AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 you're having my baby / patti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: you're having my baby / patti    Dim 28 Mai - 18:36


≈ ≈ ≈
{ Forget what we're told before we get too old
Show me a garden that's bursting into life. }
crédit/ tumblrgrey's anatomy cast.

Bane avait décidé d’amener le petit-déjeuner à Patti. Après tout elle n’était pas venue hier soir et il voulait prendre de ses nouvelles. Il sentait que la jeune femme n’était pas comme d’habitude, elle était assez stressée. Il se demandait si elle n’était pas en colère contre lui de ne pas vouloir officialiser leur relation ou de ne pas aller assez loin dans ses propositions. Il savait que ce bébé n’était pas prévu et que ça allait chambouler sa vie, il n’était prêt à se tenir à ses côtés, mais il n’avait pas envie de se précipiter uniquement pour ça. Il respectait peut-être trop Patti pour faire ça pour de « mauvaises raisons ». Il voulait la voir aujourd’hui pour voir si elle allait bien, prendre soin d’elle et peut-être parler de ce qui ne va pas vraiment. Il s’était même imaginé que Patti avait changé d’avis et ne voulait pas garder ce bébé. Cette pensée le dérangeait et il préférait parler avec elle plutôt que de continuer à se faire des idées.  Bane était passé à leur boulangerie favorite avant de venir. Il connaissait l’amour de la jeune femme pour les pâtisseries. Il avait donc pris un assortiment de tout ce qu’elle pouvait aimer. Il pensait l’avoir par les sentiments et les sentiments passaient souvent par l’estomac. Quelques dizaines de minutes plus tard, Bane arriva devant chez Patti et il frappa à sa porte. Une pointe d’appréhension pouvait se lire sur son visage, mais il s’en débarrassa lorsqu’elle ouvrit la porte. A la place, un sourire s’installa sur son visage. « J’ai pensé que ça te ferait plaisir ! » Lui dit le jeune homme avant de lui rendre le petit-déjeuner. Il savait que les femmes ont des nausées matinales alors il lui laissait le choix de prendre ses gourmandises maintenant ou plus tard. « Tu nous a manqué hier soir .. » Lâcha Bane avant de déposer un baiser sur la joue de la jeune femme. Il faisait référence aux vendredis que sa colocation organisait. Il savait que la jeune femme était fatiguée et qu’elle préférait se reposer, du moins c’est ce que Patti avait jugé bon de lui raconter et qu’il avait cru sur parole. Il n’avait aucune raison de douter de la véracité de ses paroles. Après tout, il avait lu sur divers sites que le début d’une grossesse peut être stressante et fatiguant. Bane avait décidé de l’annoncer aux membres de la colocation, mais l’absence de la jeune femme avait contrecarré ses plans. Il préférait le faire avec elle afin de montrer une certaine harmonie. Il était clair que cette nouvelle n’allait pas uniquement bouleverser la vie des futurs parents, mais aussi l’équilibre de la colocation. « Comment tu te sens aujourd’hui ? » Lui demanda Bane. Il espérait qu'elle se sentait mieux et qu'elle serait d'humeur à discuter avec lui.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Lun 29 Mai - 7:52


HOW AM I SUPPOSED TO KNOW WHAT'S RIGHT

SATURDAY MORNING AT PATTI'S FLAT.Soulagée d'avoir survécu à une rude semaine de travail, Patti était rentrée la veille fatiguée comme elle ne l'avait plus été depuis longtemps. Elle s'était sentie si lessivée qu'elle avait dû s'excuser au près de LuPone, sa chienne, et reporter leur promenade au lendemain matin. Effectivement, ne se sentant pas tout à fait dans son assiette ces derniers jours, elle en avait profité pour soumettre la plupart de ses classes à divers tests sur leurs chapitres en cours. Ainsi était-elle arrivée chez elle les bras chargés d'un tas de copies à corriger pour le week-end. Et Patti savait déjà que cela signifierait qu'elle n'aurait sans doute que très peu d'occasions de s'offrir quelques heures de sommeil, et c'est pourquoi elle avait décidé de ne pas se rendre chez Bane en cette soirée de vendredi. Par ailleurs, passer quelques heures loin de lui débarrasserait ses épaules du poids de cette grossesse qu'elle avait jadis cru possible, mais qui s'était finalement révélée infructueuse. Dieu sait qu'elle aurait apprécié la chaleur de l'entrepreneur et de ses bras réconfortants, mais cela lui arrachait le coeur de lui cacher la vérité. Quoi qu'il en soit, après s'être réveillée en synchronisation avec les poules qu'elle logeait dans son jardin, Patti s'était installée sur la table basse de son salon, assise en tailleur sur le tapis, dans l'idée d'entreprendre la correction de ses copies. Elle avait bien un canapé, ou même des chaises, mais elle avait toujours préféré s'installer ainsi. Donc, assise au sol, elle déboucha son stylo rouge lorsque l'on frappa à sa porte. L'enseignante, qui pensait n'attendre personne en cette matinée, découvrit Bane sous son porche, les mains chargées de pâtisseries dont elle raffolait. Cette vision lui décrocha un immense sourire. Elle avait déjà pris son petit-déjeuner depuis un certain temps déjà, mais se ferait un réel plaisir d'en manger plus tard dans la journée. Et probablement qu'elle marquerait accidentellement certains devoirs avec des traces de glaçage. « Tu nous as manqué hier soir... » lui dit alors le jeune homme, avant de lui embrasser la joue. Évidemment, Patti aurait préféré qu'il l'embrasse sur les lèvres, tel que l'aurait fait un partenaire, mais elle savait que ce n'était pas ainsi que la considérait Bane. « J'aurai du t'envoyer un message. Je suis rentrée épuisée, je me suis dit que tu m'excuserais certainement. » Elle débarrassa Bane des pâtisseries, qu'elle déposerait ensuite sur l'îlot central de sa cuisine, et ouvrit grand la porte pour qu'il puisse entrer. Tout deux se rendirent dans le salon, et Patti se dépêcha de réunir toutes ses copies pour faire de la place. C'est alors que son invité, qu'elle aimerait pouvoir un jour appelé son compagnon, lui demanda comment elle se sentait. Il faut dire qu'elle avait connu des jours plus ensoleillés, et elle comprenait qu'il se pose une pareille question. « Ça va plutôt bien, jusqu'à maintenant. Je croise les doigts pour que ça perdure... Et toi, comment te portes-tu? » Si Patti avait du répondre à cette question pour lui, elle aurait dit qu'il semblait se porter comme un charme, façon sous-entendue de dire qu'elle le trouvait tout à fait séduisant. Elle frappa délicatement le dossier du canapé, suggérant à Bane de s'asseoir. « Est-ce que tu veux boire quelque chose? »
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Mar 30 Mai - 19:23

Bane voyait bien qu’elle travaillait beaucoup et il comprenait aussi qu’elle adorait son métier, mais il espérait qu’elle n’en faisait pas trop. En effet, avec la grossesse il n’avait pas envie qu’elle se surmène. Une grossesse si récente peut être fragile. Il ne voulait prendre aucun risque. Cependant, il savait qu’il n’allait pas commencer par lui dire ce qu’elle pouvait ou ne pas faire. Il n’était pas en droit de dire quoi que ce soit. Non pas parce qu’ils ne sont pas mariés, mais parce qu’elle est intelligente pour savoir comment mener sa vie. Il avait déjà fait l’erreur de se montrer machiste dans le passé, il avait compris que ce n’était pas la solution ou une bonne chose. Par ailleurs, Bane se sentait soulagé de voir que la jeune femme n’était pas venue le voir uniquement parce qu’elle était fatiguée. Pourtant, elle semblait encore préoccupée par quelque chose. Il pouvait le sentir même s’il ne savait pas pourquoi. Il voulait savoir, mais il n’avait pas envie de commencer la journée en l’agaçant. Il voulait faire les choses bien. Bane se demandait si ce n’était pas à cause du fait qu’elle pense qu’il n’a pas encore parlé à ses amis de cette grossesse. Il allait avoir le plaisir si c’était le cas de lui annoncer qu’il l’a enfin fait. Il refuse qu’elle pense qu’il a honte d’elle ou de cette grossesse parce que c’est l’inverse. Il voulait simplement trouver le bon moment avant de dire à la colocation que leur harmonie allait devoir s’adapter. Même si la situation n’était pas tout à fait idéale, il était très heureux de devenir père. « Mieux maintenant. » Lui répondit Bane avec un sourire aux lèvres. Il disait vrai, il aimait être en sa présence. Le fait qu’il ne soit pas fan des étiquettes ne signifiaient pas qu’il ne ressentait rien pour elle au contraire. « Je suis rassuré, c’est idiot mais, je pensais que tu m’en voulais.. » Rajouta le jeune homme. Il lui donnait l’occasion de lui dire si quelque chose clochait ou ne lui convenait pas. Il ne voulait pas la prendre de front. Il avait simplement envie d’avoir une discussion honnête avec elle. Il ne voulait pas commencer le nouveau chapitre de leur vie par des non-dits. Il voulait apprendre de ses erreurs dans le passé. Bane s’assit ensuite sur le canapé. Il invita la jeune femme à faire en de même avant de d’entendre sa proposition. Elle savait comment le recevoir. « Je veux bien un jus de pomme s’il te plait. » Lui répondit Bane. Il était encore bien trop tôt pour lui demander une bière et le jus se mariait parfaitement avec un petit-déjeuner. Il essayait de ne pas tourner au café en sa présence. En effet, les femmes enceintes n’en boivent pas ou évitent alors il ne voulait pas retourner le couteau dans la plaie.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Mar 30 Mai - 19:55

Patti songea qu'elle ne recevait pas Bane dans une tenue très chic. En effet, étant donné qu'elle n'était pas sortie si ce n'est pour la balade de LuPone, elle s'était contenté d'enfiler un pantalon de jogging gris, et un tee-shirt à col V dans un coloris de quelques tons plus clairs. Sans doute qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur, après tout il l'avait déjà vue dans toutes sortes de tenues différentes depuis leur rencontre, mais elle s'en sentait tout de même embarrassée. En tout cas, elle était ravie du sous-entendu que lui fit le jeune entrepreneur en lui disant qu'il allait désormais mieux. Probablement qu'il essayait de lui faire comprendre que sa présence lui était agréable, voire peut-être bien plus que ça. Et Dieu qu'elle le trouvait beau lorsqu'il souriait. Ses lèvres se pinçaient en un rictus timide, mais tellement sincère. « Je suis rassuré, c'est idiot mais, je pensais que tu m'en voulais... » lui déclara-t-il. « Parce-que tu n'as pas encore parler de la grossesse à tes proches, c'est ça? » Patti imaginait que c'était à ça qu'il avait voulu faire référence. Et honnêtement, elle ne voyait que ça qui aurait potentiellement pu la contrarier à son sujet. Heureusement, grâce à ses relations passées, elle savait que tout le monde ne partageait pas son besoin de dévoiler sa vie entière à son entourage. Elle avait bien essayé d'en faire de même, et de garder certaines choses pour elle, mais n'ayant jamais fonctionné ainsi, ça n'avait pas été concluant. Par ailleurs, Bane et elle n'étaient pas un couple à proprement parler. Ils s'entendaient bien, même plutôt très bien, et peut-être qu'elle pouvait parler d'eux en tant qu'amis, mais elle savait que le jeune homme ne voulait pas labellisé ce qu'il se passait entre eux. « Ne t'inquiètes pas, je peux comprendre pourquoi tu ne l'as pas crié sur les toits dès que je t'en ai parlé. » L'enseignante savait parfaitement que cela n'avait rien à voir avec elle-même, car s'il avait eu honte d'elle, elle ne serait pas la bienvenue aux soirées qu'il organisait avec ses colocataires chaque vendredi soir. Elle ouvrit donc le frigo, attrapant la bouteille de jus de pommes qu'elle avait ouverte ce matin même, et en servit dans deux verres. Sur une assiette, elle déposa les pâtisseries ramenées par Bane, puis elle embarqua le tout sur un plateau. « Tu sais, si tu préfères un café, je peux t'en faire un. Ça ne m'ennuie pas. » Elle savait combien il avait été prévenant depuis qu'elle lui avait annoncé qu'elle attendait très certainement son enfant. Patti s'assit ensuite à côté du jeune homme sur le canapé, en lui tendant son verre de jus de fruits. « Comment s'est passé la soirée d'hier? D'ailleurs, comment s'est passé ta semaine? On ne s'est pas vu très souvent ces derniers jours. » Et s'en sentait bien entendu responsable, mais cet espace lui avait semblé nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Mer 31 Mai - 19:35

Bane marchait sur des œufs cherchant la bonne façon de dire les choses pour ne pas brusquer la jeune femme. Il n’avait pas envie de faire les choses de la mauvaise façon. Patti était compréhensive, elle comprenait pourquoi il mettait du temps à sortir du placard avec cette nouvelle. Elle ne semblait pas agacée ni énervée. Il ne comprenait alors pas pourquoi elle s’éloignait de lui. Il avait l’impression de rater un épisode de sa série préférée et de ne plus rien comprendre. Il essayait de se dire qu’elle voulait faire bonne figure. Il était alors impatient de lui dire qu’il avait enfin dit la vérité à ses amis. Il pensait que ça les aiderait à se rapprocher à nouveau. « A vrai dire, je leur ai dit.. » Lui révéla Bane. Il vit la surprise sur la visage de Patti elle ne s’attendait pas à ce qu’il ait enfin révélé la vérité. « Je ne pouvais pas continuer à repousser le moment, après tout d’ici quelques mois on aura un petit bébé et c’est le plus beau des cadeaux. » Rajouta le jeune homme. Il pensait vraiment que ça lui ferait plaisir parce que ça montrait bien qu’il prenait tout ceci au sérieux, pourtant, quelque chose chez la jeune femme lui indiquait qu’elle était plus stressée qu’autre chose. Il ne comprenait pas pourquoi, il pensait que c’était ce qu’elle voulait. Il n’imaginait pas une seule seconde que rende public sa grossesse compliquait les choses pour elle et son petit secret. Il pensait avoir bien agit et attendait qu’elle soit plus heureuse que ça. Décidément, il ne comprenait pas les femmes. « Un jus sera très bien. » Lui répondit Bane. Il disait vrai il aimait beaucoup les jus et surtout avec un petit-déjeuner. Il avait déjà pris un café ce matin il n’en voulait pas un second. La jeune femme fit un pas vers lui en lui demandant comment s’était passé la soirée, mais aussi sa semaine. Elle mettait sur le devant de la conversation qu’ils ne se voyaient pas très souvent en ce moment. Il était étonné puisque ça ne venait pas de lui. Il avait senti la jeune femme s’éloigner encore et encore, il espérait pouvoir régler ça. « Tout s’est bien passé. Je suis un peu fatigué, mais c’est de la bonne fatigue. » Lui confia le jeune homme. Il n’aimait pas se plaindre, il avait vu son père travailler comme un acharné chaque jour durant des décennies. Il devait être à la hauteur de cet héritage, mais le boulot n’était pas toute sa vie surtout maintenant qu’il allait devenir père. Il finit par ajouter : « On devrait passer plus de temps ensemble. » Il n’avait pas envie de lui forcer la main cependant, il n’avait pas envie de la voir s’éloigner alors qu’elle était enceinte. Ils devaient trouver leur rythme de croisière.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Mer 31 Mai - 22:58

« À vrai dire, je leur ai dit... » La jeune femme était bouche bée. Jamais en découvrant Bane derrière sa porte ce matin elle n'aurait imaginé qu'il lui annoncerait une telle nouvelle. Quand elle lui avait parlé du bébé, une partie d'elle-même s'était préparé à l'éventualité qu'il lui demande d'interrompre sa grossesse. Après tout, leur relation été fondé sur le fait même de ne pas s'engager l'un envers l'autre. Un enfant, c'était un engagement. Rien ne les obligeait à vivre ensemble, ou à se promettre une fidélité sans failles, ni même un amour résistant à toutes épreuves, cependant cela restait une promesse. Une promesse d'éternité, en quelques sortes. Car si Patti donnait un enfant à Bane, ils seraient amenés à partager un lien encore plus important que tout le reste. L'enseignante savait qu'il n'était pas prêt pour un tel engagement, et elle savait l'effort que cela avait dû lui coûter d'annoncer la nouvelle à son entourage. « Je ne pouvais pas continuer à repousser le moment, après tout d’ici quelques mois on aura un petit bébé et c’est le plus beau des cadeaux. » Paralysée par le choc, elle ne sut faire davantage que d'attraper son verre de jus de fruits et l'avaler d'une traite. Les larmes lui étaient montées aux yeux, tant les mots de Bane portaient une si forte intensité, tant ses paroles la touchaient. « Mon Dieu, Bane... » La gorge nouée, elle essaya tout de même d'exprimer ce qu'elle avait sur le coeur. « Tout ceci ne ressemble en rien à ce dont j'ai rêvé toute ma vie. » Patti avait toujours espéré se marier et fonder une famille.« Lorsque j'étais adolescente, mon rêve le plus cher était de me marier. Avoir des enfants n'arrivaient que bien plus loin dans ma liste de souhaits. » Elle aurait aimé faire partie de ces jeunes femmes qui rencontrent l'amour au cours de leur vingtaine, et qui entament la décennie suivante en ayant déjà coché la plupart de leur life goals. « Malheureusement, avec le temps j'ai compris que, peut-être, ce n'était pas ce que la vie avait en réserve pour moi. J'ai commencé à croire que je n'étais pas destinée à une vie toute de fil cousue. » La jeune femme trouvait que son discours commençait un peu trop à ressembler à une déclaration, alors elle alla droit au but. « Maintenant, je me dis que si ce que la vie me réservait était toi, je n'aurais rien loupé au final. » Et elle le pensait. Qu'importe ce à quoi leur relation ressemblait. Qu'importe s'ils vivaient une histoire pas banale. C'est alors que la discussion se ramena à leur récente prise de distances. Du moins à celle qu'avait prise Patti au cours de la semaine qui venait de s'écouler. Semaine que Bane avait achevée fatigué. « On devrait passer plus de temps ensemble. » L'enseignante adorerait passer davantage de son temps libre aux côtés du jeune homme. Mais toute cette histoire de bébé la rendait mal à l'aise, elle avait peur que Bane finisse par se rendre compte que quelque chose clochait réellement, et que ça allait bien au-delà d'une anxiété tout à fait commune. Pourtant, Dieu sait ce que cela représentait pour elle, que l'entrepreneur l'invite à se montrer plus présente. Elle décida alors de rebondir sur le ton léger et affectueux qu'employait son ami. « Tu voudrais que l'on passe plus de temps ensemble comme ça? » dit-elle en allumant la télé sur un match de football américain. « Ou bien tu voudrais que l'on passe plus de temps ensemble comme ça? » Cette fois-ci, elle passa une de ses jambes au-dessus de celles de Bane, s'asseyant face à lui sur ses genoux, puis elle déposa un baiser sur ses lèvres. Ils n'avaient beau ne pas former un couple traditionnel, elle ne pouvait s'empêcher de désirer régulièrement qu'un contact physique, tendre et bienveillant, s'établisse entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Dim 4 Juin - 19:41

Bane avait pris la décision de dire la vérité à ses colocataires et il ne regrettait pas sa décision. Patti de son côté semblait très surprise comme si elle ne s’y attendait plus. Il voyait l’émotion dans ses yeux et il ne pouvait pas dire si elle était heureuse, émue ou bien triste. Il craignait de ne pas avoir dit les bons mots, de lui mettre une quelconque pression ou alors de le faire trop tard. Bane a toujours eu un souci de timing avec les femmes et il n’a pas envie de commettre la même erreur avec elle. Il voulait apprendre de ses erreurs et faire les choses bien avec la femme qui portait son enfant. Soudain, Bane ne savait pas comment interpréter ce qu’elle venait de dire. En effet, la jeune femme lui racontait que ce qui était en train d’arriver ne correspondait en rien à son rêve de petite fille. Il pouvait le comprendre parce que la situation n’était pas idéale, elle ne correspondait pas non plus à ce qu’il aurait voulu, mais c’était dur à entendre sûrement parce qu’il était en position de force d’habitude dans leur relation. Puis la jeune femme commença à se rattraper en lui faisant comprendre que ça n’avait pas à voir uniquement avec lui bien au contraire. Bane se mit à sourire lorsque Patti lui confia que ce que la vie lui réservait c’était lui. C’était touchant de sa part de dire une telle chose. Ceci le rassurait puisque sa récente prise de distance lui montrait le contraire. Il comprenait alors qu’elle avait peut-être eu besoin de temps pour se remettre les idées en place et redevenir la jeune femme qu’elle était. Néanmoins, ceci lui rappelait que la jeune femme était très engagée dans leur relation, davantage que lui. Il allait devoir passer la vitesse supérieure s’il ne voulait pas tout gâcher avec sa phobie de l’engagement. Pour autant, il ne souhaitait pas lui promettre la lune sans être certain de ce qui se passerait. Il se contenta alors de sourire en la prenant dans ses bras. Bane lui avait donc proposé de passer plus de temps ensemble et elle semblait accepter. Mieux, elle semblait vouloir réellement de rapprocher de lui, c’est-à-dire à plusieurs niveaux. Il se mit à sourire. Il était ravie que ses hormones de femme enceinte ne lui donne pas envie de garder de la distance entre eux. Bane prolongea ce baiser et posa sa main doucement sur sa joue. Il savait aussi être tendre à ses côtés. Il savait qu’elle en avait sûrement besoin. Lui d’habitude, dans la retenu voulait faire des efforts pour se rapprocher d’elle. Il devait changer sa manière d’aborder certaines choses pour avancer dans la durée. « Je préfère la seconde option ! » Lui répondit Bane avant de laisser échapper un léger rire. Il aimait beaucoup le sport, mais il aimait encore plus passer du temps avec elle. De plus, il savait que c’était une question piège que les femmes adorent poser. Il n’allait pas tomber dans le piège.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Mer 7 Juin - 23:25

Toute la semaine, Patti avait été hantée par le souvenir de sa confrontation avec Deb à la salle de sport. La menace de la colocataire de Bane planait perpétuellement au-dessus de sa tête, si bien qu'elle avait plusieurs fois composé le numéro de celui-ci pour lui dire la vérité. Malheureusement, elle n'avait jamais réussi à appuyer sur le bouton vert de son téléphone. Passer ces derniers jours sans lui avait permis à l'enseignante de se tester sur l'absence de son compagnon. Évidemment, il lui avait manqué, mais elle devait se préparer à le voir partir quand il saurait son affreux secret. Elle avait eu beau calculer toutes les probabilités, elle ne pensait pas concevable qu'il décide de rester au près d'elle. Sans doute qu'il rentrait chez lui, retrouverait Deb, qui le consolerait et se ferait une joie de lui déballer des déclarations, prétextant que si ça n'avait pas marché entre Patti et lui, c'était probablement parce-qu'ils étaient eux-même liés depuis toujours. La jeune femme balaya ses pensées de son esprit alors que l'entrepreneur lui disait qu'il souhaitait passer plus de temps avec lui, et notamment de façon assez complice. « Je préfère la seconde option! » Leurs lèvres mêlées, Patti se sentait soulagée, heureuse. Il fallait qu'elle lui parle du bébé, mais les petites voix dans sa tête ne faisaient pas le poids face à son envie de tout repousser encore à plus tard. Tant pis pour aujourd'hui, au point où elle en était, un jour de plus ou de moins ne changerait pas réellement le résultat sur la balance. « Et est-ce que tu préfèrerais passer du temps avec moi avec ou bien sans vêtements? » Elle, elle préfèrerait passer cet instant avec un Bane aux atouts totalement dévoilés. « Est-ce que l'on reste sur le canapé, ou bien devrait-on se remémorer la souplesse de mon matelas? » Elle se mordit les lèvres pour donner une idée de ce qui lui trottait dans la tête à son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Bane Welsher

avatar
posts : 280
avatar : Shane West
crédits : valyria
multinicks : reva, diego, meredith
ɷ statut : Célibataire
✎ métier : Entrepreneur d'une entreprise dans la maçonnerie
✌ age : 37 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    Ven 9 Juin - 15:49

Depuis le départ, Bane avait besoin de plus de temps que la jeune femme pour être aussi expressif. Il ne pouvait pas changer qu’il était du jour au lendemain. Il avait envie de profiter de l’instant présent sans sauter certaines étapes. Bane restait marqué par l’échec sa relation avec Nit, par sa dernière décennie en tant que célibataire. En tout cas, Bane sentait qu’il avait manqué à la jeune femme, à la façon dont elle le regardait, elle le touchait. Elle avait besoin de se sentir proche de lui, d’être intime avec lui. Il le savait et c’était réciproque. La jeune femme lui avait énormément manqué. C’était assez surprenant sachant qu’il s’évertuait à ne pas se mettre d’étiquette. Patti était entreprenante et ça lui plaisait. Il avait l’impression que certaines barrières entre eux était tombé. Elle le surprenait de la meilleure des façons, d’ailleurs à sa question il répondit sans détour : « Sans vêtement ! » Il se rappelait de la première fois qu’ils avaient couché ensemble depuis l’annonce de sa grossesse. Il avait eu peur de faire mal au bébé comme beaucoup d’hommes. Patti avait su le rassurer. Encore aujourd’hui il y repensait, mais il lui faisait confiance. Il savait cependant, que lorsqu’elle serait enceinte de plusieurs mois cela risquerait d’être difficile. Il comptait alors en profiter un maximum. Dans tous les cas, Bane comprenait très bien où voulait en venir Patti. On a beau dire que les hommes ne sont pas discrets, les femmes non plus. « Je pense que le matelas nous appelle ! » Lui répondit Bane avant de se lever et de porter la jeune femme telle une princesse jusqu’à sa chambre. Il fallait dire qu’il savait se montrer gentleman même dans cette situation. Il n’avait envie que d’une chose : se sentir proche de la jeune femme à nouveau. Il voulait retrouver leur alchimie, leur complicité. Il pensait que c’était un bon point de départ puisque c’était la chose qui les avait rapprocher en premier lieu.

Sujet terminé.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you're having my baby / patti    

Revenir en haut Aller en bas
 
you're having my baby / patti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GAGGIA BABY caffita systéme
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010
» BABY LOCK
» Million dollar baby
» batchkoi baby !^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: