AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 Daddy issues | ft. Jill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Daddy issues | ft. Jill   Jeu 25 Mai - 12:40



Matt & Jill
⚜  Daddy issues ⚜

Matthew réparait la Bentley du garage quand son téléphone se mit à vibrer. Si il n'avait pas été sur silencieux il aurait entendu la pleine de sous-entendus mélodie d'Icona Pop qui avait pour refrain "I don't care, I love it." C'était la chanson qu'il avait mise pour Jill. Très heureux de son choix, il savait que lorsqu'il entendait le fameux "I don't care", il n'avait pas à se soucier de répondre à temps car c'était la capricieuse fille de sa maîtresse qui l'appelait. Néanmoins, la chanson ne disait pas que cela, elle continuait par un très certain... I love it. Et c'était tout aussi vrai. Cette petite rivalité qui s'était installée entre eux lui plaisait beaucoup. Chez les Pearson, il n'avait pas à seulement coucher avec Eireen pour obtenir son gage du mois, il devait aussi faire face à la petite princesse maniaque du contrôle qui lui servait de belle-fille. Bien qu'ils étaient quasiment du même âge, les deux se donnaient du fil à retordre. Et aujourd'hui encore, Jill allait imposer sa volonté. Matthew répondit bien trop vite à son goût et entendit quelques minauderies à l'autre bout du fil. Elle était en panne sur la 17 miles drive. A quelques kilomètres de la villa donc. Elle aurait pu rentrer à pieds mais cela aurait probablement esquinté ses escarpins à mille dollars la paire. Matthew raccrocha et partit sans prendre la peine d'enfiler un T-shirt propre. Son jeans foncé contrastait avec le blanc sali de son haut. Il avait des traces de carrosserie un peu partout. Tout en roulant, il frotta son front pour effacer la noirceur que la Bentley lui avait laissé. La décapotable qu'il conduisait ne mit que quelques minutes pour arriver auprès de la blonde en détresse. Les lunettes sur les cheveux, elle profitait du soleil au bord de la route.  « Tu es consciente que tu pourrais te faire faucher par un camion? » Elle était très proche de la route en effet. Mais la probabilité qu'un camion passe sur cette route taxée était très faible.  « Comment t'as fait ton compte encore? »  Matthew travaillait comme vendeur de voitures de luxe. Mais étant jeune, il avait vécu dans la rue et tout gosse de la rue sait comment traficoter le moteur d'une voiture pour la remettre d'aplomb. L'avantage qu'il avait maintenant, c'était qu'il connaissait aussi les voitures des riches depuis qu'il avait un métier de paravent. Rester aux crochets d'Eireen c'était génial mais il ne pouvait pas être trop évident qu'il vivait de cela. De plus, rester toute la journée à dormir sur la terrasse en l'attendant, c'était bien mais pas sept jours semaine.   « Tu sais que tu es à trois kilomètres de la maison? » Sous-entendu, pas besoin de rester dans ses pattes, elle pouvait rentrer. Il n'avait pas besoin qu'elle le scrute pendant qu'il cherchait la fuite sous le capot.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Ven 26 Mai - 0:16


Daddy issues
Matt et Jill


Cheveux au vent et lunettes de soleil sur le nez, Jill chantait à tue-tête les chansons de Céline Dion qui passaient. Cela faisait du bien d’être rentrée chez soi… malgré la désagréable petite surprise qu’elle y avait retrouvée. Même si elle y était habituée depuis la mort de son père, la blonde n’arrivait toujours pas à s’y faire et ce n’était pas l’âge immuable des joujoux de sa mère qui allait y changer quoique ce soit. Si Eireen avait quelqu’un de son âge encore, elle aurait pu se dire que c’était du sérieux mais un mec comme ce Johnny, ce Timothy – quel naze celui-là – ou bien encore le petite dernier Matthew… Comment elle pouvait penser être prise au sérieux ? Le visage de Jill s’assombrissait à ces pensées. Elle savait qu’elle ne pouvait rien y faire si ce n’est les pourrir un à un. Et pour pourrir quelqu’un Jill Pearson était la meilleure.
Toute à ses chansons, Jill n’entendit pas les plaintes de son petit cabriolet et ce ne fut que lorsque de la fumée sortit du capot qu’elle pila.

« Et merde ! Manquait plus que ça ! »

Sortant de la voiture, la blonde jura un bon coup. Il fallait qu’elle tombe en rade sur cette route ! Pourquoi avait-elle choisi celle-là ? La réponse était simple. Raccourci. Route déserte donc sans limite de vitesse. Elle n’était pas très loin de la maison et aurait très bien pu rentrer chez elle à pieds pour envoyer quelqu’un chercher les paquets qui étaient dans le coffre. Elle pouvait. Mais à la place, un petit sourire vint titiller ses lèvres… Sortant son téléphone, elle appuya sur une touche « Toutou à maman » et demanda à Matt de venir réparer sa voiture. Il était censé être calé en ce qui concernait les voitures non ? On va voir si c’était un autre mensonge et si il bousillait sa voiture ben tant pis. Maman paiera les dégâts de son jouet. S’adossant contre sa voiture, elle releva ses lunettes pour les caler sur ses cheveux pour profiter un peu du soleil. Après deux mois passés dans ce lieu, elle était ravie de retrouver la chaleur de sa petite ville. Elle avait enfilé un petit short en jean et un débardeur blanc à cause de la chaleur. Malgré ses nombreux voyages, c’était ici, à Monterey, qu’elle se sentait le plus chez elle. Le calme de sa ville natale était préférable au bruit incessant des grandes villes. Calme et silence qui furent trop vite dérangés par la voix de son « beau père »

« Tu es conscient que sur cette route y a jamais personne ? »

Voilà ! Les hostilités commençaient. C’était rare de les voir parler sur un autre ton lorsqu’ils étaient que tous les deux. Devant Eireen, une fausse cordialité était de mise mais les masques tombaient dès que la vielle dame quittait la pièce.

« Ça te regarde pas. Répare la, c’est pour ça que t’es là »

Elle n’avait aucunement l’intention de le laisser la traiter d’ignorante. Oui, elle ne s’y connaissait pas en bagnole mais pas besoin que Matthew Blake le sache.

« Et ? Je ne vais pas laisser ma voiture ici et surtout abimer mes Louboutins ! »

Elle lui montrait ses sandales à talons rouges. Jill aimait s’habiller et mettait toujours un point d’honneur à mettre quelque chose de seyant et d’élégant dès qu’elle mettait un pied hors de chez elle. Elle se rapprocha de lui et regardant le capot ouvert lui demanda

« Tu peux accélérer ? On va pas y rester la nuit »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Sam 27 Mai - 10:22



Matt & Jill
⚜  Daddy issues ⚜

Pourquoi est-ce qu'elle l'agaçait tant? Probablement parce qu'elle se portait comme une petite princesse et qu'il détestait ça. Il avait grandi dans la rue quasiment, loin de son frère dont il n'avait plus aucune nouvelle. Les prétentions et les minauderies, il trouvait ça ridicule. Il avait vu de quoi la vie était faite. Pourtant, il jouait lui aussi un petit jeu en faisant des courbettes aux soirées auxquelles il allait, en ouvrant les portières des voitures qu'il faisait essayer. Etre vendeur dans cette concession, c'était quelque chose d'exceptionnel! La commission qu'il prenait était impressionnante sans compter les pourboires laissés par ces gosses de riche, trop heureux d'être assistés dans leur choix. Mais Matt' n'était pas cet homme là. Ce n'était qu'une apparence. Et probablement que ce qui lui déplaisait chez Jill, c'était de ressentir qu'elle était tout aussi fausse que lui.

Il haussa les épaules à sa remarque, quittant la décapotable qu'il avait parquée de l'autre côte dé la route. « Il suffirait d'une seule fois et tu ne serais plus un problème pour personne. » Ses yeux brillaient. Son humour était toujours piquant et avec elle, il se permettait même d'être méchant. Ce n'était pas comme si elle était la reine de la gentillesse avec lui non plus. Et sans se faire attendre, elle lui mit des points sur les i en lui rappelant qu'il était là pour faire le travail manuel, pas pour s'inquiéter de ce qui avait été la cause de l'incident. La fumée du capot était très faible mais Matt' pouvait deviner qu'elle avait été dense quelques minutes plus tôt. Le moteur se refroidissait probablement et c'était pourquoi maintenant on ne voyait plus rien. « Oh non, je suis là parce que tu n'as personne d'autre à appeler pour satisfaire à tes caprices et parce que je n'avais pas envie de subir ton humeur de peste plus tard si tu n'avais pas obtenu ce que tu voulais. » Il savait très bien qu'il était son premier choix et cela parce qu'il était son seul choix. Qui d'autre serait venu à la rescousse de la demoiselle qui était à 3 km de chez elle? Certainement pas son fiancé. Il était plus occupé à faire fleurir son entreprise que sa compagne.

Mais il lui suggéra de rentrer à pieds, pour le plaisir de la voir s'offusquer. Elle réagit exactement comme il pensait qu'elle le ferait. « Oh pardon. Les louboutins de madame! Il ne faudrait pas les user. Après tout, ce n'est pas à ça que servent les chaussures... » un sourire gredin se dessina sur son visage. « Tu vas me parler sur un autre ton jeune fille. » Il haussa un sourcil en ouvrant le capot. Il vit tout de suite le problème mais il voulait la faire mariner. « Et si tu veux de l'aide»dit-il en la coupant dans son élan de lui dire qu'elle lui parlait comme elle l'entendait. « Je te conseillerais de coopérer. Donc je répète ma question, comment c'est arrivé? » Il croisa les bras et s'assit sur le bord de la voiture, la défiant du regard et attendant sagement qu'elle lui dise ce qu'il attendait.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Lun 29 Mai - 18:31


Daddy issues
Matt et Jill


De tous les hommes qu’Eireen a ramenés dans son lit, Matthew Blake remportait la palme de celui qu’elle supportait le moins. Peut-être était-ce dû à son air suffisant. Les autres n’étaient pas comme ça et surtout, elle arrivait à leurs faire perdre leurs moyens assez facilement. Ils avaient tellement envie de plaire à Eireen et donc à continuer de vivre à ses crochets qu’ils pensaient que le meilleur moyen était de tout faire pour plaire à la fille de cette dernière. Et plus ils s’aplatissaient devant elle plus elle prenait un malin plaisir à les mettre encore plus bas que terre. On aurait pu croire qu’elle pouvait faire preuve de clémence envers eux mais elle voyait bien que ce qui les attirait était l’argent de sa famille. Aucune pitié pour ces hommes donc. Surtout quand d’un simple claquement de doigts, ils pouvaient venir frapper à sa porte en pleine nuit. Mais bizarrement, elle n’avait pas encore testé ou presque pas testé ce genre de manœuvres avec Matthew. Cet homme était différent des autres. Non pas qu’il soit réellement amoureux de sa mère, ce n’était pas possible. Non, il était différent dans le sens où il ne se laissait pas faire par elle. Son répondant était au moins égal au sien et c’était une première pour la jeune héritière. Est-ce que cela le rendait plus sympathique ? Bien sur que non ! Loin de là même ! Elle en éprouvait une aversion d’autant plus grande. Mais elle devait reconnaitre qu’elle s’amusait bien à le tourner en bourrique. Comme aujourd’hui… Elle aurait très bien pu appeler une dépanneuse mais non, elle voulait le faire se déplacer rien que pour le plaisir de le faire.

« Malheureusement pour toi, je suis encore là. Entre toi et l’argent de ma famille »
, lui répondit-elle avec le même sourire

Elle ne répondit rien à sa remarque se contentant de le regarder d’un air narquois. Parce que ce n’était pas vrai. Elle aurait très bien pu appeler quelqu’un d’autre mais si ça lui plaisait de penser le contraire… Elle était d’humeur charitable aujourd’hui. Autant ne pas l’enfoncer encore plus. Haussant les épaules, la jeune femme ne répondit pas plus pour les chaussures. Si il ne savait pas quel prix cette paire coutait tant pis pour lui. Jill dépensait énormément en fringues et chaussures mais elle en prenait soin. Et non, n’en déplaise à Monsieur Blake quand on portait des Louboutin ce n’était pas pour les user au bout d‘une semaine !

Un silence s’ensuivit la question de Matt où durant quelques instants ils se défièrent du regard. Jill finit par dire du bout des lèvres

« J’étais en train de rouler quand la fumée est sortie du capot… C’est tout… »

Elle le détestait de l’obliger à avouer ça et elle se détestait encore plus de devoir dire ça. Aussi continua-t-elle sur un ton de défi

« De toute façon, à quoi ça te sert de le savoir ? T’as pas besoin de ça pour réparer ma voiture nan ? Bon écoutes si tu ne sais pas la réparer suffit de le dire. J’appelle la dépanneuse et toi tu m’emmènes moi à la poste, j’ai un colis à envoyer ! »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Mar 30 Mai - 11:06



Matt & Jill
⚜  Daddy issues ⚜

Il n'avait aucunement besoin de savoir comment c'était arrivé. Il lui avait suffi d'ouvrir le capot pour voir d'où venait le problème. Mais étant donné qu'elle jouait avec ses pieds depuis qu'elle était revenue comme une fleur à la villa Pearson, il voulait la faire mariner. Et c'était bien le moment, le soleil tapait dur sur la petite autoroute peu fréquentée. Elle était presque à sa merci. Elle aurait pu appeler une dépanneuse mais il savait qu'elle était trop fière pour ça. Puis, monter auprès d'un homme en salopette, ça aurait été indigne de ses Louboutins. Matthew sourit avec ce sourir fourbe qui lui correspondait si bien. Il souleva un tuyau qui était cassé et vint vers elle, les mains noires et le tuyau brûlant entre les doigts.  «Effectivement, je n'avais pas besoin de le savoir pour voir d'où venait le problème...» Posant le tuyau sous son nez, il cherchait à l'incommoder. Elle était tellement précieuse que l'idée de se salir alors qu'elle devait aller en ville pour poster un colis lui déplairait sûrement. «Mais je peux pas réparer ça non, il me faudrait du matériel et je n'ai pas ce qu'il me faut ici.» Il retourna placer la pièce à l'endroit d'où elle venait, ferma le capot et jeta un regard à Jill en riant presque. «Par contre je ne suis pas ton chauffeur. Je rentre à la villa, tu peux soit venir avec moi et t'appeler un taxi de là-bas, soit en attendre un ici.» Il essuya ses mains sur son jeans foncé qui était déjà parsemé de quelques traces de son dur labeur et ouvrit la portière de la décapotable pour lui faire signe d'entrer. «Mais je suis pas chien, regarde, je veux bien être galant...» Son regard était néanmoins noir. Il détestait qu'elle le prenne pour un petit toutou à sa disposition. Si elle voulait un fidèle serviteur, elle n'avait qu'à engager un garde du corps ou un valet. Il avait déjà assez à faire que de s'occuper d'Eireen.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Jeu 1 Juin - 18:08


Daddy issues
Matt et Jill


Bien sur que non qu’il n’avait pas besoin de savoir. Jill le savait parfaitement mais là, elle était coincée. Elle dut lui dire ce qu’il voulait entendre même si ça la tuait de devoir le faire et lorsqu’il lui fit son petit sourire, elle dut se retenir de le lui faire avaler. Il faisait vraiment chaud et Jill n’était pas vraiment connue pour sa patience. Surtout lorsque ça n’allait pas dans son sens. La jeune femme était donc passablement énervée. Surtout quand il s’approcha d’elle avec son tuyau dégoulinant. Pourtant la blonde ne bougea pas d’un pouce. Question de principe. Elle savait exactement ce qu’il pensait d’elle et rien que pour le plaisir de le contredire, elle était prête à sacrifier ses vêtements. Le tuyau toujours sous son nez, elle le regarda dans les yeux et lui dit froidement

« Tout ça pour que tu me dises que tu ne sais pas le réparer ? Tu me déçois mon cher… »

Le ton changea au fur et à mesure que la phrase avançait. De froid, il était devenu narquois.

« Je pensais que tu… Comment tu l’as dit à maman déjà ? Ah oui ! Que tu savais tout faire avec un moteur, que rien ne te résistait… »

Moqueuse, elle le regarda repartir vers la voiture. Elle eut un sourire entendu en l’entendant parler. Si il pensait qu’elle allait le suivre bien sagement comme il le pensait, Matthew Blake se fourrait le doigt dans l’œil. Sans un regard vers la portière ouverte, elle se dirigea vers le coffre de sa propre voiture et tout en l’ouvrant, lui dit

« J’espère que t’as de quoi remorquer ma voiture ! »

Sans attendre sa réponse, Jill sortit trois grands sacs de son coffre et les porta jusqu’à la décapotable du brun. Elle les posa sur la banquette arrière en prenant soin de ne pas découvrir ce qui était dedans. Elle n’avait aucune envie que Matt voie les dizaines de paquets emballés à l’intérieur. Ce n’était pas ses affaires. Seulement à ce moment-là, elle s’approcha doucement de lui, et lui souffla à l’oreille

« Oh mais tu trompes mon cher. On va aller à la poste… que tu le veuilles ou non… »

Tout en parlant, elle avait glissé ses doigts dans la poche gauche de son jean pour en retirer les clés. Puis sans plus de façon, elle s’installa côté conducteur et lui dit moqueuse

« Mais je me sens l’âme généreuse aujourd’hui. Pour te remercier d’être passé, je veux bien te poser d’abord à la villa »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Jeu 1 Juin - 20:16



Matt & Jill
⚜  Daddy issues ⚜

Il éclata d'un rire sans fond et bien désagréable. Pourtant, il riait vraiment. S'il n'avait pas eu le tuyau en main,
il aurait croisé les bras pour se taper la causette avec la gentille Jill, la pauvre demoiselle qui était... déçue. Il fit une petite moue en se moquant d'elle et lui répondit plein d'humour.
«Oh non... Je te déçois?» Laissant de côté la grimace, il sourit avec entrain pour ajouter «Ca doit être déplaisant d'éprouver ce sentiment. J'imagine que d'habitude les gens sont à la hauteur de tes... non, non, je n'imagine pas ça. Personne n'est suffisamment bien pour une princesse dans ton genre.» Il fit un petit geste des épaules et lui tourna le dos pour retourner mettre la pièce en place. Mais il ne manqua pas de préciser «Mais que je te déçoive ou non, je m'en contrefiche ma petite.»

Mais évidemment, s'il la provoquait, elle ne serait pas en reste. Et elle lui montra qu'elle savait jouer tout aussi sale que lui. Il se frotta les mains sur son jeans et se mit à applaudir. «Bravo, tu sais retourner mes mots contre moi. Mais...» Il arrêta d'applaudir pour la regarder avec cet air franc et m'en-foutiste. «Je n'ai pas dit que je ne pouvais pas réparer ta bagnole. Juste que je n'avais pas ce qu'il me fallait. Donc, techniquement, ce que tu dis... » Il fit un signe de la main dans l'air pour signifier que c'était aussi important que le vent. Elle ne l'écoutait plus, elle cherchait dans le coffre ses affaires parce que évidemment elle ne pouvait pas laisser tout cela ici. Il roula des yeux en la voyant sortir trois sacs de courses avec des paquets à l'intérieur. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien trimbaler de si important? Il s'imagina alors que c'étaient des cadeaux pour des invités à son mariage, elle devait être le genre de personne à offrir des petits sachets remplis de chocolat ou autre niaiserie à la fin de la réception. Et probablement même plus. Mais avant...? Ouais, ça devait être ça. Il la regarda mettre ses affaires sur la banquette arrière sans même demander si elle pouvait. «Non, ta petite chérie reste ici. Un monsieur bien gras que tu paieras viendra la chercher.» Il n'avait pas de remorque et il n'avait pas l'intention de risquer la santé de sa voiture, qui était une voiture à l'essai passée par sa concession, pour faire plaisir à la diablesse.

Glissant sa main dans la poche de Matt', il la sentit trop près de lui et cela lui déplaisait. Il eut un geste de réflexe et saisit son poignet mais elle avait déjà les clés entre ses doigts. Malgré tout, il murmura avec détermination «Non.» Il la dépassa sans pour autant presser le pas et alla s'installer derrière le volant. «Je t'en prie, viens conduire si cela te chante.» Son sourire ironique était de nouveau sur son visage. Elle devrait s'asseoir sur lui et c'était évidemment hors de question. Cela aurait été déplacé et qui plus est dangereux. Il faisait atrocement chaud et il savait qu'elle finirait par capituler. Du moins, avec son expérience des choses désagréables, il avait suffisamment d'endurance que pour attendre. Il se pencha pour ouvrir le torpédo et en retira une paire de lunettes de soleil. «J'ai tout mon temps, quand Madame se sera décidée, qu'elle me fasse signe.» Quitte à être pris pour un chauffeur, il jouait son rôle jusqu'au bout.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Jeu 1 Juin - 23:38


Daddy issues
Matt et Jill


Elle éclata de rire. D’un rire dédaigneux. De ce rire qu’elle ne réservait que pour les personnes qu’elle méprisait. Pour ces derniers, elle n’hésitait pas à leur montrer ce qu’elle ressentait à leurs égards. Parce qu’elle n’en avait juste vraiment rien à faire de ce qu’ils pensaient d’elle.

« Oui comme tu le dis. Des gars dans ton genre sont indignes de moi ! Tiens le toi pour dis. De toute façon, Je ne devrais te supporter que quelques temps. Maman va se trouver très vite un nouveau jouet »

Et jusque là il pouvait toujours profiter de l’argent d’Eireen. De l’argent de son père. C’était surtout ça qui rendait Jill malade. Elle ne supportait pas l’idée de voir sa mère dépensait l’argent de son père pour nourrir des sangsues qui se servaient d’elle. La jeune femme avait été élevée dans le luxe et ne se privait pas d utiliser cet argent comme bon lui semblait. Elle n’hésitait pas à gâter elle aussi le peu de vrais amis qu’elle avait. Car elle n’était pas idiote comme sa m1ere et ne se laissait pas embobiner aussi facilement qu’elle. Après plusieurs mésaventures, Jill était devenue bien méfiante envers les personnes qui l’approchaient, se demandant sans cesse si ces dernières venaient pour elle ou pour la fortune familiale.

Elle était plutôt contente de son petit tour mais Matthew fut plus rapide qu’elle en s’installant à la place du conducteur avant. Elle jura entre ses dents avant de lui faire un grand sourire hypocrite.

« A ton aise très cher. Mais saches que je ne te rendrais pas tes clés avant d’avoir l’assurance qu’on ira à la poste ! »

Elle retourna à sa voiture pour y prendre une bouteille d’eau et de s’installer ensuite près de Matt. Ils restèrent côte à côte sans un mot. Pour rendre les autres chèvres, elle pouvait être très patiente. Même la chaleur ne l’incommodait pas tant que ça. Non, ce qui l’incommodait c’était l’heure qui tournait. Plus l’heure tournait et plus ils se rapprochaient de l’heure de fermeture de la poste et elle avait absolument besoin que ses paquets partent aujourd’hui. Elle jeta un regard noir vers son voisin et rompit le silence en lui disant

« Tu ne vas vraiment pas le faire n’est ce pas ? »

N’obtenant pas la réponse qu’elle souhaitait, Jill reprit

« Ok. Mais tu vas m’emmener à la poste Matthew Blake. Je te jure que tu vas le faire ! »

Elle sortit son téléphone alors et composa un numéro.

« Allo Maman ? Oui… Ça va ? Non non juste pour te prévenir que j’ai eu un petit accident sur la 17 miles drive. Non je n’ai rien. Mais… et c’est pour ça que je t’ai appelé. Matthew est venu m’aider avec la voiture et comme il savait que je devais passer à la poste, il s’est gentiment proposé de m’y emmener…. Hein ? Oui, je sais il peut être adorable quand il veut… Il a vu que j’avais trois grands sac à envoyer. Oui d’accord… Attends je lui dis »

Elle regarda Matthew avec un petit sourire goguenard

« Maman te remercie de prendre aussi bien soin de sa fille… »

La blonde reprit le téléphone et raccrocha ensuite avant de se tourner vers Matt

« On y va ? »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Ven 2 Juin - 11:42



Matt & Jill
⚜  Daddy issues ⚜

Matthew avait l'habitude de sortir avec des femmes pour qui il n'était qu'un numéro dans leur succession de bad boys. Pourtant, jusqu'ici, jamais il n'avait été mis à la poubelle sans un préavis en or. D'habitude, il partait de lui-même après quelques mois de bons et loyaux services. L'idée d'être congédié lui déplaisait assez fortement. Et que Jill sous-entende que cela ne saurait que tarder, il ne savait pas pourquoi mais cela l'ennuyait.  «Si c'est vrai, tu devrais ôter cette mine contrariée de ton visage.» Il était agacé mais était plutôt doué pour ne pas le montrer. Néanmoins, il ne comptait pas la laisser s'en sortir aussi facilement.  «Mais je ne compte pas partir de si tôt, ne t'en déplaise.» Il fit un petit signe de tête comme s'il cherchait à être poli. Mais tout n'était qu'ironie entre eux. S'ils n'avaient pas été de si grands ennemis, ils auraient presque pu être amis.

Ceci dit l'amitié n'était pas faite pour durer entre eux et leurs airs de camaraderie non plus. Elle s'installa près de lui sans démordre de son idée. Elle ne lui donnerait pas les clés sans obtenir ce qu'elle voulait. Cela commencait à l'intriguer cette histoire. Pourquoi allait-elle faire ses commissions elle-même déjà? D'habitude elle aurait utilisé un larbin pour tout mener à sa place. Il se tut et la laissa attendre à ses côtés. Le toit de la voiture était baissé et il appuya sa tête sur son siège pour profiter pleinement du soleil. Autant bronzer un peu vu qu'ils ne partiraient pas de là. Mais Jill n'avait pas dit son dernier mot. Il l'écoutait sans broncher, à quoi bon encore lui répondre, il s'était déjà fait entendre. Elle sortit son petit appareil téléphonique et fut mise en ligne avec Eireen. Le ton mielleux d'Eireen ne trompait personne, elle cherchait à manipuler et sa mère et Matthew. Il soupira en réalisant qu'elle se servait de l'influence qu'avait la madre sur lui pour obtenir ce qu'elle désirait. Il fit un sourire forcé quand elle lui dit que sa mère le remerciait et jura intérieurement. Il savait qu'Eireen allait le fustiger quand elle le verrait parce qu'elle détestait qu'il s'approche de sa fille. Eireen avait une relation très spéciale avec Jill et il trônait une sorte de jalousie entre les deux femmes. Matt savait très bien qu'il valait mieux ne pas trop montrer de l'intérêt pour la plus jeune des deux sans quoi c'en était dit de ses avantages pécuniaires. Et là, maintenant, elle venait de le coincer doublement. Non seulement elle le forçait à coopérer vu qu'elle venait de prétendre qu'il avait déjà accepté et refuser maintenant l'obligerait à expliquer tout ainsi que leur petit jeu malsain. Il aurait pu le faire mais il savait qu'Eireen s'en prendrait à sa fille et bien qu'il aimait agacer la jeune femme, il n'aimait pas la voir maltraitée par sa mère. Et à côté de cette obligation, il devrait calmer la jalousie et l'agacement d'Eireen plus tard. Jill était un monstre mais elle ne le savait même pas. «Il me faut les clés pour y aller.» Il tendit la main vers elle sans même la regarder. Il ne savait pas ce qui l'énervait le plus. Devoir capituler pour la protéger elle et ses gamineries, ou l'idée qu'il allait devoir passer la soirée à rassurer la vieille. Une fois qu'il eut les clés en main, il mit le contact et froidement dit «Dans quinze-vingt minutes, ce sera fermé, je pourrais très bien prétendre qu'il était trop tard et que c'est pour ça que je ne t'ai plus conduit à destination.» Il fixait la route, de mauvais poil. «Dis-moi ce que tu veux poster et je te dépose là où tu veux, sinon, on rentre à la maison.» L'humour était parti. Il était fâché. Matthew n'était pas un adolescent et cela l'agaçait qu'elle lui manque de respect.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   Dim 4 Juin - 0:32


Daddy issues
Matt et Jill


Jill faisait en sorte d’arriver toujours à ses fins. Peu importe comment. Elle n’avait pas peur de dépenser de l’argent. De menacer les gens. Les manipuler. Elle n’en avait que faire surtout pour des personnes comme Matthew Blake. Elle savait qu’il n’avait aucun scrupule et elle n’allait certainement pas s’embarrasser de cela pour lui. Aussi joua-t-elle la carte de la maman. Matt pensait déjà que c’était une petite fifille à sa maman qui n savait rien faire d’autre que de l’appeler à sa rescousse au moindre petit problème. Il n’avait aucunement conscience de la véritable nature de la relation qui liait les deux femmes et ce depuis toujours. Déjà au temps du vivant de son père. Jill avait cette relation fusionnelle avec ce père aimant, tendre et sévère à la fois. Peut-être lui encore vivant ne serait-elle pas devenue celle qu’elle était aujourd’hui. Cette fille que tout le monde pensait vide et salement capricieuse. Peu importait à la jeune femme. Elle n’avait pas besoin qu’on la comprenne ou qu’on la soutienne dans ce qu’elle faisait. Surtout pas Eireen. Elles ne s’étaient jamais comprises et Jill se doutait bien qu’elles ne se rapprocheraient jamais. Si la mort de son père ne les avait pas rapproché, rien ne le ferait.

« On verra ça. Tu ne connais pas ma mère »

Jill lança les clés à son compagnon

« Direction la poste stp. Ce que j’ai à poster ne te regarde pas et on a encore une heure devant nous. Tu ne connais pas les horaires comme moi. Donc on a largement le temps d’arriver crois moi. Je le sais et Eireen aussi. »

Le ton était donné. Plus de faux-semblant ni d’ironie là. Matt était énervé, elle le voyait bien mais elle s’en fichait. Elle était assez énervée comme ça elle aussi. La blonde voulait que ses paquets partent aujourd’hui pour arriver à bon port à la bonne date. Ils arrivèrent à bon port et sans un mot, elle prit les trois sacs à l’arrière pour entrer dans la poste. La jeune femme dut faire un numéro de charme au pauvre employé qui ne savait plus où il habitait en voyant cette superbe jeune femme au joli décolleté battre des cils devant lui. Mais le stratagème marcha une nouvelle fois car deux grands cartons contenant tous les paquets emballés allaient partir aujourd’hui même direction Chandigarh. Ce fut donc avec un grand sourire satisfait qu’elle retrouva Matt dans la voiture.

« On peut rentrer maintenant. Et Matt ? Merci de ta grande générosité »

Se calant bien au fond du siège, Jill ferma les yeux sourire toujours aux lèvres. Elle voyait bien qu’il était furieux mais le gout de la victoire n’en fut que plus savoureux.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Daddy issues | ft. Jill   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daddy issues | ft. Jill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Issue 06] Daddy Issues (Part. 1)
» Synopsis 2*13-Daddy Issues
» SOS Daddy
» [Patterson, James] Alex Cross - Tome 3: Jack et Jill
» Musique rocky - rap puff daddy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: