AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 Table n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Deb Colins
Your kiss to me is worth a fortune
avatar
posts : 1254
avatar : alyssa milano
crédits : av@mine / si@tumblr
ɷ statut : single, always in love with her ex-boyfriend/roomate
✎ métier : heir of her weddingplanner entreprise "the plunge"
✌ age : thirty-seven years old

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rdv avec l'avocat le 01/10, point compta the plunge 10/01.
relationship:

MessageSujet: Table n°3   Dim 4 Juin - 15:44


Table n°3

_________________

And there's a rhythm inside, that I can't slow down, in this moment in time, no, I won't stop now, give up, my hand's up for love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Dim 4 Juin - 17:06

Les bras sont croisés, le regard sévère. Dick dévisage l'étrange qui siège face à lui, la tête qui palpite face à la musique.
Il n'a jamais été un fanatique des conneries romantiques, et l'homme n'avait certainement pas l'intention de passer son unique soirée de détente dans un speed dating. Encore une bêtise signée Lowell.
-J'vais être franc avec toi, qu'il dit simplement, en toute honnêteté. Je voulais pas être ici. Mais sinon, enchanté ; j'suis Dick.
Il tend la main, sort ses maigres bonnes manières.
Revenir en haut Aller en bas
Amaël Cohle

avatar
posts : 104
avatar : gaspard ulliel.
crédits : ΛLDEBΛRΛN
multinicks : donovan, le dindon de la farce.
ɷ statut : retombé brutalement sur terre, plus triste que jamais.
✎ métier : artiste connu et reconnu qui commence doucement à se lasser des pinceaux.
✌ age : trente-deux ans, ange déchu.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rajouter un kinder dans le sac à goûter d'Améthyste.
relationship:

MessageSujet: Re: Table n°3   Dim 4 Juin - 23:26

Il fait des trucs complètement stupides Amaël parce qu'il est comme ça. Même son cerveau  n'a ni queue ni tête alors, épris d'un sentiment de solitude, l'artiste s'est inscrit à cette fichue expérience. Et maintenant le voilà, installé à une des nombreuses tables ; il est certainement le plus extravagant des candidats. Son coude se pose sur la table, son menton rejoint sa main alors qu'il fixe le type en face de lui. C'est la première fois qu'il va jusqu'à rencontrer des hommes. Enfin, il ouvre la bouche. Ne t'en fais pas, je suis pas du genre à faire du pied sous la table. Qu'il lance dans un sourire alors que sa main attrape celle de son compagnon de quelques instants. Amaël. Accompagné d'un léger sourire à bagues. Tu voulais être où alors ? La discussion, c'est pas vraiment son truc, il s'efforce de pas partir dans des trucs complètement délirants mais être conventionnel, ça lui colle si peu à la peau. Le brun s'est ramené dans l'espoir de pouvoir se bourrer la gueule ensuite, rien de plus. Mais ça il le garde pour lui, enveloppé derrière ses manières douces, presque féminines.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Lun 5 Juin - 1:57

L'ébauche d'un sourire plane contre ses lippes face aux mots de l'étranger. L'oeil s'attarde sur les bagues une seconde, puis bifurque vers la fossette se creusant sur sa joue. Il la fixe une seconde, avant de planter son regard sombre dans celui pale. Ils ne sont pas semblables ; la chose est plus qu'évidente.
- Ailleurs ? Il répond simplement, un fin sourire au bord des lèvres. Puis, continue ; Un endroit où la musique est meilleure, dans tous les cas.
Il pourrait chercher autre chose pour continuer la conversation, mais les mots n'ont jamais été sa force. C'était les gestes, plutôt, autrefois. Maintenant ? Dick ne sait pas réellement. Autant se dire qu'il est capable de certaines choses, sans pour autant les nommer.
La brute pose son coude sur la table, oublie les bonnes manières. Ce n'est pas comme s'il les avait déjà suivi, de toute manière.
- Et toi, hm ? - il se retient difficilement de l'appeler kid, il les appelle tous comme ça, mais ça doit pas en être un,
de kid.
Revenir en haut Aller en bas
Amaël Cohle

avatar
posts : 104
avatar : gaspard ulliel.
crédits : ΛLDEBΛRΛN
multinicks : donovan, le dindon de la farce.
ɷ statut : retombé brutalement sur terre, plus triste que jamais.
✎ métier : artiste connu et reconnu qui commence doucement à se lasser des pinceaux.
✌ age : trente-deux ans, ange déchu.

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: rajouter un kinder dans le sac à goûter d'Améthyste.
relationship:

MessageSujet: Re: Table n°3   Lun 5 Juin - 14:36

Deux mondes qui se rencontrent, Amaël a la sensation qu'une comète vient de s'écraser sur sa planète. La comète Dick qui lui décroche un sourire et l'étonne un peu à la fois, aussi. Il a pas l'habitude de faire face à de grands robustes comme lui. En temps normal, le peintre passe le plus clair de son temps entouré de femmes. Le changement le déstabilise un peu mais l'aide à se sortir de son monde coloré -ou presque- Je dirais dans un bar de ce genre à Paris, pendant les années folles. On pourrait fumer jusqu'à ne plus se voir à un mètre et je t'inviterais à venir danser le charleston avec moi. Amaël baisse les yeux à cet instant dans un sourire pour regarder les mains de l'homme, la puissance qu'elles dégagent ainsi que l'usure qu'on y devine. Mais je ne pense pas que ce soit ton truc même si je suis certain que le smoking t'irait comme un gant. Amaël s'arrache à ses rêveries pour tenter de revenir au but central de cet échange. Tu me dévoilerais quelque chose sur toi avant qu'on tourne ? Il essaie de lui demander dans une pointe de provocation ; à croire qu'il venait de lui lancer un défi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Lun 5 Juin - 23:08

Il écoute, attentif. Le regard reste étrangement accroché au sien - pale, si pale mais en même temps, trop sombre -, l'une de ses paluches contre son verre d'eau, ne le bougeant pas, pourtant. Il a envie d'une bière, d'un verre, n'importe quoi. Quelque chose pour calmer sa tension, pour lui apporter des bons rêves, cette nuit. Mais non ; il ne peut pas. Il faudrait qu'un verre lui soit offert pour que sa conscience soit tranquille. Foutue règle à la con qu'il s'est établi.
Pour le moment, il se contente de tenir son verre et de ne rien faire.
Ou alors, d'écouter simplement les rêveries de l'étrange aux yeux clairs qui lui fait face. On dirait qu'il y a un cratère au creux de sa joue, cachant des milliers de secret. Une grotte pleine de mystère.
- Ah, qu'il dit, simplement pour dire. À rester silencieux, il va intimider. Dick le sait ; ses silences, ses regards, son apparence ; l'ensemble du tout ne rassure pas forcément les gens.
Évidemment que je porte le smoking comme un gant.
Il ne précise pas qu'il le porte uniquement aux enterrements. Celui de Liam, dernièrement.
Celui de Tyson, trois mois de retard, pour poser des fleurs sur sa tombe.
Les lèvres se pincent et il soulève son verre, prend une gorgée, grimace à ne rien goûter.
Putain, il a besoin de se changer les idées.
- J'ai un chien, alors, qu'il dit. Pour donner une part de sa personne. Un sourire en coin plane sur ses lèvres sèches. Un chihuahua muet de neuf ans qui se nomme Chouchoune. Ça te va ?
Il sourit un peu plus, rit presque juste à penser à ce rat. Il l'aime, ce stupide rat. Presque embarrassé, il passe ses doigts contre son crane et lui fait un signe de tête, pour lui retourner la question.
- Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
The Unknown
✻ I CAN BE ANYONE FOR YOU
avatar
posts : 223
avatar : post-it
crédits : @bazzart

MessageSujet: Re: Table n°3   Dim 11 Juin - 16:36


Table n°3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Mar 13 Juin - 8:37

Horreur ou perplexité, les yeux de la milliardaire manquèrent jaillir hors de leurs orbites quand elle découvrit le visage de la nouvelle personne qui lui faisait face pour ce nouveau tour de table. Oh my god, Dick Lavon! Un homme aux allures de voyou qu'elle n'appréciait guère et qui passait ses journées à boxer dans l'un des rades les plus pourris de la ville. De nombreuses rumeurs courraient sur sa personne, notamment sur le fait qu'il avait déjà fait de la prison! Si Margaret adorait parfois s'encanailler avec de mauvais garçons, elle craignait ce boxeur taciturne qui ne semblait pas appartenir au même monde que sa noble personne. De son point de vue de bourgeoise paranoïaque, il représentait une menace pour les honnêtes citoyens qui voulaient rester dans la norme en vigueur. Surtout quand son club de Gym miteux venait court-circuiter son fabuleux projet de réaménagement de la ville! C'est pourquoi, l'odieuse promotrice immobilière guettait sournoisement la moindre faille financière, susceptible de mettre à mal l'activité de ce ténébreux personnage.  

D'un geste plein de dédain pour la personne qui l'avait précédé, la mégère épousseta la chaise qui faisait face, avant de poser son noble séant. La bouche en cul de poule, elle dévisagea un instant l'imposant Dick.

"Bonsoir, monsieur Lavon. Désolée de commencer de la pire des manières, mais j'aimerai connaître les raisons qui vous poussent à arracher perpétuellement mes si belles affiches concernant le renouvellement urbain du Fisherman's Wharf? Trouvez-vous qu'elles ne soient pas à la hauteur de vos murs décrépis? "

En vérité, Margaret voyait plutôt cela comme un cache misère, tant elle n'appréciait pas la vision du club de Gym insalubre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Mer 14 Juin - 2:36

Il dévisage l'autre disparaître et la laideur apparaître. Les dents se serrent, une seconde, et les bras, de nouveau, vont se croiser contre son torse.
D'un coup, la brute ne fait plus très tendre - si avec pareille carrure, Dick en est capable - et fait grincer sa chaise contre le parquet, l'éloignant un peu de la table, le fessier toujours posé, avant de s'affaisser un peu.
L'homme se permet la position de la nonchalance devant la harpie des environs.
Et il l'écoute, même, sans un mot, après avoir répondu à ses salutations par un hochement de tête sec. Il reste tout au moins poli.
Du moins, il essaie -
le temps de quelques secondes.
Car il grimace, à écouter ses paroles, et lorsqu'elle se tait, il laisse un rire gras quitter ses lèvres.
- Décrépis ? qu'il répète, un sourcil haussé, les bras se décroisant.
L'homme se gratte la barbe, l'air de réfléchir, et ajoute ;
- Surprenant, quand même. Que mes murs aient un point commun avec vous, j'veux dire, qu'il conclue, un sourire en coin au bord des lèvres. Ouais, surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Mer 14 Juin - 9:56

Décrépie!? Vraiment?! Comment pouvait-il oser une aussi affreuse comparaison? Face à l'insulte, les yeux de Margaret se révulsèrent, tandis que ses lèvres se pincèrent de mépris pour l'ex-taulard. Quel manque de respect incroyable envers la quadragénaire qui luttait pourtant chaque seconde de sa vie pour conserver l'éclat de sa jeunesse! Instinctivement elle plaqua sa main blême sur sa joue afin de s'assurer de son aspect toujours aussi lisse. Fort heureusement, tout paraissait en place et bien tendu! Le contraire aurait été scandaleux tant elle dépensait chaque année une fortune exorbitante en frais de Rhytidectomie!

Folle de rage, la milliardaire aigrie fusilla du regard Dick Lavon pour l'impertinence de ses propos. Puis dans un geste de colère, elle saisit une pastille à la menthe dans le pot qui trônait sur la table; Et la jeta en direction du visage de l'immonde goujat.

"Comment oses-vous me parler ainsi? Quel manque de respect intolérable? C'est un affront à ma beauté et ma jeunesse encore étincelante! Continuez à m'insulter de la sorte et je ferai tout pour que vous mettiez la clef sous la porte dans les mois à venir! D'ailleurs, un goujat tel que vous, n'a rien à faire à Monterey! Ici, nous sommes entre gens de bonne compagnie, et nous ne voulons pas d'énergumène aux mœurs de voyou! Votre place est derrière les barreaux, ou au mieux dans un gang d'une banlieue pauvre de Los Angeles! "

Margaret posa délicatement ses mains sur la surface de la table, gonfla sa poitrine d'orgueil, avant d'ajouter :

"Si vous ne voulez pas avoir d'ennui dans les jours à venir ; Vous allez devoir m'offrir des excuses digne de ma personne! Est-ce bien clair, monsieur Lavon? "

La tension était à son paroxysme! Et il y avait plus de chance de voir un ours faire de la zumba que de voir une idylle naitre entre Dick et Maggie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Mer 14 Juin - 23:55

La sorcière gronde de paroles et de manières excessives, et l'ogre la dévisage d'un oeil qui se fait plus sombre, de secondes en secondes. La nuit tombe au creux de son iris déjà abysse et il serre les dents, pince les lèvres,
les pensées folles, le corps tendu également.
Il a cette envie de violence qui plane dans ses veines, qui le bouffe de l'intérieur.
C'est qu'elle l'enrage.
C'est qu'elle ouvre la porte de la cage, de la bête en cage.
Dick gronde, alors ; le corps se redresse et les coudes se posent sur la table. Dans sa tête, les paroles de la mégères tournent en boucle. Les insultes, les menaces.
Salope.
- Pardon ? qu'il dit, la voix creuse, comme tonnerre, mais certainement pas pour s'excuser comme elle le désire.
Le corps se redresse encore plus et face à lui, elle parait minuscule. Il prend une seconde pour inspirer, pourtant,
et prend une menthe entre ses doigts, la dépose entre ses dents, doucement, avant de la craquer, brusquement.
La menthe en miette, il la mastique tout bonnement.
- Vous êtes vraiment en train de me menacer ? Moi ? Les sourcils se froncent alors que les mots, bas, quittent ses lèvres. Il prend une pause de quelques secondes, en profite pour se pencher vers elle, l'oeil posé aux creux des siens, une moue dégoutée, violente, sur ses traits sombres. Me donnez surtout pas une bonne raison de passer quelques années supplémentaires derrières les barreaux, m'dame. L'offre est tentante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Table n°3   Jeu 15 Juin - 9:04

Tel un prédateur sur le point de sauter à la gorge de sa proie, Dick en imposait physiquement alors qu'il venait de s'appuyer sur la table pour faire face à la harpie de Monterey. Margaret sursauta lorsque la mâchoire serrée de l'homme écrasa de rage la pastille à la menthe dans un craquement sinistre. Nul doute qu'il pouvait lui briser les os, et dans un combat de boxe, Maggie serait tombée dès la première seconde. Mais fort heureusement pour elle, la reine des calomnies ne se trouvait ni sur un ring, ni dans une impasse isolée. Il y avait foule de témoins autours d'elle, et cela la rassurait presque autant que la table qui la séparait de cette brute épaisse. Plutôt que de jouer la carte de la prudence, alors que Dick pouvait très bien l'écrabouiller comme une vulgaire pastille à la menthe; Margaret arbora un rictus moqueur, quelque peu figé par son dernier lifting.

"Mais où sont vos manières monsieur Lavon? En plus de parler la bouche pleine, vous me menacez physiquement!? Ainsi vous oseriez frapper une femme? Et cela, devant une foule de témoins! Vous savez quoi, vous n'êtes qu'une bête sauvage! "

La langue de vipère de Margaret vint caresser sa lèvre supérieure, alors qu'elle toisait avec dédain l'imposant boxeur. Si Dick avait la force de ses poings, Maggie avait pour elle son flot de parole empoisonnée.

"Oh monsieur Lavon,  je me doute bien que vous êtes nostalgique de cette époque bénie où vous ramassiez la savonnette dans la douche de votre prison. Mais ce vœu peut encore s'exaucer. Il vous suffit, ne serait-ce que de m'effleurer, et je vous jure que mes avocats tomberont sur vous comme une nuée de corbeaux sur une charogne... "

Assurément, Margaret ne manquerait pas de l'assassiner également sur les réseaux sociaux : "Le méchant black qui violente une pauvre femme blanche innocente", cela fonctionnait plutôt bien dans une Amérique de plus en plus intolérante. Et cela lui offrirait aussi une occasion en or de faire fermer son maudit club de gym.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Table n°3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Table n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Table Custom
» une table basse comme rangement
» Conseils pour une table de jeu
» Votre deco de table?
» Attribution des places à table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: