AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 keep in happiness (lloyd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: keep in happiness (lloyd)   Mer 7 Juin - 20:27


keep in happiness
- lloyd & odessa -

Mercredi, c'es ton jour préféré de la semaine parce que les cours se finissent plus tôt et aussi, mercredi après-midi, c'est l'appel du milkshake de chez Rosine's ! Ce petit café, tu le connais depuis des années. Pour en avoir bu des centaines, tu sais que c'est ici que les milkshakes sont les meilleurs. C'est ici aussi que passe la plupart de ton argent de poche, en milkshake. D'autres gamins économises pour des jeux vidéos, des sorties entre copain, un voyage ou quelque chose d'intéressant, mais pas toi, Odessa. Toi, tu viens dilapider ton argent en nourriture, sans aucune honte. Tu restes ici pendant des heures. Quelques fois, tu es seule, à écrire. D'autres, tu es avec des amis à papoter de la vie d'adolescent.

Aujourd'hui, tu es seule, assise à une table près de la fenêtre, tu attends ta boisson. T'as sorti ton carnet de paroles et un crayon, mais tu n'as encore rien écrit. L'inspiration n'est pas là, aujourd'hui. En général, ça coule tout seul lorsque t'es triste ou de mauvaise humeur, mais aujourd'hui, c'était un de tes bons jours. Ils étaient rares ces derniers temps, mais ça arrivait de temps à autre. Une serveuse dépose ton milkshake banane-chocolat devant toi. Tu la remercies et commence directement à le siroter en regardant les passants par la fenêtre. Dans la poignée de personnes qui se trouvent dehors, un piéton te semble familier. Tu souris. Il ne faut pas lui dire, mais t'espérais un peu le croiser. Tu refermes ton carnet que tu t'empresses de remettre dans ton sac alors que la clochette du petit café retentit. Tu agites le bras en l'air à l'attention du nouveau client. « Hey ! Lloyd ! » Tu attends qu'il se rapproche de ta table pour le saluer convenablement : « Tu viens essayer de retrouver ta jeunesse perdue dans un milkshake ? » Tu bats des cils innocemment, un sourire collé sur les lèvres. Oui, c'est ce que tu appelles convenable. Enfin, pour Lloyd en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Kane
Admin | I'll worship like a dog
at the shrine of your lies
avatar
posts : 1114
avatar : Tom Ellis
crédits : wiise (sign)
multinicks : l'ex futur marié
ɷ statut : Veuf non éploré d'une femme suicidée qu'il aurait tuée de ses propres mains s'il avait su plus tôt. Dommage qu'il soit trop tard. Père d'une petite fille partie beaucoup trop tôt, qui a laissé une plaie béante dans son coeur. Socialement instable.
✎ métier : Psychologue, il s'imisce dans l'esprit des gens, cherchant normalement à les soulager. Il est doué, très même, c'est juste qu'il refuse de faire le bien et d'aider, pour que ses patients continuent à souffrir. Comme lui en somme.
✌ age : Trente huit années de conneries en tout genre. Il y a bien eu une accalmie mais depuis cinq ans la tempête souffle de nouveau.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: pas de jaune chez moi. Seule fois que je le dirai. L.
relationship:

MessageSujet: Re: keep in happiness (lloyd)   Jeu 15 Juin - 7:45

Une cigarette entre ses lèvres pincées, sa démarche est moins décontractée qu’elle ne l’est en général. Ses doigts glissent sur le téléphone portable qu’il tient en main. Les messages en texte, Lloyd ne tente même plus actuellement avec elle. Il s’évertue pour la troisième fois à cliquer sur la touche pour appeler le numéro. Et pour la troisième fois les bips retentissent à l’autre bout du combiné pour finalement le mener directement sur le répondeur. La première fois, il s’est contenté de raccrocher. La seconde, il a poussé un soupir exaspéré. Cette fois-ci, il maugrée quelques mots « Scarlett, tu ne l’emporteras pas au paradis. » Il raccroche, presque rageusement au souvenir du dernier lapin qu’elle lui a posé pour un déjeuner. Cette bonne femme… Il ne préfère pas lister tous les mois qui lui traversent l’esprit la concernant à cet instant. Bien au contraire, il range son téléphone et tourne au coin de la rue de Fisherman’s pour prendre la direction du Rosine’s.

Plus il approche, et plus son allure se détend. Un ballet de saveurs se déroule dans sa tête. Quel parfum de milkshake choisir ? S’il vient dans ce café, c’est uniquement pour ce petit plaisir. Cela n’a rien à voir avec les fesses des serveurs, et encore moins de celle de la propriétaire même s’il a eu l’occasion de toucher à la marchandise. Le psychologue en est encore à ses hésitations sur le parfum quand il pousse la porte de l’établissement, jetant le mégot de sa clope à proximité de la porte. Il n’a guère le temps de se diriger au comptoir pour commander qu’il est interpellé par une voix familière. La contrariété infligée précédemment par une autre personne disparait complètement alors qu’un sourire sincère apparait au coin de ses lèvres. « Hey Odessa ! » Il lui adresse un signe de la main mais ne la rejoint pas encore. Avant tout, son milkshake. Alors qu’il passe commande, son regard croise celui de la propriétaire des lieux. Il ne dit rien, mais comme habituellement, son expression doit parler pour lui. Il ne s’aventure pas davantage sur ce terrain de jeu, un autre beaucoup plus plaisant l’attendant à une table.

C’est avec un milkshake pomme-framboise qu’il tourne les talons pour rejoindre la table de son adolescente préférée. Préférée dans le sens où elle est la seule à ingurgiter cette boisson à outrance autant que lui. A peine se rapproche-t-il qu’elle y va de son commentaire adorable. « Pomme-framboise. Il parait que les pommes sont bonnes pour la mémoire… Je cherche plutôt à m’éviter une sénilité précoce. » Il s’installe en face d’elle, comme il a l’habitude de le faire quand ils se rencontrent au Rosine’s, déposant le milkshake sur la table. Elle semble aller bien, constate-t-il au premier coup d’œil. Est-ce réellement le cas vu le dernier tweet de Margaret sur la famille Caldwell. Il n’est pas du genre à faire l’affront de lui demander comment elle se porte. « Alors, quelque chose d’intéressant à mater ? » Il jette un bref regard en direction de l’extérieur, ne faisant pas allusion à des critères de beauté mais plutôt à un autre sujet de discussion, et cela, Odessa le sait.

_________________
I look inside myself and see my heart is black
« I see my red door, I must have it painted black maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
keep in happiness (lloyd)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mister Charles Lloyd !
» Lloyd [DIM LOVE] Rock mon ange, 3 tofs du mister (p.9)
» [Jones, Lloyd] Mister Pip
» THE CARBON DIARIES de Saci Lloyd
» lloyd cv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: