentait comme le roi des idiots. Il avait l’impression qu’elle l’avait trompé depuis le début. Il ne pu s’empêcher de lui demander : « Mais pourquoi est-ce que tu as fait ça ? » Il avait besoin de comprendre ce qui s’était passé dans sa tête pour qu’elle se mette à lui mentir de la sorte. Jamais elle n’avait fait une telle chose. Il tombait de très haut alors il avait besoin de la comprendre parce que c’était si douloureux de découvrir que la femme à laquelle on tient vous ment depuis des semaines. C’était aussi dans sa nature de vouloir comprendre les choses, trouver des justifications même dans un cas aussi dramatique. Bane se demandait forcément pourquoi elle décidait de dire la vérité maintenant. Il pensait que c’était parce qu’elle ne grossissait pas et qu’elle avait peur d’être prise sur le fait. Il ne se doutait pas une seconde qu’une autre personne de son entourage était au courant et qu’on le lui avait caché. Il ne pouvait pas imaginer que les deux personnes qui comptaient le plus au monde pour lui étaient des menteuses. « Et pourquoi est-ce que tu me le dis maintenant ? » Fini par lui demander Bane. Il avait l’air déboussolé par la situation. Il ne comprenait pas vraiment ce qui était en train de se passer. Il attendait encore qu’elle lui dise que c’était une mauvaise blague.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Mar 27 Juin - 17:58

La jeune femme se plaqua les cheveux en arrière, geste qu'elle avait lorsqu'elle était dans une situation tendue, bien que cela ne la réconforte pas le moins du monde. Probablement que l'auto-flagellation l'aurait davantage soulagée. « Dis-moi que tu ne m'as pas menti durant des semaines? » Plus aucun mot ne trouvait son chemin entre les lèvres de l'enseignante. D'un côté, elle estimait qu'ajouter quoi que ce soit ne ferait que retourner le couteau dans la plaie. Et elle ne réserverait pas à Bane des mots qui le trancheraient aussi finement qu'une lame de rasoir. Finalement, elle fut incapable de voir le visage du jeune homme. Bien qu'il s'agisse des larmes, qui lui avaient embué les yeux, elle se disait que c'était le remord qui la rendait aveugle. « Mais pourquoi est-ce que tu as fait ça? » Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle devait lui dire. Elle se sentirait si égoïste de lui dire la vérité... Mais ne l'était-elle pas déjà? « Malgré tout ce qu'on s'était dit, au début, à propos de ne pas trop s'attacher, de ne pas se projeter, je... Je n'ai simplement pas réussi à laisser cette distance entre nous. Je ne pouvais pas vivre ce qu'on vivait sans ressentir quelque chose pour toi. Je n'ai jamais planifié cette histoire de bébé, même si j'ai toujours espéré en avoir un. Mais un jour je me suis réveillée, ça faisait deux mois que mon corps ne m'envoyait plus les signaux habituels. J'ai pris ça comme un cadeau. J'étais tellement heureuse. Je ne suis pas retardée, je sais que l'on ne se fie pas qu'à de simples signaux corporels pour être certaine d'une grossesse. Mais ça m'a donné tellement de bonheur... Je refusais que l'on m'annonce que j'étais en train de m'accrocher à une illusion. » Les paroles de la jeune femme étaient entrecoupées de lourds sanglots. « J'étais tellement emballée que j'ai voulu te le dire tout de suite. J'étais sûre qu'enfin un rayon de soleil m'était adressé. Quand j'ai finalement compris qu'il n'y avait pas de bébé, j'ai perdu pied. Je ne voulais pas y croire. Ça nous a tellement rapproché... Égoïstement, je me suis dit que, ça y est, on serait liés de façon perpétuelle, et que tu aurais moins de difficultés à me faire confiance... » Il y avait encore tellement de choses qu'elle aurait aimé dire, mais penser que ses dires ne feraient aucune espèce de différence la rendit muette de nouveau. « Et pourquoi est-ce que tu me le dis maintenant ? » Là encore, elle vit cette question comme parfaitement légitime, et elle ne lui mentirait pas. « Je ne savais pas quoi faire, ni comment le faire... Mais j'ai rencontré Deb, il y a une dizaine de jours. Elle a compris sans que je ne dise quoi que ce soit. Bien entendu, elle était loin d'être ravie. Alors elle m'a fait promettre de te le dire dans la semaine... » Elle savait que cette révélation serait d'autant plus difficile à avaler maintenant que sa colocataire était impliquée. « Bane, je suis la seule personne à blâmer dans cette situation. » Sa relation avec Deb n'avait pas à être salie à cause de la faute que Patti avait commise. Elle en prendrait tous les tords, mais la meilleure amie du jeune entrepreneur ne devait pas en pâtir.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   Jeu 29 Juin - 18:52

Bane avait le sentiment d’avoir été dupé sur un sujet douloureux. Il avait toujours eu envie d’être père, certes, pas de cette façon-là, mais il avait été heureux de l’apprendre. Il avait fait de la place dans sa vie pour eux deux, il avait même parlé de cette nouvelle à ses proches. Non seulement, son cœur lui faisait mal, mais sa fierté aussi. Patti essayait de lui expliquer, de lui donner sa version des choses, mais il ne voulait rien entendre. Il n’avait pas envie d’écouter ces justifications et sa petite histoire. Il savait que sinon il risquait d’avoir de la peine et de la comprendre. Il n’avait pas envie de la comprendre parce que peu importe son histoire cela ne peut pas justifier un tel mensonge. Bane pensait avoir été dupé parce qu’ils n’avaient jamais parlé de bébé, leur relation n’en était pas là et finalement elle voyait beaucoup plus loin que lui. Pire, quand elle en avait eu l’occasion elle avait décidé de le piéger. Elle pensait donc qu’ils avaient besoin d’un bébé pour se rapprocher et créer une relation de confiance. « Tu pensais que j’aurais moins de difficulté à te faire confiance si tu étais enceinte alors tu m’as caché que tu ne l’étais pas ? » Lui demanda Bane. Encore une fois c’était une question rhétorique, il disait ça à haute voix afin que ça ait plus de sens, mais ça n’en avait pas. Pire, il trouvait ça complètement grotesque. « Je n’arrive pas à y croire. Je ne comprends toujours pas comment tu as pu me cacher la vérité... » Lâcha-t-il. Il avait l’impression d’être devant une inconnue. Il ne connaissait pas du tout Patti finalement parce que celle qu’il pensait connaitre n’aurait jamais menti sur un tel sujet peu importe la raison. Il l’a pensait honnête, pure, mais elle ne l’était pas. Il avait l’impression qu’elle ne raisonnait pas comme lui pour avoir été capable de mentir aussi longtemps. Il ne l’a connaissait pas du tout. Soudain, Patti lui expliqua comment elle avait décidé de lui dire la vérité. Deb l’avait prise sur le fait et l’avait obligé à lui dire la vérité. Apparemment, tout ceci était arrivé il y a une dizaine de jours. Patti ne semblait pas très pressée de devenir honnête. « Deb était au courant aussi ? » Lui demanda Bane. Il était abasourdi par cette nouvelle. Sa meilleure amie était au courant, elle l’avait laissé dans l’ignorance. De son côté, Bane se rendait compte que sans son intervention il ne s’aurait toujours pas la vérité. Il avait l’impression d’être le dindon de la farce et cela ne faisait vraiment pas du bien. Un sentiment de trahison lui parcourra le corps. Il devait vraiment se faire violence pour ne pas s’énerver plus que ça. « Alors je suis le dernier à le savoir. C’est bien au moins je suis toujours autant pris pour un con. » Lâcha-t-il. Il était deux fois plus en colère désormais. Il prit sa veste et décida d’aller vers la porte. Il avait besoin de prendre l’air loin d’elle et de ces mensonges afin de faire le point sur la situation. Pour le moment, il ne savait absolument pas ce que ça signifiait mise à part le fait qu’il voulait s’éloigner.

Sujet terminé.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: all that you can fake will leave you in the morning / Patti   

Revenir en haut Aller en bas
 
all that you can fake will leave you in the morning / Patti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fake ou vrai vostok
» Guildfordia yoka Jousseaume, 1888 - FAKE
» Fake ~ Histoires Parallèles - Sanami Matoh
» Je cherche Fake saison 1 + Autres + échange Harlequin
» Cherche Fake saison 1 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: