AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 - I could be your perfect disaster. (scar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:10


Scarlett Lavon
- mets moi un flingue sur la tempe et décors les murs avec ma cervelle. -


NOM, PRÉNOM Scarlett trop long, trop classique, trop barbant. Scarlett c'était la fille de son père, c'était le visage angélique que tu présentais pour plaire, cachant l'ado casse-pied qui faisait le mur et rentrait à l'aube en espérant que le patriarche se soit laissé berné. Et ton regard séraphique camoufle tes pires déboires à l'insu des biens aimés. Scarlett raccourci en Scar, nom écorché dans une société où il faut couper, ratatiner et renommer pour se confondre aux normes. Tu détestes les surnoms, tu les tolères d'un regard faussement compréhensif quand tes lèvres nudes se déforment en une moue révélatrice. Scar la cicatrice qui laisse toujours un goût amer sur le bout de la langue. T'as souhaité conserver le patronyme de ta défunte mère Lavon, une femme dont les souvenirs sont flous désormais, il te disait tout le temps combien avec les années tu gagnais en ressemblance avec elle et ça sonnait tel un reproche dans sa bouche. Alors pas esprit de défiance ou reste d'affection t'as décidé de prendre son nom. Tu n'avoueras jamais lequel. âGE trente-huit depuis peu les traces du temps ont marqué les sillons de ton visage, des marques de vie que la plupart de tes semblables craignent, repoussent, appréhendent. Là où elles trichent t'as appris à accepter le sablier qui s'écoule, tu ne cherches pas à aller contre l'inévitable. Si les années ne t'ont guère apporté plus de sagesse tu peux néanmoins te vanter d'une certaine expérience de vie, donnant d'avantage de caractère à ces expressions qui s'habillent d'un charme inattendu. ORIGINES t'es née dans le coin. T'es restée. T'es partie, puis revenue. Ta vie est faîte d'allers et retours vers Monterey et ses alentours, ne t'éloignant jamais trop du rivage par amour du familier, du quotidien. Les pieds ancrés au sol et la tête dans les étoiles. STATUT tu ne souhaites pas te soumettre aux normes d'un couple traditionnel, libertine tu suis un regard envoûtant, tombe pour un sourire charmeur. Le cœur en cavale et le corps papillon, tu n'acceptes pas qu'on te qualifie de fille facile, un homme qui passe de lit en lit est un Don Juan, une femme une salope. Ça te révolte, tu ne changeras pas ta façon d'être, d'aimer et de baiser pour des bigotes à l'esprit étriqué. T'es comme ça, la fidélité t'ennuie, la vertu te pèse, le silence t'arrache les oreilles. Tu veux du bruit, des éclats de rire, du rosé, des abat-jour roses, des regards d'homme et de femmes qui te désirent, des calomnies d'amies. Bien sûr il t'est déjà arrivé d'être en couple du moins à t'y essayer parce que tu ne te considères jamais "en mains", tu rejettes cette expression. T'es entre les doigts de personne et tu t'appartiens uniquement. Parce que tu ne sais pas aimer à un mais à plusieurs, parce que de limites tu ne t'imposes jamais, parce que tu veux tout avoir sans rien sacrifier. Sentimentalement égoïste, amoureusement inconsciente MÉTIER tu maîtrises l'art de redonner la vie à ce qui a déjà trépassé, jouant avec la mort t'as fait de la grande Faucheuse ton alliée. C'est du moins comme ça que certains voyaient ton métier, entre curiosité et désappointement tes créations suscitaient parfois quelques regards de stupéfaction. Naturalisant les bêtes pour leur donner un second souffle de vie, entre tes doigts les animaux passaient à la postérité. Ainsi tu étais taxidermiste avant d'y renoncer pour rejoindre ton aîné à son Gym. A présent entourée d'êtres humains qui remuent, parlent et respirent il t'a fallu un temps d'adaptation pour supporter leurs divagations. T'as troqué la tranquillité de tes animaux empaillés pour le bruit, l'agitation, l'effervescence de la jeunesse. T'y trouves ton compte puisque tu n'es pas de celles à rester figées, de celles qui se contentent ad vitam aeternam, t'aimes le changement, l'inattendu, l'imprévisible. Tout quitter sur un coup de tête et reconstruire sur un coup d'audace.  TRAITS DE CARACTÈRE débrouillarde, persuasive, possessive, joueuse, indiscrète, rebelle, égoïste, parfois sèche, méfiante, séductrice, opportuniste, sauvage, fonceuse, volcanique, têtue, rancunière. AVATAR Zoe Saldana GROUPE 65%
- 100%SCENARIO OU INVENTE ? pré-lien de Dick


- First kisses didn’t necessarily require darkness and alcohol
oo1. ton père c'est un idéaliste, un rêveur, un pêcheur. Tout ou rien mais rien à moitié alors il faut foncer. Un jour il a pris une sirène dans ses filets et a sacrifié son cœur aux charmes de la déesse des eaux, il lui a tout donné oubliant les dangers qu'il y avait à s'éprendre d'une telle créature, se laissant bercer par la voix enchanteresse de sa Némésis. Il s'est passé huit années avant qu'il ne réalise le mauvais œil que lui avait apporté cette trouvaille et, tout en gardant le cadeau qu'elle lui avait fait, il décida de la remettre aux vagues. C'est en tout en cas la version à laquelle tu as toujours eu droit, en grandissant t'as accepté finalement de ne rien savoir d'autre puisque tu sentais ton paternel si peu disposé à livrer ses secrets. Du reste tu l'as appris en lisant entre les lignes et en demandant à d'autres de combler les trous. oo2. ta mère elle, était bien trop belle pour être aimante, c'est pourquoi elle détruisait tout ce qu'elle touchait, sans réellement s'en apercevoir et le comprendre. T'as toujours cherché à lui trouver mille excuses pour l'abandon brutal dont tu fus la victime, arrachée à cette famille que tu désirais tant connaître pour être élevée en fille unique dans un foyer monoparental. T'en as voulu si fort à ton père de te priver d'elle, et puis t'as réalisé, que tout ce temps elle savait parfaitement où tu étais et qu'elle n'avait jamais cherché, pas une fois, à te voir. T'as longtemps espéré une lettre, un mot, quelque chose qu'elle aurait laissé pour toi et rien que pour toi. Vainement. T'as pas eu d'explications à son rejet, autre que l'égocentrisme qui avait toujours fait d'elle cette figure maternelle inatteignable. Cette sirène de l'autre rive. Toute ta vie elle t'a cruellement manqué, et toute ta vie tu l'as détesté pour ça. oo3. résultat c'est auprès d'un aîné tout aussi paumé que toi que t'as cherché des réponses, tu ne les as eu que partiellement mais t'as compris alors qu'il était tout comme toi la victime de géniteurs incompétents, gamins-jouets laissés aux bons soins de leur indépendance précoce, tu t'es accrochée à lui parce qu'il ne te regardait pas avec les défauts de l'un ou de l'autre, il t'acceptait toute entière avec des cicatrices semblables aux siennes. oo4. tu te définis comme Queer, le revendiques comme étendard de ta différence assumée. Tu te définis par le fait de ne pas te définir, "étrange" "bizarre" "peu commun", tu t'opposes au patriarcat hétéronormatif, refusant d'être catégorisée. Tu ne veux pas d'étiquette interdisant qu'on te stigmatise pour la personne que tu aimes, ou celles que tu désires. Tu trouves de la beauté dans les courbes féminines, la voix suave et la poigne viril, l'androgyne.. les hommes, les femmes. L'orgasme n'a pas de genre. T'es même sortie avec un transsexuel il y a quelques années, tu n'en as aucunement honte. oo5. contrairement à ce qu'on raconte tu ne prends aucun plaisir à contempler la dépouille d'animaux, ce que tu aimais dans ton ancien métier c'était le pouvoir de leur donner une seconde vie, tu préfères même de loin la compagnie des bêtes à celle des êtres humains. Les Hommes sont décevants, intentionnellement ou pas, ils finissent toujours pas trahir la confiance qu'on fait l'erreur de leur donner, avec les animaux tu n'as jamais eu à subir ce revers de fortune. On ne mord pas la main qui nous nourrit. Ainsi si tu ne supportes pas de vivre avec quelqu'un tu as en revanche comme colocataires depuis des années : un hérisson nommé Léon, trouvant refuge dans ton jardin. Il est aveugle et sort de ce fait en journée, déboussolé par son handicap il n'aurait pas survécu dans la nature et tu l'as recueilli pour le sauver d'une mort certaine. Un mouton, Coton, que t'as enlevé d'un Aïd, les pleurs de l'animal te réveillant en pleine nuit t'avais tout d'abord l'intention d'incendier les voisins mais à la place t'as détaché l'agneau pour lui éviter le sacrifice à venir. Les Saadi t'ont toujours soupçonné mais faute de preuve ils se contentent simplement de te lancer le même regard mauvais par-dessus la clôture depuis quatre ans. Un perroquet, Sganarelle, plus exactement une perruche à collier vert, qui cause assez vulgairement, tu ne sais pourquoi mais les mots qu'elle retient le mieux sont les injures que tu prononces à tout va lorsque tu sors de tes gonds. Elle a également tendance à pincer les visiteurs. Enfin un chat de gouttière que t'as trouvé abandonné dans une poubelle il y a deux ans, à peine sevré. T'as cru qu'il survivrait pas mais contre toute attente il s'est accroché, habillé d'une longue robe noire et d'un regard perçant il ressemble à une panthère miniature toujours planqué dans les hauteurs. Il reste craintif des hommes et devient agressif quand ces derniers tentent de le caresser. Tu l'as appelé naturellement Bagheera, tu ne fais pas preuve d'une grande imagination quand il s'agit des prénoms. oo6. de manière générale tu as un faible pour les causes perdues, les animaux errants au sens propre comme au sens figuré. Tu es empathique mais tu le caches bien, t'as tendance à croire que dès qu'autrui sait qu'il compte aux yeux de quelqu'un il se met à en profiter, ton affection est bien vivace et réelle mais imperceptible, tu as des priorités, tu es assez maladroite en relation humaine, quand tout n'est plus un jeu, un pari, un défi, quand tout devient sérieux c'est là que t'as la trouille. Tu ne l'avoueras jamais mais t'aimes les cas désespérés, t'as besoin qu'on ait besoin de toi. Tu sors les gens du caniveau, les remets sur les railles et dès qu'ils s'en sortent par eux-même tu pars à la recherche de ton prochain paumé. Schéma que tu répètes sans arrêt sans le réaliser vraiment. Les gens normaux, totalement saints et parfaitement équilibrés ça n'évoque chez toi pas le moindre intérêt. oo7. t'as donc passé ta vie à rattraper les conneries de ton frère, agir dans l'ombre pour réparer ses erreurs involontaires ou pas. Tu réglais ses dettes, calmais ses détracteurs, apaisais les tensions qu'il créait, payais sa caution. Beaucoup y verraient une loyauté à toute épreuve et y'a de ça, mais la vérité c'est que tu le faisais autant pour lui que pour toi. De la même façon tu t'es occupée de son gosse qui ne pouvait compter que sur lui. Un père en taule, une mère irresponsable. Livré à lui-même tu t'es reconnue dans cet enfant qui désirait si fort se construire malgré les cartes qu'on lui avait donné à la naissance. Ton neveu tu l'as aimé presque comme un fils, quand il a été tué t'aurais pu flinguer quelqu'un en représailles. T'y as pensé. T'as renoncé réalisant que ça n'apaiserait en rien ton chagrin. Le système t'a dégoûté, classant cette affaire trop vite sans que justice ne soit faite. T'as eu beau faire ta furie dans le commissariat, engager un avocat, séduire un flic, ton impuissance dans cette tragédie t'as permis de comprendre que rien ne changeait. Nouvelle génération mêmes erreurs. Le fils payant pour les fautes du père. oo8. pas besoin d'être Freud pour comprendre pourquoi t'as ce désir refoulé, profondément inscrit dans tes gênes, celui qu'on s'accroche à toi. Entres les cadavres et les fuyards t'as pris l'habitude de voir tes proches foutre le camps, d'une façon ou d'une autre. Même ton frère a fini par couper les ponts avant de croupir en taule et d'avoir de nouveau cruellement besoin de ton aide, de ta présence. Toute gosse t'as été laissée derrière, ton paternel t'abandonnant sans cesse pour les remous de son océan. C'est un homme libre, sans point d'encrage, et peut-être bien qu'il t'aurait prêté plus d'attention si seulement tu ne lui ressemblais pas autant. A elle. Plus les années passaient et plus la lueur d'admiration dans ses yeux se ternissait, remplacée tantôt par la tristesse de ses souvenirs, tantôt par le mépris qu'elle lui inspirait encore. Et cet homme, ton père, il a la toute-puissance de te tuer chaque fois. On ne guérit pas d'avoir un père qui ne vous aime pas. Ça creuse un grand trou dans le cœur et il en faut de l'amour et de l'amour pour le remplir ! On n'en a jamais assez, on doute toujours de soi, on se dit qu'on n'est pas aimable, qu'on ne vaut pas tripette. oo9. tu ne crois pas à l'attachement, l'engagement sur le long terme. Un matin, l'un reste et l'autre part, sans que l'on sache toujours pourquoi. Tu ne peux pas tout donner à l'autre avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Tu refuses de bâtir ta vie sur les sentiments parce que les sentiments changent. Ils sont fragiles et incertains. On les croit profonds et ils sont soumis à une jupe qui passe, à un sourire enjôleur. o1o. parce qu'une réputation vous précède les Lavon sont constamment observés du coin de l’œil, ton frère est la brute échappée de prison, on guette le moindre faux pas, comme si à tout moment il allait attaquer la veuve et l'orphelin. Toi, t'es la grande Faucheuse. De part ton ancien métier, ta démarche féline, ta trop grande ressemblance avec ta génitrice, tes capelines et tes robes d'un noir profond, les plus superstitieux te traitent de sorcière, les autres se contentent de désapprouver tes choix de vie. Tu te joues des racontars pour ouvrir un commerce clandestin au sein de ta propre maison, tes animaux de compagnie étranges, tes grigris et tes bêtes empaillées aidant à te façonner cette image de Princesse vaudou aux dessins mystérieux. Les naïfs viennent te trouver et payent parfois de petites fortunes pour que tu leur tires les cartes et règles leurs problèmes avec tes envoûtements. Tant que l'arnaque fonctionne tu t'en amuses, aimes à terroriser les gosses du quartier, transformes chaque Halloween ta maison en antre de l'horreur. Il ont fait de toi une Suprême tu te contentes de ne pas les contredire. o11. tu pratiques le Krav-maga depuis tes dix-sept ans, t'as voulu apprendre non pas pour te défouler ou à cause d'une lubie passagère mais pour t'assurer une sécurité constante, une tranquillité d'esprit. Tu te souviens de ce type, Stan qu'il s'appelait, une petite frappe qui se prenait pour un caïd, lui et ses potes traînaient jusque très tard devant le restau où tu bossais à l'époque. A chaque fin de service ça ne loupait pas, de sifflements en remarques désobligeantes tu passais ton temps à l'envoyer chier et lui adresser des doigts d'honneur. Et puis un soir par excès de confiance ou pour impressionner sa clique il s'est cru en droit de te mettre une main aux fesses, tu lui as retourné une de ces baffes, ses potes ils l'ont bien moqué. Fort. Un peu trop fort. Il t'a rendu aussitôt ton coup, la rage au bout de ses doigts tu t'es sentie décoller du sol pour atterrir contre le capot de sa bagnole. Il t'a fendu la lèvre mais c'est l'humiliation, l'impuissance ultime qui t'a achevé cette nuit-là. Leurs rires se plantant dans ton dos comme mille lames de rasoirs. T'es revenue le lendemain, défonçant sa sale caisse avec une batte de baseball en guise de représailles, et quand ton frère a appris quelques jours plus tard qu'il avait osé lever la main sur toi, sa tronche est allée rejoindre son pare-brise. Et t'as détesté ça encore plus. Dépendre d'un autre pour sauver ton honneur. Obtenir vengeance sous une autre main que la tienne. T'as décidé que jamais plus tu ne laisserais un homme te toucher de la sorte, jamais plus tu n'aurais à regarder ton frère se salir les mains en ton nom, jamais plus tu ne courberais l'échine sous une force masculine. Alors t'as pris des cours pour pouvoir répliquer, te défendre, mettre au tapis les cons dans son genre. Plus tard tu t'es aussi mise à la boxe, cette fois c'était surtout pour tester de nouvelles choses, apprendre aux côtés de ton aîné. o12. tu n'as pas ta langue dans ta poche, on te croit plus mesurée que ton frère et y'a du vrai, tu es sûrement la plus raisonnable des deux ou en tout cas tu dissimules plus aisément le sang qui bouillonne dans tes veines lorsque la colère te submerge. Pourtant tu vrilles dans l'instant lorsqu'on touche ton point sensible, tu peux tuer pour tes proches. Sans exagération aucune. Tu tuerais. Sans autre forme de procès. Tu te transformes en lionne enragée quand il s'agit des intérêts de ceux qui te sont chers, toutes griffes dehors et prête à sauter à la gorge à la moindre menace. o13. Ça peut surprendre la première fois, qu'un si petit bout de femme puisse perdre si rapidement son sang-froid, hurler si fort et jurer comme un charretier. Tu prends les mêmes droits que ces messieurs et parfois leurs manières, tu ne le fais pas vraiment exprès, t'as été élevée dans ce milieu masculin. Éduquée uniquement par ton père, traînant avec ton frère et ses amis, exerçant un métier plus prisé par les mâles, t'as toujours été une femme dans un environnement a priori hostile. Et pour avoir droit au chapitre t'as appris à parler au-dessus de leur voix et à utiliser leur langage. Il serait cependant imprudent de croire que tu ne sais jouer de tes atouts féminins pour parvenir à tes fins. Tu peux faire preuve d'une démarche chaloupée, de sensualité dans la voix, de charme dans ta gestuelle puisque tu connais si bien les faiblesses du sexe opposé. o14. tu es anticonformiste et indisciplinée : les règles, les ordres, les indications, tout ces machins ce n'est vraiment pas ta tasse de thé, tu n'as jamais aimé qu'on te dicte ta conduite et c'est pour cela que t'as un casier judiciaire. Bien sûr il ne rivalise pas avec celui de ton frangin, en soit il n'y a pas à en faire une affaire d'état même si t'en es pas spécialement fière. Principalement pour des petits délits, notamment des vols à l'étalage quand t'étais plus jeune, un peu clepto sur les bords t'avais le doigté précis et l’œil vigilent. o15. t'as perdu ta virginité comme on prête un vieux bouquin à un copain. C'était d'ailleurs avec un copain, pas ton copain, non, juste un copain comme ça. Un pote de ton frère. T'as bradé ta première fois pour le prix d'un sourire et ça ne t'a fait ni chaud, ni froid. C'était pas pour vivre un truc beau, fort, grand, vrai, comme ce que recherche la plupart des femmes. Ces femmes un peu fleur bleue et qui ont peut-être tout compris mais ça t'était bien égale, toi tu voulais démystifier ce truc. Quand il a eu fini tout ce que tu as trouvé à dire c'est que c'était sympas, parce que ça l'était. Une première fois c'est rarement transcendant, la tienne ne fut pas plus extraordinaire qu'une autre. Tu t'es levée, as renfilé ton jean avant de lui piquer une clope et puis t'es partie. Le lendemain tu l'as recroisé et rien n'avait changé. Tu ne le voulais pas, lui non plus. Ce fut une virgule dans votre relation, comme une piqûre, rapide et sans bavure. Quand tu la racontes ta première fois, les gens ça les dépasse. Parce qu'ils ne sont pas habitués. De la bouche d'un homme oui, pas de celle d'une femme. C'est tout le temps comme ça avec toi, ils se demandent comment tu marches. T'es ce genre de gonzesses, celles qui n'ont pas l'air pratique. Pas le genre à vous filer le mode d'emploi pour vous faciliter la tâche.


PSEUDO/PRÉNOM toujours le même AGE toujours à regretter ma folle jeunesse  OU AS-TU CONNU LE FORUM il est dans mes petits papiers depuis un moment maintenant    CRÉDITS PHOTO ET CITATION Fight Club cita, Tumblr gif AUTRE open-bar pour les liens ma boîte mp est ouverte   même et surtout pour les trucs farfelus  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:18

gsgsjsudbsie si tu savais depuis combien d'heures j'attends un signe de ta part
Et je suis pas déçue. Zoé, déjà I love you et l'ancien métier, et tes mots, et son caractère. Jai hâte de voir ce que tu comptes faire de la belle, et surtout n'hésites pas à me mp en cas de question ou quoique ce soit
Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:22

je me doutais oui
je voulais poster un début de fiche avant de te mp Wink et je pouvais pas m'y attaquer avant ce soir
mais je te soupçonnais à me guetter oui on est un peu stalkeur chez les Lavon
Zoe c'était forcé, je voulais la rejouer depuis des lustres et quand je l'ai vu proposé avec ton pré-lien je me suis dit SIGNE DU DESTIN
je suis rassurée si ce début te plait en plus j'hésitais vachement pour le boulot
je t'envoie un message bientôt car j'ai des questions
merci big bro

_________________
Don't go gentle into that good night, rage on against the dying light ♒︎ I could drag you from the ocean, I could pull you from the fire. And when you're standing in the shadows, I could open up the sky. And I could give you my devotion until the end of time. And you will never be forgotten with me by your side.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Rhodes
∞ tous les chemins mènent à tes yeux
avatar
posts : 1089
avatar : Gemma Arterton
crédits : la signature est de lion's tears, l'avatar est d'#AJL.
multinicks : rhett brown, l'homme loup au cœur d'acier elise owen, l'agneau aux dents de loup.
ɷ statut : amoureusement dévouée à l'homme de sa vie : Phillip Jones. Future maman discrète sur le sujet, elle met tout en oeuvre afin de cacher son petit ventre.
✎ métier : propriétaire et gérante du Rosine's café.
✌ age : 29 années d'insouciance volontaire.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:28

Bienvenue à toi, excellent choix et zoé est parfaite

_________________
I feel like it's my fault
we're all standing with our backs against the wall, sooner or later. Trying to swim but you're sinking like a stone. Baby it's like we're walking on a wire through the fear, take my hand and we'll get there.
sooner or later we're gonna make it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:31

@Evie Rhodes a écrit:
Bienvenue à toi, excellent choix et zoé est parfaite
merci bien
c'est un re-bienvenue cela dit
et normalement t'es au courant ma petite Dory
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:35

la soeur Lavon, qu'est-ce qu'elle est belle
ça fait cinq minutes que je bug sur le gif de la présentation, je crois que je suis amoureuse ok
il nous faudra un lien
rebienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:42

Gideon Birch a écrit:
la soeur Lavon, qu'est-ce qu'elle est belle
ça fait cinq minutes que je bug sur le gif de la présentation, je crois que je suis amoureuse ok
il nous faudra un lien
rebienvenue par ici I love you
ouais toute la beauté est partie d'un côté de la famille mon frère lui il a eu le côté dick Arrow

oui assurément ! Wink surtout vu celui que tu as avec mon frangin tu me morne quand tu veux
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:45

je te souhaite la bienvenue de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:46

Gosh Zoe est un si bon choix *____*

Rebienvenue à Toi I love you

_________________
Come and find me
Even if the sun will rise again after the night is over I already long for this moment that I can’t hold onto ▬ In the end, it’s all momentary, love is momentary. It’s just a passing dream, I don’t want to wake up yet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:46

merci à vous deux

_________________
Don't go gentle into that good night, rage on against the dying light ♒︎ I could drag you from the ocean, I could pull you from the fire. And when you're standing in the shadows, I could open up the sky. And I could give you my devotion until the end of time. And you will never be forgotten with me by your side.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Rhodes
∞ tous les chemins mènent à tes yeux
avatar
posts : 1089
avatar : Gemma Arterton
crédits : la signature est de lion's tears, l'avatar est d'#AJL.
multinicks : rhett brown, l'homme loup au cœur d'acier elise owen, l'agneau aux dents de loup.
ɷ statut : amoureusement dévouée à l'homme de sa vie : Phillip Jones. Future maman discrète sur le sujet, elle met tout en oeuvre afin de cacher son petit ventre.
✎ métier : propriétaire et gérante du Rosine's café.
✌ age : 29 années d'insouciance volontaire.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:47

x_x paye le dimanche soir et la mémoire qui flanche ma princesse
c'est pas de ma faute si je suis un caillou !

_________________
I feel like it's my fault
we're all standing with our backs against the wall, sooner or later. Trying to swim but you're sinking like a stone. Baby it's like we're walking on a wire through the fear, take my hand and we'll get there.
sooner or later we're gonna make it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar Lavon

avatar
posts : 522
avatar : Zoe Saldana.
crédits : blue comet & halloween
ɷ statut : sentimentalement immature, sexuellement éparpillée.
✎ métier : ex-taxidermiste tu vivais en déjouant la mort pour vos amis les bêtes. Aujourd'hui tu bosses dans le gym de ton frangin.
✌ age : trente-huit ans, la quarantaine se dessine sur ton visage impassible.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   Dim 4 Juin - 22:50

je te pardonne parce que t'es un beau caillou

_________________
Don't go gentle into that good night, rage on against the dying light ♒︎ I could drag you from the ocean, I could pull you from the fire. And when you're standing in the shadows, I could open up the sky. And I could give you my devotion until the end of time. And you will never be forgotten with me by your side.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: - I could be your perfect disaster. (scar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
- I could be your perfect disaster. (scar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Review : The life and times of Mr. Perfect
» perfect ou dream ? les pandora
» AVP - SCAR PREDATOR - (MMS08)
» Perfect Dark
» Perfect Twin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: introduce a new suspect. :: Fun and Merriment :: The Badass Seed-
Sauter vers: