AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 I Feel sooo Lonely!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: I Feel sooo Lonely!   Mar 6 Juin - 10:33


Dans l'immensité déserte de son manoir, Margaret se retrouvait de nouveau seule à devoir lutter contre son profond sentiment de  solitude. Un combat perdu malheureusement d'avance, et ce même si son émission de télé-réalité préférée sur la chirurgie esthétique défilait en boucle sur son écran plasma hors de prix. Le sommeil commençait à s'accrocher aux paupières fardées de la milliardaire, qui s'assoupissait lentement mais surement dans son sofa style renaissance italienne. Dopée au Valium, pour résorber ses trop nombreuses crise d'hystérie; Margaret trouvait du réconfort dans ce remède salvateur. Durant ce laps de temps salutaire, elle oubliait la vacuité de son existence et le profond sentiment de détresse sentimentale qui lui brisait le cœur.

En cette nuit de pleine lune, Margaret était particulièrement malheureuse. Toute la soirée durant, elle avait harcelé de messages le beau Phillip Jones, mais son portable demeura désespérément silencieux. Cette absence de réponse l'avait littéralement rendu folle, tant il n'y avait rien de pire pour elle que de provoquer l'indifférence chez autrui. Pourquoi ne répondait-il pas à ses appels? Etait-il occupé à baiser sa foutue Pornstar de fiancée? Autant de question qui l'avait faite bouillir intérieurement, avant qu'elle ne se décide à ingurgiter ce fameux comprimé de Valium. Malheureusement pour elle, l'état second dans lequel elle se réfugiait ne durait guère plus que quelques heures, tant son corps s'était accoutumé au traitement contre l'anxiété. Et en règle générale, le réveil de Margaret n'avait rien dune sinécure.

Se redressant sur son sofa, tel un vampire jaillissant hors de son cercueil; Margaret demeura un instant les yeux hagards, alors qu'elle peinait à retrouver ses esprits. Elle venait tout juste de s'extirper d'un affreux cauchemar dans lequel l'atroce vision de sa propre mort lui était apparue! A moitié dévorée par ses chats de compagnie et dans la solitude la plus totale, Maggie venait d'entrevoir le pire épilogue que pouvait prendre sa vie ; Et le plus horrible dans cette histoire, était que tout  Monterey semblait se réjouir de sa mort! Comme s'il était humainement possible de s'extasier de la disparition d'une aussi délicieuse personne que la sienne! Hantée par cette vision cauchemardesque, Margaret engloutie d'un trait une coupe de champagne qui se tenait sur sa table basse en cristal, avant de pianoter fébrilement sur l'écran de son téléphone.

Quoiqu'il lui en coûte, et aussi tardive soit l'heure, il lui fallait trouver de la compagnie, et masculine de préférence. Soucieuse de se rassurer dans son amour propre, Margaret ressentait un norme besoin de tendresse, et de trouver une âme charitable susceptible de répondre à ses attentes. Fort heureusement, sa fortune et son influence pouvait lui permettre de s'offrir ce genre privilège.  Lloyd son psychiatre n'étant probablement pas disponible, et Clifford  devant roupiller auprès de son épouse... Margaret fit le choix d'appeler son escroc préféré, Matthew Blake. La relation qu'elle entretenait avec le jeune homme reposait essentiellement sur les bases du chantage, mais il ne l'avait jamais déçue. Bien au contraire! Les lèvres de la quadragénaire se pincèrent tout de même de dépit quand qu'elle tomba directement sur le répondeur de l'escroc. La diva de Monterey lui parla alors sans une once de ménagement.

"Matt, ramène tes fesses pour t'occuper des miennes! J'ai besoin de tes services et de ta compagnie! Je me fiche de savoir ce que tu fabriques, libères-toi et ramènes-toi vite à mon manoir! Je te paierai grassement pour le service rendu! "

Sirotant un énième verre de champagne pour lui faire passer son impatience, elle attendit près d'une heure l'arrivée de son sex toy préféré. Dans ce laps de temps, Margaret prit soin de couper les alarmes et d'ouvrir le portail électrique qui barricadait l'allée principale conduisant aux portes de son manoir. Elle commençait à perdre patience, quand tout à coup, le carillon de l'entrée finit par résonner. Juchée sur ses talons aiguilles, elle se précipita en direction de la porte d'entrés de son manoir afin de l'ouvrir à son torride visiteur du soir.


"Tu en as mis du temps! Tu es conscient qu'un verre de champagne supplémentaire et je finissais complètement pompette! ! "

Malgré un sourire aussi rigide que factice, Margaret prouvait dans cet accueil glacial que l'hospitalité n'avait jamais été l'une de ses spécialités.
Revenir en haut Aller en bas
 
I Feel sooo Lonely!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Shinomi] In Line To Feel Fine ?
» Death's alias Albator Feel
» A Lonely Place to Die de Julian Gilby
» Vos "feel good movies" ?
» Lonely Planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: