AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 Late night meeting

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Late night meeting   Dim 4 Juin - 12:10


Late night meeting
Matt & Jill
Jill était ravie. Eireen était partie pour le weekend à une sorte de séminaire-réunion  organisée par une de ses amies. Officiellement, le thème était l’organisation du prochain gala de charité en faveur des victimes de maltraitance. Traduisez cela par margarita et cancans toute la journée. Et bien évidemment la mère Pearson avait emmené son trophée du moment. La blonde se doutait bien que sa mère l’avait fait pour qu’il ne reste pas seul avec sa chère fille. Depuis l’incident de la panne de voiture, Eireen se montrait beaucoup plus possessive envers son jouet. Cela faisait rire doucement Jill. Si elle croyait que sa fille voulait attirer son amant dans son lit, elle se fourrait royalement le doigt dans l’œil. La jeune femme n’était jamais plus heureuse que quand elle pouvait le rabaisser ou lui jouer un mauvais tour. Alors, qu’Eireen se rassure Matt était sa propriété.
Peter était aussi en voyage d’affaires pour une ou deux semaines, elle ne le savait plus. Son fiancé se contentait de lui envoyer des messages et des fleurs ou autres cadeaux, seuls signes de sa présence dans la vie de Jill. Elle en avait pris son parti. Elle connaissait Peter depuis toujours et savait qu’en liant sa vie à la sienne, Jill avait mis une croix sur une vie passionnelle. Au moins, il ne semblait pas pressé pour le mariage et surtout il ne mettait pas le nez dans ses affaires à elle. Jill était donc relativement libre de ses faits et gestes et elle pouvait faire autant d’extra qu’elle le voulait en tant que mannequin. Peter traitait ses frasques comme une affaire aussi ne se privait-elle pas lorsqu’elle était dans la grande ville.

La jeune femme était donc seule. Elle avait donc allumé un feu, enfilé son pyjama préféré – un minishort et un débardeur à l’effigie de Tweety – et avait lancé un de ses films préférés. Love Actually faisait parti de son top ten et elle le regardait toujours avec le même plaisir. Une couverture, un pot de glace et pelotonnée dans le canapé, elle savourait ce moment. L’orage qui faisait rage dehors n’était pas ce qu’elle préférait mais en allumant le son à fond, elle pouvait presque masquer le bruit que faisaient ses grondements. Plongée dans son film, Jill crut entendre un bruit de porte qui claquait. Fronçant les sourcils, elle mit le DVD en pause et sortit doucement de son canapé. Pieds nus, elle se dirigea vers l’entrée et se heurta à une silhouette mouillée. Hurlant de peur, elle essaya de se dégager de l’étreinte de l’inconnu avant de le reconnaître.

« Bordel Blake ! ça t’amuse de me faire peur comme ça ?! »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Lun 5 Juin - 19:21


Matt & Jill
⚜  Late Night Meeting ⚜

L'orage grondait et il essayait avec agacement de fermer le toit de sa décapotable. Mais Matthew était tellement énervé que c'était peine perdue. Plus il s'énervait sur le bouton et moins celui-ci coopérait. Il revoyait Eireen le regarder de haut dans l'aéroport et lui dire qu'il ferait mieux de rentrer. Il avait été tellement insulté qu'il n'avait rien trouvé de mieux à faire que de lui jeter sa valise à ses pieds et de partir sans un regard en arrière. La dame avait des sautes d'humeur parfois et Matthew tentait de faire comme s'il s'en fichait. Mais là, elle avait été trop loin. Comment osait-elle l'accuser de la sorte? L'assistante de vol ou l'hôtesse, peu importe, leur avait demandé s'ils préféraient être en première classe. Il avait juste répondu que oui et elle s'était emportée en lui disant qu'il n'avait pas à faire des choix pareils à sa place, que c'était elle qui payait. C'était tout simplement ridicule, elle n'aurait jamais accepté de voyager en seconde. Et puis vint le fond du problème, elle lui reprochait de flirter avec la jeune femme. Depuis qu'il avait emmené Jill à la poste quelques jours plus tôt, Eireen était intenable. Il sentait bien qu'elle le soupçonnait d'avoir sa fille dans ses bonnes grâces. Si seulement elle avait su... Il claqua la porte de la voiture avec rage et et s'enfourna dans la maison, laissant son sac dans le coffre, il n'avait pas envie de se battre avec pour récupérer les quelques affaires qu'il avait emporté avec lui. Il devrait sonner pour dire qu'il ne partait plus en congé afin qu'on le remette au travail cette semaine. Grimaçant, il vit Jill qui sortit du living en cherchant qui pénétrait dans la villa. Pris d'une envie de l'agacer, il se colla à elle en la maîtrisant quelques secondes, le temps qu'elle voit que c'était lui et non un potentiel agresseur.  « Même pas.» grommela-t-il en quittant le hall pour se rendre dans la chambre afin de se changer. Alors qu'il cherchait des fringues sèches dans la garde-robe, il vit Jill sur ses pas. « Ne te gêne pas, fais comme chez toi évidemment!» Il lui aboya dessus et marchant sur elle, tenta de la repousser en dehors de la chambre pour lui fermer la porte au nez. Mais elle résistait, et cela le rendait encore plus furieux. Des gouttes d'eau coulaient de ses cheveux sur son visage et il avait juste envie de prendre une douche et d'oublier ce début de soirée catastrophique. Adieu ses vacances pendant que son chèque sur pattes faisait Dieu seul sait quoi. « Je ne suis pas d'humeur Jill, alors rends-toi service et débarrasse le plancher.»
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Late night meeting   Lun 5 Juin - 21:07


Late night meeting
Matt & Jill
Et voilà ! C’en était fini de sa soirée tranquille. Pire. C’en était fini de son week-end tranquille solo. En fait, Jill avait même espérait avoir le manoir toute une semaine pour elle toute seule. Généralement, un week-end d’Eireen avec sa conquête du moment durait une semaine voire plus. Elle ne prenait pas la peine de prévenir sa fille mais à force la blonde avait intégré les habitudes de sa chère maternelle. Aussi était-elle furieuse de voir le ptit toutou revenir sans sa maitresse. La jeune femme le suivit donc jusque dans sa chambre.

« Mais je suis chez moi mon cher. Contrairement à toi. », lui dit-elle d’une voix ironique.

A cause de cet idiot, elle avait le débardeur tout mouillé et c’était loin d’être agréable. Mais sa curiosité était plus grande que cette sensation. Pourquoi diable Matthew était-il rentré seul ? Où était donc passée sa mère ? Et même lorsque le brun tenta de la faire sortir de la chambre, elle ne se laissa pas faire. Il fallait bien avouer qu’il n’essayait pas non plus très fort. Avec son poids plume, elle n’aurait jamais pu lui résister si il avait fait preuve de plus de force. Elle le regarda d’un air curieux. Il avait l’air furieux et elle était prête à parier que cela n’avait rien à voir avec le fait qu’il s’était pris une giclée par la pluie. Oh non. Y aurait-il déjà de l’eau dans le gaz dans le petit couple ? A cette pensée, un léger sourire se profila sur les lèvres finement ourlées de la blonde.

« Oh mais je compte bien rester. Je vois bien que tu n’es pas d’humeur. Et n’est ce pas le rôle d’une parfaite belle-fille de s’inquiéter pour son futur père ? »

Le sourire s’accentua sur le visage de la jeune femme. L’idée qu’Eireen en ait assez de son jouet du moment était en soi une pensée assez plaisante. Et Jill jubilait d’avance au fait que le manoir Pearson allait bientôt être débarrassé de cet homme. Il allait même peut-être battre un record. De celui dont Eireen s’était lassée le plus vite.

S’approchant un peu plus du jeune homme, elle lui demanda

« Alors que s’est-il passé avec ma mère Matt ?»

Tout en parlant, elle avait levé son visage vers lui et le regardait d’un air faussement désolé. L’innocence et la gentillesse incarnées.

« S'il y a quoique ce soit que je puisse faire pour t'aider, surtout n'hésite pas... »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Mar 6 Juin - 10:31


Matt & Jill
⚜  Late Night Meeting ⚜

Elle avait un don pour venir aux moments les plus dérangeants. On aurait dit que Jill sentait quand il fallait venir mettre ce petit grain de sel dont personne ne voulait. Mais Matthew n'était pas une bête docile et sage. Si elle voulait jouer, elle devrait se confronter à la férocité du Blake. Après tout, il n'avait pas choisi son nom pour rien. Blake c'était un faux nom. Il en avait changé suite à des soucis à New-York et histoire de ne pas être retrouvé, il avait fait faire de faux papiers pour pouvoir se déplacer sans trop de soucis. Il était probablement parano, c'était inutile. Mais il y avait eu une part de lui qui souhaitait se détacher de son passé aussi. Et Blake cela faisait ressortir une toute nouvelle noirceur. « Pas besoin de me le rappeler.» Il savait très bien qu'elle habitait là et le déplorait à chaque fois que leurs chemins se croisaient. « T'es une grande fille maintenant. Serait pas temps que tu quittes les jupes de ta mère?» Sa voix sifflait entre ses lèvres. Il était de mauvaise humeur et peu disposé à taper la causette avec elle. Seulement voilà, la miss n'était pas prête à partir. Et au lieu d'obtempérer quand il essaya de la mettre dehors, elle insista pour montrer qu'elle faisait ce qu'elle voulait sous son toit. « Arrête ton cinéma, tu n'es pas suffisamment bonne actrice pour que j'y croie. » Il chassa une mèche folle de son visage comme s'il la défiait de faire semblant et fit demi-tour. Il n'aurait pas gain de cause, elle voulait rester là. Elle s'approcha de lui alors qu'il faisait tout pour mettre de la distance entre la charogne et sa personne. « Ce ne sont pas tes affaires.» Il avait beau être en rage, il n'était pas idiot. Il ne céderait pas à ses battements de paupière faussement innocents. Mais elle en rajoutait des couches. Alors il lui fit face, tant pis pour sa recherche de t-shirt propre et sec. « Tu veux savoir ce qui s'est passé entre ta mère et moi?» Son regard jetait des éclairs. « Et si je te disais qu'elle s'est fâchée parce que j'ai refusé de me prêter à ses jeux sexuels dans les toilettes de l'aéroport?» Il la regardait droit dans les yeux, cherchant à lui montrer qu'elle ferait mieux de ne pas le provoquer ni de mettre son nez là où ce n'étaient pas ses affaires. De plus, l'histoire de l'acoquinement dans des lieux publics n'était pas tout à fait fausse, deux semaines auparavant Matthew avait effectivement refusé de s'adonner à ce petit jeu avec Eireen. « Ou alors, c'est peut-être autre chose? Comme par exemple que sa gamine de fille a eu le besoin de faire appel à mamounette pour m'obliger à être son larbin?» Il la pointait d'un doigt autoritaire mais n'interrompait pas son speech « Ah oui, c'était très bien joué ça! Mais la miss n'a pas pensé aux conséquences. Parce que ta mère est persuadée que j'ai un faible pour toi, n'est-ce pas ridicule.» Il savait que cela la ferait jubiler d'apprendre qu'elle avait réussi à semer la zizanie dans leur couple. C'est pourquoi il la laissait profiter un peu avant de lui donner le coup fatal, c'était calculé depuis le début. « Mais ma petite Jill, il n'y a pas que moi qu'elle punit. Tu as dû remarquer qu'elle n'avait pas réapprovisionné ton compte ce mois-ci.» Il souriait d'un genre mauvais maintenant. Il avait vu Eireen sonner à sa banque et demander à ce qu'ils n'effectuent pas le virement habituel au compte de sa fille. « Voilà ce qui arrive quand on joue avec beau-papa.»
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Late night meeting   Mar 6 Juin - 15:49


Late night meeting
Matt & Jill
Dire que Jill ne s’amusait serait faux. Elle adorait faire tourner en bourrique Matt. Lui plus que les autres, elle s’en rendait compte maintenant. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en petite fille capricieuse, elle détestait qu’on lui résiste. Matt était le premier des gigolos de sa mère à ne pas avoir peur d’elle. Les autres, il suffisait d’un simple froncement de sa part pour qu’ils tremblent de peur. Si au début cela l’amusait, telle une enfant gâtée, elle s’en lassait très vite. Cela allait quelques temps mais quand ça devenait trop facile, elle lâchait l’affaire et les laissait à peu près tranquilles sachant très bien en remettre un coup s’ils se mettaient trop à l’aise à son goût. Tout est dans la manière de souffler le chaud et le froid et Jill était très forte à ce petit jeu. Mais Matt, lui, ne se laissait pas impressionner par la blonde et cela l’agaçait autant que cela l’intriguait. Il lui tenait tête et semblait même prendre autant de plaisir qu’elle à la faire chier. Et cette résistance amusait la jeune femme, il fallait bien le reconnaître. A force d’être trop facile, le jeu en devenait ennuyeux. Mais avec le brun, cela redonnait un peu de piquant avec ce petit goût d’interdit qui ne pouvait que plaire à la joueuse qu’était Jill bien trop peu habituée à ce qu’on lui tienne tête de la sorte. Si par exemple, cette même scène s’était produite avec un des derniers, elle n’y aurait même pas prêté attention. Une querelle de plus ne pouvait que la réjouir. Mais avec Matt, non, il fallait qu’elle vienne le faire chier. Et plus, elle voyait que ça marchait plus elle en était ravie. Aussi ne releva-t-elle pas sa pique. Magnanime, elle lui laissait ce petit réconfort… qu’elle regretta bien vite lorsqu’il lui donna la raison de leur dispute. Aucun enfant n’aimait à avoir ce genre de vision de ses parents et Jill ne faisait pas exception à la règle. Une vague de nausée la saisit à cette vision digne d’un film d’horreur. Heureusement pour elle, il enchaina bien vite et ce qu’il lui dit ne l’étonna guère. Eireen avait toujours eu l’œil sur elle lorsqu’elle ramenait quelqu’un. Jalousie d’une femme qui bien que restée fort belle voyait le temps agir sur elle inexorablement tandis que sa fille était encore dans la fleur de l’âge. C’était d’ailleurs certainement pour cette raison qu’elle n’avait même pas cherché à la contacter durant tout le temps où elle n’était pas là… Cette confirmation lui laissa un goût amer en bouche qu’elle s’efforça de ne pas montrer à son compagnon. Matt en aurait été que trop heureux de voir que ses dires avaient fait mouche.

« Ce qui prouve qu’elle doit être aveugle pour ne pas voir à quel point tu me répugnes ! »

La blonde tiqua légèrement lorsqu’il lui parla de son compte en banque. Jill ne faisait pas attention à ce qu’il y avait dessus. Ses cachets de mannequin se trouvaient sur un autre compte. Mais la jeune femme ne se laissa pas faire, elle se contenta d’hausser légèrement les épaules en laissant échapper un petit rire

« Si tu crois me faire peur en me disant ça, tu te fourres le doigts dans l’œil Matthew. Ce n’est pas la première fois qu’elle me fait le coup et certainement pas la dernière. D’ailleurs le banquier sait exactement ce qu’il faut faire dans ce cas-là. Parce que contrairement à toi mon cher, je suis une constante dans la vie d’Eireen… Tandis que toi… »

Elle laissa un petit blanc s’installer avant de poursuivre d’une voix moqueuse

« Une fois qu’elle se sera lassé de toi, tu ne seras plus rien… Mais je veux bien être gentille avec toi pour une fois… Je peux l’appeler pour lui dire que pour rien au monde je ne m’approcherai de son cher jouet tout simplement parce qu’il me dégoute… »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Mar 6 Juin - 16:27


Matt & Jill
⚜  Late Night Meeting ⚜

Elle n'allait pas céder. Peu importait le point sur lequel ils discutaient, elle aimait ne jamais abandonner. Et même s'il venait avec un bon argument, il savait qu'elle ne lui donnerait jamais gain de cause. C'était Jill. Une petite princesse incapable d'admettre qu'il pouvait lui aussi avoir raison parce qu'il n'était pas né de la dernière pluie. Et Matt était un gars intelligent. Parce que pour extorquer du fric à des femmes riches, il fallait plus qu'un joli petit cul, il fallait aussi un certain Q.I. Il haussa les yeux en l'entendant dire qu'il la répugnait. « C'est probablement parce que tu préfères les garçons insipides aux hommes.» Il faisait allusion au gamin qui lui servait de fiancé. Une demi-portion, un incapable qui ne la comblerait jamais. Matthew n'était pas le gars le plus classe de la terre mais il était un homme et ça personne ne pouvait le contester.

Elle n'avait pas peur, elle avait probablement ses propres économies. Il secoua la tête. «Je me fiche que tu aies peur ou non. Et je me fiche que ton compte en banque soit suffisamment outrageux que pour survivre sans la contribution de ta mère. Je te faisais juste savoir que tu avais réveillé la bête et qu'elle en avait après toi aussi.» Il ne faisait aucun doute qu'Eireen n'avait pas dit son dernier mot. Quand il l'avait quittée à l'aéroport, elle ne pensait pas qu'il partirait pour de bon. Elle l'avait tellement humilié qu'il n'avait pas jeté un regard en arrière mais il l'avait entendue lui crier que s'il touchait un seul cheveu de sa fille, elle le détruirait. Les gens pensaient sûrement qu'il s'agissait d'une mère aimante qui voulait protéger sa gamine quand en vérité... c'était une femme qui crevait de peur que la môme mette la main sur le dernier jouet qu'elle s'était procuré. Matthew n'avait évidemment pas répondu et était parti, la laissant fulminer. Il la raisonnerait à son retour.

Alors que Jill se moquait de lui, il attrapa son poignet et sur un ton calme mais menaçant lui dit « Oh non. Tu n'appelles personne, tu lui fous la paix et tu arrêtes de mettre ton nez dans mes affaires.» Il ne souriait plus du tout et se demandait quoi faire pour se la sortir des pattes. L'étreinte autour de son poignet n'était pas suffisamment forte que pour lui laisser des traces mais dieu seul sait comme il aurait voulu qu'elle prenne garde et qu'elle réalise qu'il n'était pas un jouet qu'elle pouvait écraser quand bon lui semblait. « Maintenant, tu sors de cette chambre.» Il la regarda et sut qu'elle n'obtempérerait pas. Mais il devait se faire écouter. Il lâcha son bras et la prit comme une enfant qui n'avait pas été sage, la pliant sur son épaule et sortant de la chambre avec une Jill remontée sur lui. «Les vilaines filles comme toi méritent des fessées!» Au lieu de la fesser, il la laissa tomber une fois le seuil passé et s'apprêta à lui fermer la porte au nez quand soudain les fusibles sautèrent. Il leva les yeux au ciel avec agacement. «Evidemment... on ne t'a jamais dit de fermer la télé pendant un orage?!»
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Late night meeting   Mar 6 Juin - 20:04


Late night meeting
Matt & Jill
Elle fronça les sourcils en l’entendant parler de ses goûts en matière d’hommes.

« Dis pas que conneries ! Tu ne connais rien de mes goûts en matière d’hommes. Ne parles pas de choses dont tu ne sais rien Blake ! »

Il avait touché un point sensible en parlant de Peter. Parce que Jill savait qu’il parlait de son fiancé en parlant de garçons insipides. Peter n’était pas le garçon le plus viril au monde, c’était certain. Ce qui était encore plus sur c’était qu’elle ne l’aurait jamais choisi d’elle-même si elle avait eu le choix. En voulant respecter les dernières volontés de son père, la blonde avait enterré plus d’un rêve et elle n’avait pas besoin que Matthew Blake vienne le lui rappeler à chaque instant. Elle avait fait son choix, avait mis une croix sur beaucoup de choses et ne comptait pas revenir sur ça. Quand Jill avait pris une décision c’était rare qu’elle revienne dessus. Et surtout pas sur celle-là. Pas lorsqu’il s’agissait de respecter les dernières volontés de son père. On pouvait dire beaucoup de choses sur elle mais Jill était une personne profondément loyale. Trop loyale diraient certains. Mais elle ne comptait pas changer pour autant.
Elle haussa une fois de plus les épaules lorsqu’il essaya de la mettre en garde contre sa mère. Eireen en avait après sa fille depuis sa naissance, ce n’était pas maintenant que ça allait changer. Et certainement pas parce qu’elle se serait tenue loin d’une certain brun aux yeux bleus. La blonde en avait pris son parti depuis longtemps bien que cela l’affectait beaucoup plus qu’elle ne l’admettra jamais. Il y avait des relations qui n’étaient pas destinées à être sous les bons auspices et celle de Jill avec sa mère faisait partie de cette catégorie.

Alors qu’elle le provoquait un peu plus, Matt l’attrapa par le poignet pour lui intimer de ne rien faire. Un petit sourire satisfait étira ses lèvres.

« Je voulais juste t’aider hein… »

Elle ne bougea pas d’un poil lorsqu’il lui ordonna à nouveau de sortir. Mal lui en prit car elle se retrouva soulevée et jetée comme un vulgaire sac à patates sur son épaule. Battant des jambes et martelant le dos du brun de ses poings, elle hurla

« Lâches moi Matt ! Enlève tes sales pattes de là ! »

Et aussi vite qu’il l’avait soulevé, Matt la remit sur pied sur le seuil de la porte de sa chambre. Elle allait encore l’invectiver lorsqu’ils furent plongés dans le noir la faisant sursauter. Si elle aimait dormir dans le noir, Jill détestait ne rien voir surtout quand l’orage battait son plein dehors. Cela lui rappelait trop les films d’horreur et Jill détestait les films d’horreur.

« Et évidemment c’est de ma faute ! Au lieu de jacasser comme ça, va plutôt voir si tu peux remettre le courant. Le panneau est dehors près de la porte du garage. »

Voyant qu’il ne bougeait pas, elle s’énerva

« Ok. Tu ne veux pas y aller ? Moi j’irai ! »


Joignant le geste à la parole, elle prit son téléphone pour faire office de lampe torche le temps de descendre à la cuisine en récupérer une vraie et fit le chemin. La blonde ouvrit la porte et se dirigea vers le tableau électrique…qu’elle essaya de déchiffrer tant bien que mal sans vraiment beaucoup de succès. Une main s’abattit alors sur son épaule lui faisant lâcher sa lampe et hurler de terreur.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Jeu 8 Juin - 18:34


Matt & Jill
⚜ Late Night Meeting ⚜

Il ne connaissait peut-être pas les goûts de Jill en la matière mais il connaissait les femmes. Et les femmes aimaient les vrais hommes, pas les miches molles comme son fiancé. Mais elle ne pouvait pas accepter qu'il le diminue de la sorte parce qu'une attaque au bonhomme, c'était une attaque envers ses choix au final.
Il baissa son regard vers son entrejambe et souriant à sa manière bien à lui,
répondit «Ah oui, c'est vrai, je ne connais rien aux hommes. Après tout, je n'en suis pas un, où avais-je la tête?» Il remonta son regard sur elle avec un air amusé mais sa mauvaise humeur n'avait pas envie de le quitter aussi facilement. Et leur bagarre continua. Ils étaient habitués à se prendre le bec ces temps-ci et si d'habitude il s'en fichait, maintenant... il aurait vraiment voulu qu'elle lui lâche la grappe. Mais plus il désirait quelque chose, plus il pouvait être sûr que Jill le lui refuserait. Et alors qu'elle menaçait d'appeler sa mère, à sa manière nonchalante, il la sortit de la chambre. Elle avait beau protester, il n'avait plus l'intention de la laisser mettre un pied dedans. Il avait besoin de se reposer et de réfléchir à comment calmer la situation avec Eireen parce que si la dame continuait à être jalouse, c'était toute sa vie qui partait en vrille. Son logement, son revenu stable et ses projets pour les trois prochains mois. «Tout doux, voilà, là, à ta place.» dit-il en la lâchant. Elle se débattait comme une vraie tigresse et la pensée qu'elle devait être un sacré coup au lit lui traversa l'esprit. Il venait de la tenir contre lui et l'avait sentie se débattre avec vigueur... il était un homme, ce genre de pensée ne pouvait pas passer à côté de lui. Mais il y avait quelque chose qui lui passa à côté, c'était le courant. Elle rouspétait sur les remontrances qu'il lui faisait et avant qu'il puisse réaliser ce qu'il se passait, elle le somma d'aller réparer le bazar. «Sûrement, parce qu'en plus d'être ton mécano, tu veux que je sois l'électricien aussi!» Il était de très mauvaise humeur. Il avait fini de réparer la voiture de Jill la veille et elle n'avait même pas daigné le remercier. Maintenant, elle l'envoyait faire un autre travail manuel comme si c'était dans ses attributions. Mais elle ne se fit pas prier, elle partit sans lui. Bouche bée, il la vit sortir sans rien prendre pour se couvrir et sans aucun gant de protection. Agacé par l'inconscience de la jeune femme, il soupira et quelques secondes plus tard sortit pour la rejoindre. Si il la laissait faire, elle allait se faire griller le cerveau, encore fallait-il qu'elle en ait un. Sa propre blague ne le faisait même pas rire, il la voyait qui avait ouvert la boîte et qui s'apprêtait à mettre la main dedans. Il fit un geste pour l'en empêcher et elle sursauta comme si le tonnerre venait de la traverser. «Faut que t'arrêtes de prendre peur à chaque fois que j'apparais, je vais finir par croire que j'ai vraiment du pouvoir sur toi.» C'était ironique mais rien dans sa voix ne trahissait son humeur. «Pousse-toi, tu vas t'électrocuter et après je serais obligé d'aller assister à tes funérailles. » Il était dépité, voilà, c'était ça le mot. Un coup d'oeil lui suffit à repérer que le fusible n'avait pas sauté... il était grillé. «Génial...» Il la regarda. Ses cheveux volaient sous les bourrasques de vent et il voyait l'impatience qui l'animait. «Tu peux rentrer princesse, on ne pourra rien réparer maintenant, le fusible est fichu.» Il ne le sortit pas de sa boîte afin d’éviter un faux contact et de se prendre un coup de jus de la sorte. La poussant par derrière pour la forcer à rentrer, il referma la porte derrière eux. Sans électricité, il ne pourrait pas se faire à manger, par regarder la télé pour se changer les idées et même se doucher… dans le noir, cela deviendrait difficile. «Je vais me coucher, bonne nuit.» son ton était tranchant, il espérait qu’elle daignerait enfin lui foutre la paix.
⇜ code by bat'phanie ⇝

Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Late night meeting   Jeu 8 Juin - 23:54


Late night meeting
Matt & Jill
Jill n’était pas patiente. Surtout quand on ne se pliait pas à ses quatre volontés. Trop habituée à tout avoir tout de suite, elle en oubliait parfois que les autres n’étaient pas à sa disposition. Enfin pas avec tous. Mais avec les entretenus de sa mère. Pour elle, ils n’étaient ni plus ni moins des domestiques qu’elle avait sous la main. Et pour elle, Matthew ne faisait pas exception à la règle. Il était là et c’était ce qui importait à la jeune femme. Et puis, elle ne voulait pas rester dans le noir. Tout simplement. Et lorsque Matt ne répondit pas à son ordre à la seconde, la jeune femme perdit patience. Elle en oubliait un peu tout sous le coup de l’énervement. Sortant sans rien d’autre que les vêtements de nuit qu’elle avait sur le dos, elle fut trempée en moins d’une seconde. Mais Jill s’en fichait pas mal pour le moment. Elle voulait juste que l’électricité revienne. Et quand elle avait une idée en tête, impossible de la sortir de sa tête. C’était la raison pour laquelle elle se retrouvait devant cette satané boite où elle ne comprenait rien. Et maudit une nouvelle fois Matthew Blake de la laisser dans le pétrin. Jusqu’à ce qu’il arrive et lui fasse la peur de sa vie.

« Tu sais que t’es drôle Blake ? »

Ce marmonnement ne le perturba pas le moins du monde car il la poussa sans ménagement pour se mettre devant le panneau à son tour et ce qu’il lui dit ne la réjouit pas du tout.

« T’es vraiment sur de ton coup là ? »

Elle ne voulait pas passer la soirée dans le noir bordel ! Sans même daigner lui répondre, il la força à rentrer dans la maison. Elle était trempée jusqu’aux os et ne rêvait que d’une bonne douche chaude mais dans le noir ça allait être difficile. La blonde ne regarda pas son compagnon et aux derniers mots de ce dernier, elle ne répondit rien pour aller dans sa chambre. Elle essaya de se sécher et enfila un autre de ses pyjamas préférés. Mais restait transie de froid et ce malgré son peignoir. Elle ne voulait que boire quelque chose de chaud. Difficile quand il n’y avait plus d’électricité… La blonde se posa sur le lit mais se releva tout aussi vite. Prenant son téléphone comme lampe torche puisque la vraie était cassée – merci Matthew – Jill ouvrit la porte de son armoire et fouilla un peu jusqu’à trouver la boite qu’elle cherchait. Avec son fardeau, elle sortit alors de sa chambre et prit la direction du salon. Pourtant lorsqu’elle passa devant la porte de la chambre de sa mère, elle hésita un instant avant de dire

« Matthew ?... Tu dors ? »

Seul le silence lui répondit. Fronçant les sourcils, elle reprit d’une voix plus sèche

« Je vais me faire un truc chaud à boire. Si tu en veux descends dans le salon »

Sans plus attendre, elle descendit et posa la boite près de la cheminée avant de chercher de quoi faire du chocolat chaud dans la cuisine. La blonde revint avec le nécessaire et s’accroupit devant l’âtre qui mourrait petit à petit. Ravivant le feu, elle ouvrit la boite et resta un instant à contempler le petit nécessaire de camping qui s’y trouvait. Caressant du bout des doigts la cafetière, elle sentit l’émotion la gagnait en repensant à son père. A deux doigts de craquer, elle entendit alors des pas et essuya en vitesse les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. Elle versa le lait dans la cafetière qu’elle mit sur le feu et demanda

« Tu te décides à descendre alors ? »


Emi Burton

_________________
Come and find me
Even if the sun will rise again after the night is over I already long for this moment that I can’t hold onto ▬ In the end, it’s all momentary, love is momentary. It’s just a passing dream, I don’t want to wake up yet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Sam 10 Juin - 15:41


Matt & Jill
⚜  Late Night Meeting ⚜

Pour la première fois de sa vie, Jill le laissait en paix. Quand il referma la porte derrière lui et qu'il ne la vit pas chambouler tout en revenant à la charge, il s'assit sur le grand lit double qu'il occuperait seul cette nuit et passa une main dans sa chevelure noire et mouillée. Prenant un pantalon de jogging large, il ôta son t-shirt trempé et passa dans la salle-de-bains pour se rafraîchir à l'aveuglette. Puis, il s'immisce pour les draps dans l'espoir ridicule de trouver le sommeil. Mais les pensées fusaient et il n'arrivait pas à ôter les images de sa dispute avec Eireen de sa tête. Qu'est-ce qu'elle était tétue! Jill avait de qui tenir.

En parlant de Jill, il l'entendit qui mijotait quelque chose non loin de lui et puis il l'entendit demander si il dormait. Il ne bougea pas. Elle passerait peut-être son chemin si il se taisait et jouait le mort. Elle l'invita à venir boire un truc chaud. C'était une blague? Il se leva sur les coudes pour lui faire face, s'attendant à ce qu'elle entre sans frapper mais elle continua son chemin. Intrigué, c'était peu dire. Il hésitait. Il se coucha à nouveau, tourna trois fois sur lui-même, convaincu que le sommeil ne voulait pas de lui. Il finit par capituler et enfila un t-shirt blanc avec un col en v pour ne pas être indécent devant sa belle-fille d'occasion. Elle était en cuisine, derrière un truc dont il ne connaissait pas le nom. C'était pas la bonne heure pour jouer aux curieux et pourtant, il était animé par la curiosité.
«Ouais...» Il se laissa tomber dans un des divans et tout en attendant qu'elle ait fini, soupira «Essaie de pas m'empoisonner steuplaît.» C'était ironique mais il se demandait vraiment ce qui lui prenait de l'inviter à boire un chocolat chaud. Ils n'étaient pas amis et n'avaient jamais essayé de l'être. Pourtant ils avaient quasiment le même âge tous les deux, ils auraient pu... non. C'était hors de question. Matt la regardait touiller et il vit sans difficulté qu'elle était dans son élément. Elle faisait quelque chose qui lui plaisait. C'était facile pour lui de déduire que cela la reliait à un bon souvenir car il avait appris à analyser les gens. A force de les regarder pour leur extirper leur argent, il était devenu un expert en relation humaine et en humains aussi. Elle lui tendit une tasse et il prit une gorgée du chocolat qu'elle contenait. Jill s'assit non loin de lui et un silence s'installa. Il faisait noir, seule la lune les éclairait tous les deux et encore, fort peu, et ils n'avaient rien à se dire. «C'est quoi l'idée? On fait une sorte de paix temporaire le temps que l'électricité revienne? Parce que t'as peur dans le noir? Ou, c'est quoi l'embrouille?» Il n'aimait pas ce silence. Le silence était parfois révélateur de choses qu'on ne voulait pas voir. La regarder dans la pénombre c'était dangereux. Ses cheveux luisaient sous les rayons de la lune et en plus, elle avait été sympa pour une fois. Il devait remettre des obstacles entre eux. Pourtant il savait que ses mots étaient encore trop faibles pour réinstaurer la guerre. C'était juste une blague, mal dite, mal formulée, destinée à briser le silence. «Viens près de moi Jill.» Cela ressemblait à une invitation et il regretta tout de suite d'avoir dit ça. Il complèta alors «Je te vois pas d'ici, faut garder ses ennemis proches, non? »
⇜ code by bat'phanie ⇝

Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Late night meeting   Sam 10 Juin - 18:10


Late night meeting
Matt & Jill
Elle ne releva pas ses paroles. Non Jill était revenue dans le passé. Elle avait à nouveau huit ans. Eireen était partie au chevet de sa mère pendant une semaine et ils n’avaient été que tous les deux. Puis il y avait eu aussi un orage, une coupure d’électricité. La petite fille d’alors avait couru dans la chambre de ses parents pour chercher son père. Ce dernier l’avait emmené dans le salon, avait allumé un feu et lui avait fait un chocolat chaud. Tout comme cette nuit. Tandis qu’elle faisait le chocolat, elle pouvait presque entendre la voix de son père. « Jill, le secret d’un bon chocolat c’est de bien choisir le chocolat. Choisis en un bon et tu peux être sure de ne jamais le rater. Mélange bien ne sois pas trop brusque ni trop douce… Comme ça ma chérie… Et surtout. Le plus important c'est de le partager. » Si elle fermait les yeux, elle pourrait presque revenir dans cette même pièce auprès de ce père tant aimé et si regretté. Lui seul savait comment prendre cette petite fille à l’apparence dure et gâtée et qui pourtant savait chérir les êtres aimés comme personne. Elle finit par remplir deux tasses et y ajouta quelques billes de chamallow comme son père lui faisait dans le temps. Puis en tendit une à Matt avant de se mettre devant le feu qui se mourait à nouveau. Il n’y avait plus de buches dans la maison et il n’était plus question de ressortir pour en chercher d’autres. Des buches mouillées ne serviraient à rien. Elle retira l’attirail qui datait maintenant. Mais c’était celui dont son père se servait et Jill n’avait pas permis à Eireen de le jeter avec les autres affaires de son père. Elle avait gardé ces choses tout ce temps comme un de ses biens les plus précieux…

Haussant les épaules, elle répondit sans le regarder

« Pas de trêve pas d’embrouille. On m’a juste appris que pour utiliser ces appareils, il fallait le faire pour d’autres que soi… C’est une chose que je respecterais toujours… »

Oui, elle avait gardé les paroles de son père en mémoire et au fond de son cœur.

« Mais ça tu ne le comprends pas Matt hein ? Parce que tu n’as jamais rien respecté de ta vie. »

Jill ne serait pas Jill si elle ne poussait pas les autres dans ses retranchements. D’autant plus qu’elle avait l’impression d’en avoir trop dit sur elle. Il n’avait pas à savoir tout ça. Surtout pas lui qui risquait de le lui faire payer très cher cet accès de faiblesse. Et Jill ne comptait pas lui laisser cet avantage. Etre près du feu et boire quelque chose de chaud achevèrent de la réchauffer aussi la jeune femme retira-t-elle son peignoir qui laissa voir un bas de pyjama et un débardeur à l’effigie de Minnie. Elle avait un faible pour ces pyjamas un peu trop mignons. Mais de toute façon le feu s’était éteint, il ne pourrait pas se moquer d’elle à cause de ses gouts en matière de vêtement de nuit. Le silence ne la dérangeait pas, elle aimait le calme qui régnait dans la maison en opposition parfaite avec la nature qui se déchainait dehors. Mais apparemment ce n’était pas tout à fait au gout de Matt. Elle le regarda surprise par sa demande et quelque peu méfiante. Elle resta immobile un instant mais finit par se mettre sur le canapé le plus loin possible de Matt. Repliant ses jambes sous elle, la blonde posa sa tasse à moitié terminée sur la table basse.

« Pourquoi t’es venu Matt ? »

Elle était réellement curieuse. Elle savait pourquoi elle l’avait appelé mais n’arrivait pas à comprendre pourquoi il avait accepté.

« T’as pas peur que ma mère te fasse une scène ? », rajouta-t-elle d’une voix moqueuse.


Emi Burton

_________________
Come and find me
Even if the sun will rise again after the night is over I already long for this moment that I can’t hold onto ▬ In the end, it’s all momentary, love is momentary. It’s just a passing dream, I don’t want to wake up yet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Late night meeting   Dim 11 Juin - 13:01


Matt & Jill
⚜  Late Night Meeting ⚜

C'était une habitude chez elle, elle était toujours de mauvais poil. En vérité, il la provoquait assez souvent aussi mais il était aussi agacé parce qu'il voyait bien que quoiqu'il dise, il s'en prendrait plein la gueule. Là, en l'occurrence, il avait essayé d'être modéré. Mais c'était sans compter sur Jill, toujours prête à l'enguirlander.  «Donc tu es venue me tirer de mon lit pour m'engueuler à nouveau, super.» Il n'avait pas envie de répondre à ses reproches ni à ses questions. De quel droit se permettait-elle de faire des présomptions pareilles? Il se souvenait de ses parents, des promesses qu'il leur avait faites étant petit mais il n'était qu'un gamin. Il se souvenait de son frère aussi, ce frère qui avait été adopté avant lui et qu'il n'avait jamais revu. Elle n'avait pas le droit de se comporter comme si elle était la seule personne humaine présente. Il était déjà de mauvaise humeur, elle n'avait pas besoin d'en rajouter.

Elle finit par s'installer près de lui malgré ses remontrances et contre toute attente, alors que c'était elle qui l'avait invité, elle l'interrogea sur les raisons pour lesquelles il était venu. «Je ne te suis pas... si tu ne voulais pas que je vienne, pourquoi tu m'as appelé?» Mais elle n'avait pas fini de parler. Il soupira et puis se rapprocha d'elle, la tasse toujours en main. «Et qui va le lui dire hein?» Il la regardait, dans cette espèce de pénombre imposée par l'âtre qui s'éteignait. C'était une ambiance assez agréable à vrai dire, une sorte de retour en enfance pour lui. Mais avec elle près de lui, c'était plus électrique que nostalgique. Il posa sa tasse sur la table basse,
remonta ses pieds sous lui et laissa tomber sa tête en arrière. Le coussin était mou malgré le cuir qui le recouvrait. «J'ai pas envie de me disputer avec toi Jill. Si t'es pas capable de faire une trève pendant un bref instant, dis-le moi de suite et je repars dans la chambre de ta mère.» Il se massa le cou, il avait un lancement musculaire suite au courant d'air de la décapotable sous la pluie. «C'est toi qui m'a appelé, je suis juste descendu... y a rien de plus derrière tout ça, ne deviens pas parano comme Eireen...»
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Late night meeting   

Revenir en haut Aller en bas
 
Late night meeting
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marion Cotillard "Late Night With Jimmy Fallon" at RockefeL
» Stug IV Late
» meeting de landivisieau 29 /08
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: