AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 believer (maddema)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dema Ortiz

avatar
posts : 43
avatar : Alicia Vikander
crédits : wanderlust (avatar)
ɷ statut : célibataire
✎ métier : Psychologue
✌ age : trente-ans tout juste

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: believer (maddema)   Mer 20 Sep - 23:20



Living my brain up in the cloud
Falling like ashes to the ground
Hoping my feelings, they would drown
believer - Dema & Maddox

Anthony Phelps. Il a été ce qu'il y avait de plus près d'un père pour toi. Tu n'as jamais vraiment eut droit à une famille et te voilà à nouveau seule. Tu avais une mère, tu l'as perdue. Tu avais un protecteur, tu l'as perdu, ou plutôt tu l'as abandonné derrière toi. Tu avais un père, tu l'as perdu aussi. D'un autre côté tu ne le remerciera jamais assez pour ce cadeau qu'il t'a fait. Il t'a guidé jusqu'ici, jusque dans cette ville qui te semble si merveilleuse. Tu as ce frisson qui te parcours le dos en te souvenant de ton premier jour ici. Tu avais cet argente pour t'aider à te refaire une vie, comme il le désirait. Avant de mourir, il t'avait fait une demande. Le ramener chez lui, ramener ses cendres là où il est né. Une fois de plus, tu pliais bagage pour te laisser tomber dans les bras d'une ville inconnu. Il t'avait parlé de son fils, celui qu'il disait aimé. Il ne t'a jamais dit ce qu'il faisait de sa vie, ou encore pourquoi il ne l'appelait pas. Tout ce que tu savais, c'était qu'il l'aimait. Tu aimerais bien comprendre pourquoi ils ne s'entendaient pas tous les deux, mais tu n'iras sûrement pas poser la question, tu n'en as pas envie, vu comment les choses ont tourné quand tu lui as annoncé la mort de son père, parler de lui ne te semble pas une bonne idée. À chaque fois que tu penses à Anthony, une pensée dérive vers lui, Maddox Phelps. Pourquoi avait-il réagit ainsi? Pourquoi est-ce qu'il agissait comme ça avec toi? Tellement de question se bousculaient et pourtant tu trouvais seulement le moyen de t'emporter avec lui. Toi qui avait l'habitude de rester calme. Il trouve le moyen, à chaque fois que tu le croises, de te déstabiliser et comme de fait, tu arrives très mal à retrouver tes moyens. Pourquoi est-ce qu'il est si difficile à cerner.

Tu avais prit une journée de congé du cabinet, tu avais déposé Nikolaj chez la gardienne et tu avais décidé de prendre une journée pour toi. Tu ne savais pas ce que tu ferais, tu as simplement prit le volant et tu as roulé sans but. Pendant une heure ou deux tu as erré avant de te retrouver près du parc. Tu y es passé à deux reprises et ce n'est qu'à la troisième que tu t'es arrêté. Gaspiller de l'essence ce n'était pas la chose la plus écologique, mais tu l'as fait. Tu as baissé les yeux vers tes pieds et as soupiré. En un claquement de doigt tu avais viré tes escarpins avant de t'étirer pour récupérer une par d'espadrilles sur la banquette arrière. Tu les enfile rapidement avant de sortir de la voiture. Aveugle, tu t'enfonces dans le parc national laissant ton portable dans ton véhicule. Tu t'enfonces et tu entends l'air emplir tes poumons. Tu fermes les yeux et continue de marcher. Quel erreur. En deux temps trois mouvement tu tombes, trébuches et roules. Tu sens les feuilles s'enrouler dans tes cheveux et tu finis ta course contre un arbre. Le souffle coupé, tu restes là au sol en grognant. Tu essaies de te redresser, mais tu sens cette tension dans ta cheville. Et merde.

believer - Dema & @Maddox Phelps

_________________
knocked by the past
There is no love, not anymore, but there is something between us that we can't ignore. ▬ demantra rasmussen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddox Phelps

avatar
posts : 4
avatar : Michael Fassbender
crédits : Avengedinchains
ɷ statut : célibataire, bien mieux dans sa tête comme ça.
✎ métier : pilote pour l'armée militaire puis secouriste dans les pays en guerre (irak, afghanistan, syrie, etc)
✌ age : quarante ans

MessageSujet: Re: believer (maddema)   Ven 22 Sep - 19:04

Je n'ai jamais comprit pourquoi tout le monde en ville avait ce besoin primitif d'aller dans des bars, dans des clubs, dans un café bourré de gens.  Pourquoi?  Pourquoi avoir cette envie de s'entourer de gens?  Personnellement, les parcs sont meilleurs.  Ces endroits, ils sont tranquilles, personne ne vient te faire chier et le meilleur, c'est qu'il n'y a pas trop de bruits.  C'est probablement pour ça que mes pas m'ont guidés au parc national.  Ce n'était pas dans mes intentions.  Encore une fois, je me suis réveillé trop tôt.  Un camion a passé devant mon appartement et le bruit du moteur m'a réveillé en sursaut.  Mauvais souvenirs de la guerre.  Mauvais souvenirs qui continuent de venir me hanter.  Mon père prendrait mon cas de choc post-traumatique au sérieux et il ferait tout ce qu'il voudrait pour m'aider.  Encore une fois, je le repousserais et me lancerais dans une autre mission, mais c'est fini cette époque.  C'est probablement aussi pour ça qu'en me levant, j'étais tout déboussolé et je me demandais ce que j'allais encore foutre de mon cul aujourd'hui.

C'est donc ainsi que j'ai enfilé une chemise à carreaux tout à fait normale, des jeans délavés et mes grosses bottes.  Ces grosses bottes, dans le parc national, c'était la meilleure des idées.  Le sol n'était pas égal et n'importe quel amateur s'y prendrait les pieds pour ensuite se retrouver la tête dans un arbre.  Bonjour la commotion cérébrale et peut-être bonjour la fracture en plus.  Je me suis enfoncé ni trop loin, ni trop proche, dans le parc et me suis adossé contre un arbre.  J'ai même sorti mon calepin pour gribouiller.  Je vais être franc: je ne suis pas très bon en dessin, mais ça me permet de mettre sur papier le fouillis que j'ai dans ma tête.  Mon père approuverait cette idée, c'est sûr.  Mais ce qui n'aide pas quand à la base tu as des talents bien normaux en arts, c'est quand une personne fonce dans ton arbre.  Je vous entends déjà rire à la situation, mais ce n'était pas vraiment drôle au final.

J'étais là, à gribouiller quand j'ai entendu quelqu'un qui dévalait la petite côte.  À la voix, je pourrais jurer que c'est une femme et je n'avais pas tort.  Quand j'ai entendu son corps s'écraser contre l'arbre, elle a lâché un petit cri, confirmant mes pensées.  Je me suis donc levé d'un bond pour contourner mon arbre et je la vois, Dema, semi-consciente, une main contre l'arbre, essayant de marcher.  Je ne crois pas qu'elle m'ait vu, elle est dos à moi, mais je prends quand même une chance: "Ça va?"  Tout simplement.  Rien de plus à dire de toute façon.  Sauf qu'elle sursaute et parce qu'elle sursaute, je sursaute à mon coup.  Beau duo, effectivement.  Pourtant, en la regardant, à chaque fois, je me rappelle à quel point elle est magnifique, mais encore une fois, je baisse le regard pour faire comme si de rien était.  Je réalise alors en baissant le regard qu'elle ne met aucun poids sur sa cheville.  "Fracture de la cheville.  N'est-ce pas?"  Je prends mon courage à deux mains et plante mon regard dans le sien, un très mince sourire aux coins des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dema Ortiz

avatar
posts : 43
avatar : Alicia Vikander
crédits : wanderlust (avatar)
ɷ statut : célibataire
✎ métier : Psychologue
✌ age : trente-ans tout juste

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: believer (maddema)   Dim 24 Sep - 17:49



Living my brain up in the cloud
Falling like ashes to the ground
Hoping my feelings, they would drown
believer - Dema & Maddox

C'est étrange comment la vie rend parfois les choses lourd. Le karma n'est pas toujours bien apprécié, du moins pour certain. Tu aurais bien cru que la vie commençait à s'acharner sur toi. Le retour de Phillip dans ta viente donnais cette dose de stress que tu n'avais pas besoin. Oui, tu avais l'occasion de lui dire la vérité au sujet de Nikolaj, mais d'un autre côté, l'idée de déranger sa vie ne te plait pas. Un peu de plein air pour te changer les idées, un peu d'air pour faire le vide. Marcher et marcher, tu sens tous tes muscles se tendre et se détendre à chacun de tes pas. Cette soudainement concentration envers ton vorps te fait perdre le sens , tu en oubli ton environement. Tu trébuche. Tu n'as aucune idée sur quel distance tu tombe, mais tu as cru à une chute interminable. Te frapper contre un arbre a été un soulagement. Tu sais bien que tu aurais pu continuer pendant un sacré moment. Tu as eut le souffle coupé pendant un moment. Tu as fixé le vide en cherchant ton souffle. Une main contre le tronc, tu essaies tant bien que mal de te lever. Tu réussis de peine et de misère. Tu soupires lourdement et tu baisses enfin les yeux vers ta cheville.

La chance, tu n'arrivais pas à garder ton poid sur cette dernière. La question te vient à l'esprit. Fracture? Foulure? Ou rien qu'un inconfort? Tu n'en sais rien, tu n'y connais rien à cet anatomie. Tu as la tête qui tourne, tu ignores si tu arriveras à rester debout. Cette voix brise ta solitude et tu sursaute en échapant un léger cri. Tu poses ton pied au sol, mais tu as mal et tu perds pied à nouveau, te plaquant contre l'arbre. Tu lèves les yeux vers cette voix et tu te redresses soudainement du mieux que tu peux. Maddox. Tu essaies de dire quelque chose, mais tu bafouilles, aucun mot ne semble sortir. Faut croire qu'à chaque fois que tu tiens à l'effacer de ton esprit, il est là pour t'en empêcher. Tu te surprends à le fixer. Plusieurs questions te martellent, tu te demandes ce qu'il fait là, s'il allait te laisser là et partir, ou s'il allait t'aider. Puis sa voix retenti en écho. Ta tête tourne et tu vois un peu flou. Tu es toujours accrochée à l'arbre. " Je... J'en sais rien... Je... J'y connais rien. " Il faut l'avouer, c'est la première fois que tu te retrouves désemparé devant lui. Tu baisses les yeux vers ta cheville et tu grognes. Tu essaie d'y mettre du poid, mais ce n'est que douleur qui t'attaque. Tu perds pied à nouveau et cette fois c'est contre lui que tu termines ta course. Tu t'accroche à lui par réflexe et tu n'oses plus bouger, les yeux rivés sur son cou. Ton coeur s'emballe étrangement et ta gorge se noue.

believer - Dema & @Maddox Phelps

_________________
knocked by the past
There is no love, not anymore, but there is something between us that we can't ignore. ▬ demantra rasmussen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddox Phelps

avatar
posts : 4
avatar : Michael Fassbender
crédits : Avengedinchains
ɷ statut : célibataire, bien mieux dans sa tête comme ça.
✎ métier : pilote pour l'armée militaire puis secouriste dans les pays en guerre (irak, afghanistan, syrie, etc)
✌ age : quarante ans

MessageSujet: Re: believer (maddema)   Dim 24 Sep - 21:05



BELIEVER

maddema

Je ne m'attendais pas à la voir, c'est sûr.  Dans ce parc plutôt loin des grandes rues de la ville, je ne m'attendais pas à voir Dema Ortiz ici.  La grande psychologue qui suit les pas de mon père.  Je pourrais avoir la nausée seulement à y penser, mais ses beaux yeux m'envoyaient un message simple: elle n'est pas comme mon père.  C'est peut-être pour ça que mes réactions ne sont pas toujours les mêmes.  Tantôt gentil, tantôt méchant, je jongle entre les deux.  Oh chère Dema, ce n'est pas de ta faute.  J'suis un sac à problèmes.  Un gros sac remplit de problèmes.  Je ne sais pas combien de temps j'ai passé à la fixer du regard, mais elle fini par me répondre: "Je... J'en sais rien... Je... J'y connais rien."  J'échappe un petit rire quand je sens des bras entourer mon cou et je réalise enfin que Dema m'est littéralement tombée dessus.  "Wooohh, attention.."  Je la dépose presque aussitôt, mais très doucement.  Comme je le faisais quand un camarade de guerre se faisait avoir et tombait tranquillement, mais cette fois-ci, elle ne va pas mourir comme eux.  Elle s'est tout simplement fracturé la cheville, j'en suis sûr.  "Tu permets?"  J'approche tranquillement mes mains vers sa cheville droite et quand je vois qu'elle n'a aucun signe de résistance, je lève le rebord de son pantalon.

Je pose mes yeux vers elle, une mine légèrement penseur.  "Je dirais que c'est une fracture, mais il faut que j'enlève ta chaussette et ton espadrille.  Si tu permets."  Elle ne dit rien, mais je suppose que c'est un oui silencieux.  Alors je m'exécute.  Une fois la cheville à nue, la fracture était évidente.  La cheville était enflée et prenait un couleur bleutée distinctive.  "Et oui.  Monsieur l'arbre t'as donné une belle fracture de la cheville droite en souvenir du parc national!"  Je me mets à rire légèrement, finissant par m'asseoir à même le sol.  Je vois alors mon calepin au sol, ouvert.  Je ne sais pas si elle l'a remarqué tout ce temps que j'avais le dos tourné, mais je m'élance aussitôt pour le prendre.  La faisant sursauter au passage.  "Excuse-moi.. j'avais oublié que j'avais échappé mon calepin."  Je lui montre rapidement le calepin, maintenant fermé, et le range dans ma poche.  Rien à foutre du crayon.  Aucuns dessins dans ce calepin n'est fait avec le même crayon.  C'est un détail qui ne sert à rien.

Je rapproche mes genoux vers moi, me permettant de prendre appui sur mes genoux avec mes bras.  "Alors il faut croire que t'es coincée avec moi.  Ta cheville brisée t'empêchera d'aller partout.  Si tu marches dessus... et bien... ça va faire mal, très mal."  Je ne fais que toucher du doigt sa cheville, sans vouloir lui faire mal, bien au contraire.  Je touche à peine et je l'entends inspirer rapidement, visiblement par souffrance.  "Tu vois?  Et je t'ai à peine effleurée."

@Dema Ortiz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dema Ortiz

avatar
posts : 43
avatar : Alicia Vikander
crédits : wanderlust (avatar)
ɷ statut : célibataire
✎ métier : Psychologue
✌ age : trente-ans tout juste

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: believer (maddema)   Ven 6 Oct - 23:18



Living my brain up in the cloud
Falling like ashes to the ground
Hoping my feelings, they would drown
believer - Dema & Maddox

Te voila dans une situation plutôt désagréable. Ton coeur se serre. Te retrouver face à lui dans cette position, ça t'attaque droit au coeur. Tu ne comprends pas ce qui se passe. Une aiguille qui te transperce, qui te coupe le souffle. Ton coeur s'emballe et te fait mal. Qu'est-ce qui t'arrive? Dans ta tête, tu patines, tu penses sans pour autant savoir à quoi tu penses. Basculer contre lui n'était pas dans tes plans, tu aurais préféré te plaquer contre l'arbre ou contre le sol, mais tu t'es retrouvé contre lui. Cette soudaine chaleur te donne une poussée d'énergie. Un peu comme une décharge électrique. "Wooohh, attention.." Sa voix, une autre décharge. Un frisson de parcours le dos et soudainement tu en perds ta langue. Tu te mets à le fixer sans t'en rendre compte. Tu t'étais accrochée à lui, tu avais suivi chacun de ses mouvements jusqu'à ce que tu sois installé au sol. Tu d'adosses à l'arbre, toujours fixer sur lui. Mais qu'est-ce qui se passe? "Tu permets?" Inconsciemment tu hoches la tête en lui donnant l'opportunité de te toucher. Tu le suis du regard. Tu sens ses doigts se glisser sous la manche de ton jean qu'il remonte doucement. Tu serres les dents déjà et tu retiens ta respiration. Tu fais tout pour que ton visage ne donne aucun signe de douleur, mais tu es la pire pour cacher ce que tu ressens. Tu en oublies presque la dernière fois vous vous hurliez dessus.

"Je dirais que c'est une fracture, mais il faut que j'enlève ta chaussette et ton espadrille. Si tu permets." Encore une fois, tu te retrouve à le fixer. Tu es loin de t'en rendre compte, tu as l'impression que tu le fixes normalement, mais tu es légèrement intense. Tu n'arrives à rien dire, tu ne bouges pas, tu ne bronches pas, tu le laisses simplement faire. Tu sens une pression en moins sur ta cheville puis l'air sur ta peau cause une tension dans toute ta jambe. Tu fermes les yeux en serrant les dents, tu n'as pas envie de voir. "Et oui. Monsieur l'arbre t'as donné une belle fracture de la cheville droite en souvenir du parc national!" Tu pousses un soupire en calant ton menton contre ton sternum en te perdant dans ta tête un moment. Tu en oublis sa présence et c'est peut-être ce qui te détend un peu. Tu te mets à penser à un peu tout. À ton fils, à Phillip, à ton boulot, à ton pays natal, à Anthony. Tout passait en éclaire et tu n'arrives pas à te concentrer comme il le faut. Mais de l'agitation te ramène à la réalité. Tu sursautes et tout te revient en tête. Il est là. Il se redresse un calepin à la main. "Excuse-moi.. j'avais oublié que j'avais échappé mon calepin." Tu te redresses un peu plus droite et tu lèves les yeux vers lui en glissant ta main dans tes cheveux. Tu as soudainement l'impression de rougir et tu ne sais pas pourquoi. Tu détournes les yeux en laissant au final tes cheveux retomber sur ton visage.

"Alors il faut croire que t'es coincée avec moi. Ta cheville brisée t'empêchera d'aller partout. Si tu marches dessus... et bien... ça va faire mal, très mal." Coincé avec lui? Est-ce que c'était un bien ou un mal ? Tu n'arrivais pas à te décider. Pourquoi est-ce que tu es si confuse en sa présence, pourquoi tu n'arrives pas à le cerner ? Pourquoi est-ce que c'est si compliqué? Pourquoi autant de question? Trop de question, beaucoup trop. Puis son doigt frôle ta cheville et tu laisses tomber un petit cri. Tu le frappes d'une main ouverte sur son épaule. "Tu vois? Et je t'ai à peine effleurée." Tu grognes sans pour autant libérer entièrement ton visage de tes cheveux. « C'est bon, j'ai compris, pas besoin de me faire mal. » Tu soupires en fermant les yeux. Prise avec lui. Tu tournes la tête vers son calepin. « Qu'est-ce que tu dessines ? » Tant qu'à être prit avec lui, vaux mieux faire la discussion.

believer - Dema & @Maddox Phelps
[/quote]

_________________
knocked by the past
There is no love, not anymore, but there is something between us that we can't ignore. ▬ demantra rasmussen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: believer (maddema)   

Revenir en haut Aller en bas
 
believer (maddema)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: monterey :: Carmel Valley :: pinnacles national Park-
Sauter vers: