AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 catch and release (jem x eva)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: catch and release (jem x eva)   Jeu 18 Mai - 0:11

jeremy schneider + eva sargent
she blows outta nowhere, roman candle of the wild
laughing away through my feeble disguise

La soirée a été plutôt calme, il fallait le reconnaître. Tu n'avais servi qu'une dizaine de tables et même pour un lundi soir, c'était peu. Tu savais combien les habitants de Monterey aimaient sortir, surtout dès que la nuit s'était installée. Tu mettais leur absence sur le compte de l'événement majeur du lendemain, à propos des baleines. Tu imaginais à l'avance James te demander d'y aller et l'excitation de Liam, puis d'Alma qui participerait à la joie collective en tapotant ses mains potelées entre elles. Tes trois merveilles te manquaient ce soir, tu ne les avais vu que tôt ce matin en les amenant à l'école puis chez la nounou, c'est elle qui avait pris la main jusque là. Tu les imaginais tous les trois profondément endormis, Liam avec son pyjama mis à l'envers. Mais alors que tu nettoyais le comptoir du bar, l'esprit ailleurs, le téléphone retentit. « Je prends. » indiques-tu à tes collègues, alors que tu avances d'une démarche féminine quoiqu'un peu mécanique, vers le combiné accroché au mur. « Sunset Lounge, bonsoir.. » tu tends l'oreille, puis tu te raidis. Il y a cette respiration à l'autre bout du fil, que tu commences que trop bien à reconnaître. Elle est longue, étouffante, pesante. Et tu frémis. « Allo ?! » insistes-tu, alors que tu l'entends respirer un peu plus fort. Tu clos tes paupières, tu es déconnectée. Mais un verre qui se pose un peu trop brutalement sur le comptoir, près de toi, te ramènes à la réalité et d'un geste rapide, un peu trop brusque, tu raccroches. Tes phalanges accrochent le comptoir et tu essaies de calmer ta respiration, mais bientôt tu croises le regard d'un dernier client et tu sais que tu n'es pas présentable, là, tout de suite. Alors tu t'en vas dans l'arrière partie du bar, celle où personne ne met les pieds, surtout pas les clients. Et tu touches le mur de ta main, baissant la tête, te pressant les paupières de deux de tes doigts. Il faut à tout prix que tu libères cette tension qui parcoure tes membres, que tu calmes ce cœur qui tambourine bien trop vite dans ta poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: catch and release (jem x eva)   Jeu 18 Mai - 12:02

eva sargent ft jem schneider
- but i think, maybe that home was us. -


C'était pas le genre de soirée mouvementée que l'ont connaissait au Sunset Lounge ce soir mais, t'appréciais lorsque c'était calme aussi. Il y avait peu de tables prises ce soir alors, tu te permettais de passer plus de temps à certaines tables pour discuter avec les clients. Des clients que tu avais apprit à bien connaître à force de les voir ici, ce sont des clients habituels et qui connaissent très bien la maison. Tu quittais la table que tu venais de servir alors que tu retournais au bar, profitant de l'accalmie pour nettoyer ce dernier et ranger un peu les bouteilles qui traînent. Cela fait deux ans maintenant que tu bosses ici et malgré que ce soit que temporaire pour payer tes études et ton logement, tu as appris à aimer ce métier. Au delà d'être serveur, il y a un vrai contact avec la clientèle et c'est ce que tu aimes le plus. Tu découvres de nouvelles personnes tous les jours et tant que sociable, rien ne pouvait te faire plus plaisir. Tu salues les clients qui entrent dans le bar, un petit groupe d'amis, alors que le téléphone te coupe dans tes pensées. « Je prends. » dit ta collègue, Eva, alors qu'elle se décale légèrement pour éviter le brouhaha certain du bar. Tu jette un rapide coup d'oeil vers elle pour récupérer ton calpin et te rende à la tablée nouvelle. « Qu'est ce qu'ils vous faut ? » tu demandais au groupe d'amis assis en face de toi. Chacun t'annonçait la boisson, tu notais tout et tu retournais au bar pour préparer tout ça. Mince, soufflais-tu. En effet, la bouteille dont tu avais besoin été vide, il te fallait aller en récupérer une autre dans l'arrière boutique. Tu t'y rendais, surpris d'y tomber sur Eva, face au mur, la tête baissée. Tu sais pas trop comment réagir parce que, vous n'avez pas franchement discutés de ce qu'il s'est passé il y a quelques jours et, loin de regretter, tu sais pas vraiment ce qu'elle en pense. Tu fronces les sourcils alors que tu restes derrière elle, t'étant légèrement approcher d'elle pour l'entendre. « Tu vas bien ? C'était qui au téléphone ? » demandais-tu. Tu ne savais pas vraiment si c'était le coup de fil qui l'avait rendu ainsi ou autre chose mais, t'étais curieux, elle n'avait pas l'air bien et, ça te tiraillait un peu l'estomac de la voir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: catch and release (jem x eva)   Jeu 18 Mai - 14:37

Ta main s'électrisait au contact de l'acier, du froid, de ce mur glacial en face de toi. Tu découvrais un certain plaisir à faire rencontrer ton corps, chaud, presque moite contre cette sensation glaciale, ce polaire, ce gel qui t'apaisait. Tu te concentrais surtout sur cela à vrai dire, pour faire fuir tes pensées furieuses, angoissées. Ces coups de fils étaient bien trop récurrents maintenant pour être anodins. Tu avais d'abord pensé à un mauvais numéro, de façon répétitive, innocente. Puis tu l'avais entendu à l'autre bout du combiné, cette respiration saccadée, tu avais discerné la personne attendant, se délectant peut-être d'entendre ta voix quitter son ton assuré au fil de ses appels. Et elle te signifiait désormais, en t'appelant sur ton lieu de travail, qu'elle te suivait, qu'elle te connaissait plus que n'importe qui, qui aurait pu composer un numéro lambda à l'autre bout du pays pour effrayer quelqu'un. Non, elle te connaît. Et c'est ça, le plus effrayant. « Tu vas bien ? C'était qui au téléphone ? » Tu sursautes, tu remets les pieds sur terre, tu quittes tes cauchemars. Quand tu te retournes, tu vois Jeremy, la mine inquiète. Et le voir te rassure d'une certaine manière. Il te dépasse d'une bonne tête, il a un peu la mine fatiguée lui aussi, ses yeux sombres qui se posent sur toi. Et son regard te réchauffe d'une douce manière, elle aide ton pouls à se calmer. Mais tu ne réponds pas tout de suite car il faut que tout se reconnecte dans tes pensées, tu ne sais pas si tu peux lui dire, tu ne sais même pas ce qu'il y a à dire. Peut-être deviens-tu parano Eva. Oui, c'était surement cela. Ça arrive, que des personnes se trompent ou soient timide lorsqu'elles sont au téléphone, même lorsqu'elles appellent le bar tard dans la nuit. N'est-ce pas ? « Je.. Oui ça va. Personne, un erreur. » Tu ne savais pas très bien mentir, surtout lorsqu'il fallait le faire dans l'immédiat, à quelqu'un que tu appréciais. « Un mauvais numéro.. Tu, je, enfin.. je suis fatiguée. Pas toi ? » changer de sujet, c'était la meilleure solution. Tu te trouvais un peu bête, devant lui. Tu te souvenais que vous n'aviez guère parlé depuis qu'il t'avait volé ce baiser l'autre soir. Tu t'approches de lui pour attraper un torchon qui traînait, non plié. Ton regard vert se pose derrière son épaule, plus loin, pour discerner s'il reste des clients. « Il reste beaucoup de monde encore ? » Vous étiez trois ce soir à travailler, tu savais que Alexander, votre autre collègue, pouvait s'occuper des tables pendant que vous étiez ici, dans l'arrière du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: catch and release (jem x eva)   Dim 21 Mai - 1:14

eva sargent ft jem schneider
- but i think, maybe that home was us. -


Tu sens pourtant bien qu'il y a comme une certaine tension dans la pièce, pièce relativement silencieuse si ce n'est que l'ont peut entendre en fond sonore le bruit des verres venant du bar. Alexander se retrouvait seul dans la grande salle mais, autant Eva que toi, vous saviez qu'il pouvait largement s'en occuper seul étant donné le peu de monde qu'il y avait ce soir. Tu sentais la rousse désorientée, quoi que même perdue, mal à l'aise. Quelque chose la dérange, ça se sent. Pourtant elle te dit que c'est une erreur, que ça va et t'en crois pas un mot. D'accord, vous étiez peut-être que des collègues à la base mais, à force de passer du temps avec une personne, des jours entiers, on finit par les connaître, surtout Eva. Tu sais que dès que tu peut, tu laisse ton regard s'évadait sur sa personne, parce qu'elle est douce, fantasque, quoi que légèrement explosive et t'aimes ça. Et pourtant, malgré ce petit lien que vous aviez -tu croyais- créer tous les deux, elle te mentait là, en cet instant. Tu pinçais tes lèvres entre elles tandis qu'elle changeait rapidement de sujet. « Un mauvais numéro.. Tu, je, enfin.. je suis fatiguée. Pas toi ? » Tu l'étais, fatigué. Oh ça oui, entre tes cours, ton boulot ici, tes révisions à la maison et cette chose absolument impossible qui t'étais arrivé récemment et dont tu ne pouvais parler à personne sauf à tes proches amis présent avec toi, oui, on peut le dire, t'étais fatigué. Pourtant tu répondais l'inverse. « Non, ça va. C'est gérable. » Disais-tu, en haussant les épaules. Eva s'approchait de toi pour finalement récupérer un torchon derrière toi, poser sur le plan de travail. Tu peux presque sentir son souffle chaud et son doux parfum, parfum que tu as appris à apprécier d'ailleurs. « Il reste beaucoup de monde encore ? » elle te demandait, sans même te regarder. Tu tournais la tête pour regarder la salle tout en répondant. « Deux, trois tables tout au plus. Un groupe de quatre personnes est arrivé quand le téléphone à sonné mais, personne est rentré depuis. » puis tu tournais a tête à nouveau en sa direction. Tu sentais qu'elle était ailleurs, le regard vide, fixé au loin, elle parlait et pourtant, elle ne suivait pas vraiment la conversation. Peut-être même qu'elle ne s'était pas rendu compte de la proximité qu'il y avait entre vous, vous étiez proche. Tu fronces les sourcils, ouvrant la bouche. « Tu devrais peut-être prendre quelques jours, non ? Tu m'as l'air épuisée, Eva. » Peut-être qu'en effet entre l travail et ses enfants, elle avait juste besoin d'une pause ? T'espérais profondément qu'il ne s'agisse que de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: catch and release (jem x eva)   Dim 21 Mai - 1:44

« Non, ça va. C'est gérable. » tu ne le regardais peut-être pas dans les yeux, ni plus de cinq secondes d'affilées, mais tu savais qu'il te mentait. Tu l'avais vu évolué tout le long de la soirée, dans le bar, avec son même dynamisme habituel mais tu avais noté une attitude légèrement différente dans son comportement. Peut-être était-ce parce que tu avais l'impression qu'il était un peu plus sur ses gardes, peut-être te faisais-tu aussi tout simplement des idées. Mais tu savais, que depuis quelques jours, Jeremy était différent. Quelque chose s'était passé. Et peut-être que c'était à cause de ce baiser échangé, qu'il était perturbé. Qu'il te mentait. Non, Jeremy ne mentirait pas pour ce baiser, n'est-ce pas ? Il pouvait y avoir autre chose. Mais à vrai dire, tu étais tellement prise par tes idées et à la fois par cette envie d'éloigner toute forme de paranoïa en toi et de tes pensées, que tu essayais également de ne pas créer des problèmes chez les autres. Si Jeremy avait un soucis, tu finirais par le voir de façon bien plus visible. Tu veillerais, c'était clair. Mais il ne fallait pas que tu cherches la bête noire partout. Et pourquoi l'accuser effrontément de mensonge alors que toi-même, tu venais de lui en fournir un. Tu sentais bien qu'il n'y croyait pas un mot d'ailleurs mais tu étais soulagée qu'il ne persiste pas. Tu lui poses une question banale, tu attrapes ce chiffon, tu le plis, le déplies, puis le replis. C'est un mécanisme que tu as déjà en temps normal, cela t'aide à te concentrer ou du moins, à te vider la tête. « Deux, trois tables tout au plus. Un groupe de quatre personnes est arrivé quand le téléphone à sonné mais, personne est rentré depuis. » tu hoches la tête, silencieusement, ton regard pars vers le bas, sur ce tissu que tu tiens entre tes mains. Une fois que tu as terminé de le plier correctement, tu bloques dessus, sans relever tes iris sur ton collègue. « Tu devrais peut-être prendre quelques jours, non ? Tu m'as l'air épuisée, Eva. » - « C'est impossible Jem.. Tu le sais.. » Tu avais répondu sans même réfléchir à la profondeur de sa phrase. Il te trouvait fatiguée, même épuisée. Et c'était le cas au fond, mais tu étais tellement habituée à l'être depuis ces dernières années que tu ne t'en rendais même plus compte. La fatigue était devenue ton quotidien. Mais ça te touchais, qu'il te dise cela, qu'il s'inquiète. Alors tu relèves ton regard sur lui et tu te rends compte que tu t'étais approché d'un peu trop près. Mais il n'a pas jugé bon de s'éloigner avant, lui qui te toise là-haut. Tu te sens petite, devant lui. Toi et ton mètre soixante, tu te sens observée mais cela ne te dérange pas, lorsque c'est son regard à lui qui te couvre. Tu l'aimes bien Jeremy. Oui. Tu l'aimes bien. Et tu t'avances vers lui, tu poses ta tête dans le creux de son épaule. C'est doux, c'est spontané. Mais tu en as besoin. Tu te cales contre lui, l'oreille assez proche de sa poitrine pour entendre son cœur battre. Ce cœur qui te berce, qui t'emmène ailleurs le temps d'un moment. C'est tout ce dont t'as besoin. Un peu de réconfort, un peu de douceur. Qu'on oublie les interrogations du moment, le pourquoi du comment, qu'on laisse de côté les coutumes sociétales, qu'il t'encercle de ses bras un instant, même un court instant, pour t'emmener ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: catch and release (jem x eva)   

Revenir en haut Aller en bas
 
catch and release (jem x eva)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecole de Catch
» catch
» Les secrets du catch - le livre
» Fini le catch sur NT1 ?
» Documentaire sur le catch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: