AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 Rencontre inopinée [PV Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre inopinée [PV Elena]   Jeu 14 Sep - 17:39

Préférant m'en aller courir de bon matin, pratiquer mon jogging l'après midi, n'était vraiment pas dans mes habitudes. Deux raisons étaient responsables de la contradiction de cette théorie. La première avait débuté hier soir, lors du dîner chez Abby. La seconde s'était achevée en fin de mâtinée. La corrélation entre ces deux points est évidente, même si a bien des égards, ces deux raisons restent distinctes.

Courant jusqu'à l'entrée du parc, je songe à quel point j'aurai dû me douter que la soirée n'allait pas être aussi idyllique. L'indice le plus flagrant : Abby avait fait des cookies. Oh! On peut aisément se dire que ça n'a rien d'extravagant, mais Abby sait pertinemment que je raffole de ses cookies; ceux avec des morceaux aux noix de Pecan.

En y réfléchissant, cela voulait tout aussi bien dire que ses intentions étaient préméditées. Je ne sais ce qui me rendait le plus amer, entre le fait que je me sois fait berner par une poignée de cookies, ou le fait que l'instigatrice de ce plan redoutable n'est autre qu'une personne d'un certain âge.

Jamais avant la mort de Barrett, Abby n'avait osé parler ouvertement de ma mère, depuis son internement. Les décisions prises jusque là, avaient paru à mes yeux irrévocables. J'éprouve une once de culpabilité de m'être montrer froid et un peu dur envers Abby. Suffisamment, pour que cela vienne à ronger mes certitudes.

Je cours en longeant le lac. On y était à l'élément corrélateur. J'étais rentré exaspéré de se dîner, déçu de mon manque de discernement, irrité du traquenard qu'Abby m'avait tendu. Frustré de ne pas pouvoir m'appuyer sur Barrett afin de renforcer la teneur de mes propos.

J'avais passé un moment à ruminer, seul chez moi. À cela, je peux ajouter que le sommeil avait déserté jusqu'au petit matin. C'est ainsi que j'avais fini par m'endormir sur un fauteuil avec un livre à la main. Outre le réveil très tardif, j'avais hérité d'un torticolis prometteur.

Ces deux points résument à eux seuls, les raisons de mon jogging en pleine après midi. Je trottine jusqu'à un arbre, contre lequel je m'appuis. Dans tous les cas, il faudra que je repasse chez Abby en fin de journée, il me semble qu'elle avait parlé d'une fuite d'eau dans la cuisine. Il faudrait que je réussisse à intercepté ma sœur avant qu'elle ne trouve encore une fois excuse pour esquiver la majeur partie de mes sujets de conversations avec elle.

En regardant les autres coureurs, je me dis que je peux reporter à demain la conversation avec Delia. Une chose est sûre je ne comptes pas aujourd'hui changer d'avis sur ce que j'ai répondu à Abby. Quand bien même la légitimité de ses arguments.

Je marche, en observant l'aire de jeux où les enfants s'amusent. Tant d'insouciance, de légèreté peut parfois donner à rêver. Quand j'y pense, enfin, de ce que je m'en souviennes, je n'ai jamais pris plaisir à participer à ce type d'activité. Comme dirait Delia j'étais ennuyant, moi je préférais l'idée de différent.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Marshall

avatar
posts : 328
avatar : Rachel Bilson
crédits : Shakalla
ɷ statut : Maman
✎ métier : Traductrice en free lance, styliste amateur
✌ age : 30 ans

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV Elena]   Dim 17 Sep - 18:58

Depuis que Caty savait marcher, la canaliser devenait encore plus compliqué. Cette petite boule d’énergie ne savait plus quoi inventer pour rendre ses parents chèvres. Et encore, Diego échappait à la tornade de la journée. Et Elena soupçonnait fort le blond de rigoler dans sa barbe et de se cacher derrière le fait qu’il avait pas mal de rendez-vous dans la journée. Aussi Elena laissait volontiers la petite à son père lorsqu’il revenait de sa « dure » journée de labeur. Elle rigolait franchement de voir Caty courir autour de son père. Il y avait de quoi avoir le tournis. Elle ne savait pas de qui elle tenait tout ça mais une chose était sure, cette petite fille avait une joie de vivre qui faisait fondre le cœur de sa maman. Tous les jours, elle remerciait le ciel que sa petite fille ne soit pas une de ses petites gâtées et capricieuse. Oh des caprices, elle en faisait mais rien d’ingérable. Du moins pas encore. Il ne fallait pas oublier que la petite n’avait que 18 mois. Elle allait surement vers ses deux ans et cette fois, elle aurait sa mère et son père à ses côtés. C’était un peu tôt pour penser déjà à tout ça mais depuis le drame du mariage, Elena ne pouvait s’empêcher de penser bien avant.

C’était en songeant à faire dépenser ce trop plein d’énergie qu’elle avait emmené sa fille au parc cet après midi. Le temps était encore très bon et Monterey sentait bon l’été indien en ce mois de septembre. Elles s’installèrent non loin de l’aire de jeux qui fascinait la petite Caty d’habitude. Mais pas aujourd’hui. Elle préférait aller explorer les recoins de l’endroit où elle se trouvait. Elena la regardait attendrie. C’était une belle petite fille. La jeune femme souriait en voyant Caty se saisir d’une fleur arrachant par la même occasion une poignée d’herbes. Regardant sa main pleine de terre, elle couru alors vers sa maman en rigolant. Essuyant sa main, Elena prit ensuite quelques marguerites et sous l’œil attentif de sa fille, elle lui confectionna un petit bracelet de fleurs. Caty en fut ravie et frappa dans ses mains emmenant un petit rire à sa mère. Elle lui donna alors sa balle et la laissa jouer avec. Elle adorait ce jouet et depuis qu’elle marchait à peu près correctement, Caty adorait aller chercher la balle. Un petit coup de fil l’interrompit dans sa surveillance. Le temps de prendre son téléphone et la petite friponne était déjà loin d’elle. Elena pouvait toujours la voir mais elle n’aimait pas trop cette velléité d’indépendance. C’était bien trop tôt !

« Caty ! »

La petite chipie, si elle entendait la voix de sa maman, ne se retourna pas toute occupée à aller chercher sa petite balle. Soupirant, Elena la suivit et reprit

« Caterina ! »

Généralement, lorsqu’elle entendait son prénom en entier, la petite s’arrêtait car elle savait qu’une gronderie n’allait par tarder mais décidément aujourd’hui Miss Caty n’en faisait qu’à sa tête. Elle la rattrapa bien vite car sa petite fille s’était arrêtée et levait la tête vers un homme.

« Conrad ? »

_________________
Come and find me
Even if the sun will rise again after the night is over I already long for this moment that I can’t hold onto ▬ In the end, it’s all momentary, love is momentary. It’s just a passing dream, I don’t want to wake up yet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre inopinée [PV Elena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je m'appelle Elena
» [Forbes, Elena] Meurs avec moi
» [Sender, Elena] Intrusion
» La galerie d'Elena
» Cendrillon à Hollywood - Elena Klein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bury the evidence. :: archives rp-
Sauter vers: