AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 (orla) we all are living in a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: (orla) we all are living in a dream   Dim 10 Sep - 21:21


orla shir Fitzmartin
- une petite citation -


NOM, PRÉNOM Orla Prénom qui paraît un peu trop simple. Quatre lettres misent les unes à côtés des autres. Prénom mal orthographié. Órfhlaith. Prénom qui devient un peu moins simple. Peut-être que cette erreur de l'infirmière n'était pas une si mauvaise chose. Orla, héritage de ses origines irlandaise. Orla, la princesse d'or. Shir. Chanson en hébreux. Signification qui avait sans doute peu d'importance aux yeux de ses parents qui voulait juste transmettre le prénom d'une des grands-mère. Fitzmartin, nom de famille assez commun. Nom de famille qui ne lui apporte aucune gloire. Juste un nom de famille qui se fond facilement dans la masse. âGE Jeunesse qui s'éloigne depuis bien longtemps. Le quart de siècle qui est aussi bien loin. Et une nouvelle dizaine qui se rapproche. Trente quatre ans déjà. Elle ne le réalise pas. Peut-être parce qu'elle veut encore se persuader qu'elle est restée dans sa vingtaine. Et puis à force de lui dire qu'elle ne fait pas son âge, peut-être qu'elle a fini par y croire. ORIGINES Orla, elle n'a pas a cherché bien loin pour trouver ses origines. Du côté de son père, ses grands-parents sont irlandais, alors que du côté de sa mère, du sang norvégien coule dans ses veines.  STATUT Célibataire. Depuis un peu trop longtemps. Enfin, cela fait un peu trop longtemps qu'elle n'a pas eu de relation sérieuse. Sans doute qu'avoir eu un enfant très jeune n'a pas aider. Après tout, qui veut s'engager avec quelqu'un qui a déjà un enfant. Et puis pour les quelques relations qu'elle a pu avoir, cela ne s'est malheureusement pas bien terminé. MÉTIER Depuis qu'elle est gamine, Orla a voulu travailler dans la musique. Pas forcément devenir chanteuse ou autre. Non, elle voulait devenir musicienne. Faire partie d'un grand orchestre. C'était avant qu'elle ne tombe enceinte. Elle savait que ce rêve n'était pas possible. En tout cas de faire partie d'un orchestre. Mais elle a tout de même réussi à travailler dans la musique. Professeur de musique au lycée de la ville en semaine et donne quelque cours particuliers le soir ou le week-end. TRAITS DE CARACTÈRE  attentionnée, tête en l'air, créative, indécise, enjouée, maladroite, impulsive, loyale, rancunière, sociable, impatiente, optimiste, un peu naïve, ambitieuse, bordélique, bornée, anxieuse, passionnée, curieuse, légèrement (sur)protectrice, insouciante. AVATAR karen gillan GROUPE 35% - 65% SCENARIO OU INVENTE ? personnage inventé


- First kisses didn’t necessarily require darkness and alcohol
001. Ordinaire. C'est le mot qui pourrait définir sa famille. Une famille qui n'a rien de particulier. Une famille qui n'a une grande fortune. Une famille qui s'en fiche un peu de la réputation qu'ils peuvent avoir. Les Fitzmartin, c'est la famille qui tient le bar restaurant près des quais de la ville. Un bar qui n'était jamais calme, où il y avait toujours de l'animation, mais dans le bon sens du terme. Les Fitzmartin, ce n'est clairement pas une famille parfaite, mais ils s'aiment et peuvent compter les uns sur les autres. Et c'est sans doute ça qui fait la force de cette famille. 002. L'enfant du milieu. Enfant qui est supposé être le dernier de la famille. Deux enfants, c'était parfait pour les parents. Un garçon et une fille. Le choix du roi. Orla, petite princesse qui a été sans doute un peu trop choyé. Et puis, il y a eu cet incident. Elle avait à peine douze ans quand un microbe est venue s'incruster. Nouvelle arrivante qui a pris toute l'attention. Maintenant, elle était celle qui devait surveiller, mais celle aussi qui se faisait surveiller par son aîné. Celle qu'on arrivait facilement à oublier. Et après presque douze année, elle a eu du mal à gérer cette situation. Oui, elle n'aimait pas sa sœur. Orla qui fait comme si la gamine n'existait pas. Il aura fallu un peu plus d'une année avant d'accepter réellement ce nouveau membre dans la famille. 003. Petit génie. C'était son surnom lorsqu'elle était enfant et jusqu'au début du lycée. Petit génie, parce qu'elle avait de bonne notes. Parce qu'elle ne faisait qu'étudier et rien d'autre. C'est ce qu'on disait en tout cas. Petit génie, parce qu'elle travaillait dur. Petit génie pour oublier les difficultés, pour oublier la dyslexie, pour oublier les problèmes d'attention. Être une élève studieuse, avoir ses bonnes notes n'étaient pas une chose facile. Elle voulait prouver qu'elle pouvait y arriver, que les problèmes qu'elle pouvait avoir n'allait en rien affecter son cursus scolaire. Être un petit génie, c'était un compliment plus qu'une insulte. 004. La musique. C'est plus qu'une passion pour Orla, c'est toute sa vie. La musique, elle ne peut pas s'en passer. Ses parents racontaient souvent que lorsque sa mère était enceinte d'elle et qu'il n'y avait pas de musique dans la pièce, Orla donnait quelques coups pour montrer son mécontentement. Et lorsqu'elle est née, ce mécontentement se faisait entendre par les pleurs du nouveau-né. La musique fait partie d'elle, c'est indéniable. Alors, depuis son plus jeune âge, Orla apprend à jouer de divers instruments. D'abords quelques années de piano, puis de guitare et enfin le violon. Et là ce fût comme une révélation. La violon était son instrument. Elle aurait aimé être violoniste dans un orchestre. Un rêve qui n'a pas pu se réaliser. Mais ce n'était pas si grave que ça. Parce qu'après tout, elle enseigne la musique. Et si elle peut donner envie, si elle peut transmettre son amour de la musique, c'est tout ce qui compte pour la rousse. 005. Mère un peu trop tôt. Quinze ans, c'est jeune. Beaucoup trop jeune. Bien évidement, c'était un accident. Adolescente perdue, qui s'est effondrée en larmes durant un repas parce qu'elle ne pouvait pas garder ça secret. Des parents déboussolés parce que ce n'était pas le genre d'Orla, ce n'était pas le genre de leur fille. Il n'y avait que trois solutions possibles : avorter, garder l'enfant ou faire adopter. Trois options que les parents de l'adolescente allait respecter. Trois solutions auxquelles Orla a songé. Elle ne pouvait pas garder l'enfant. Elle était beaucoup trop jeune. Elle n'était même pas en couple avec le père de l'enfant. Elle ne pourra pas donner tout l'amour qu'il doit avoir. Elle y a pensé. Elle a pris rendez-vous. Et au dernier moment, elle s'est enfui. Elle n'y était pas arrivée. Alors, elle a ensuite pensé à l'adoption. Une idée où les deux futurs parents semblaient d'accord. Et durant toute la grossesse, elle s'était fait à l'idée de se séparer de l'enfant qu'elle portait. Elle s'y détachait. Ils avaient même trouvé la famille adoptive. Une famille parfaite qui allait donner tout l'amour que cet enfant avait besoin. Une famille heureuse. Ou presque. A peine un mois avant qu'elle n'accouche, les deux parents qu'elle avait choisi étaient sur le point de divorcer. Une famille éclatée. Ce n'était pas ce qu'elle voulait. Peut-être qu'elle aurait dû choisir une autre famille. Mais non. Peut-être parce qu'elle pensait que cela allait s'arranger. Et le dernier mois avançait et Orla commençait à ressentir des doutes. Elle n'avait plus autant envie de laisser partir cet enfant qu'elle portait. Et au dernier moment, lorsqu'elle a posé les yeux sur son fils, elle savait qu'elle ne pouvait pas le laisser partir. Et Orla n'a pas signé les papiers pour le laisser à l'adoption. Acte égoïste pour des personnes qui étaient prêts à l'accueillir, mais elle s'en fichait. 006. Cosmo. Prénom qu'elle a donné à son fils. Sans doute qu'on a dû penser à une blague, mais non. Cosmo, prénom de son fils. Fils qui est son univers. Un prénom qui ne pouvait que lui aller. Dès qu'Orla a posé ses yeux sur lui, elle s'est fait la promesse de le protéger, d'être la meilleure mère possible. Ce n'était sans doute pas si simple à quinze ans. Bien sûr qu'elle a fait des erreurs, comme par exemple l'oublier malencontreusement dans un magasin ou à l'école. Ce n'était sans doute pas une mère modèle qui lui préparait des bons petits plats chaque jours, mais qui pouvait enchaîner des plats préparés ou fast food durant plusieurs jours parce que l'envie de cuisiner n'était pas là. Ce n'était sans doute pas la mère la plus parfaite, parce qu'elle ne suivait pas à la lettre les conseils d'un pédiatre, d'un pédopsychiatre de renom concernant l'éducation d'un enfant. Mais Orla, elle a toujours fait pour que son fils soit heureux. Elle lui a donné tout l'amour qu'elle avait. Elle était présente à chaque représentation de spectacle d'école, chaque match de baseball de Cosmo. Orla, elle le couvait lorsqu'il était malade. Et lorsqu'on touche à son enfant, Orla peut déplacer des montagnes. Orla, c'est une maman ours. 007. Les voyages. Parce qu'ado, elle avait cette idée stupide de faire le tour du monde. De prendre une année après le lycée et de visiter le maximum de pays. Et Cosmo est arrivé. Un rêve qui aurait pu être brisé, mais non. Les voyages, une tradition qu'Orla a mis en place. Elle économisait assez d'argent pour que tous les deux ans, ils puissent se faire un beau voyage. Deux, voir trois semaines dans un pays pour pouvoir se faire un roadtrip. Découvrir de nouvelles cultures, de nouveau paysages, ce n'était pas quelque chose qu'elle allait laisser tomber. Et ce n'était pas quelque chose qu'elle allait faire seule, qu'elle allait faire d'une façon égoïste. Son fils était obligé d'être avec elle. C'est leur tradition. 008. Les histoires d'amour finissent mal en général. L'âme-soeur pour Orla, c'est rien qu'une connerie. Peut-être qu'elle est tout simplement pas fait pour ça. Beaucoup de personnes pensaient qu'elle aurait dû rester avec le père de Cosmo, que cela aurait été mieux pour lui. Sauf que rester avec quelqu'un qu'on sait qu'on ne ressent aucun sentiment, cela n'aurait pas été bon aussi. Alors, ils sont simplement restés amis. Amis qui s'éloignent avec le temps et qui fini par partir pour de bon, sans laisser de nouvelles. Elle s'y était préparée à cette disparition presque soudaine. Et pour la suite ce n'était pas mieux. Dès qu'il y avait la connaissance d'un enfant, de Cosmo, ses histoires se terminaient un peu trop rapidement. Peut-être que c'est mieux ainsi. Il faut être mieux être seule que mal accompagnée après tout. 009. Ses cheveux. C'est sans doute la seule chose dont elle est fière à propos de son physique. Ses long cheveux roux qui pouvait attirer la moquerie. Mais elle s'en fichait. Sa rousseur, fierté de ses origines. Et ses long cheveux ont disparu lorsqu'elle avait un peu plus de dix huit ans. Un câlin de la part de Cosmo. Un câlin accompagné d'un chewing gum dans les cheveux « parce qu'il était plus bon et qu'il n'y avait pas de poubelle. » Elle aurait dû être en colère. Elle l'a été durant deux secondes, avant de pardonner face à cette tête d'ange. Ce qui était sans doute l'un des plus gros problèmes de la jeune mère. Pardonner facilement à son fils face à sa tête d'ange. 010. Dépassée. Complètement dépassée. C'est ce qu'elle est depuis quelques semaines. Tout à changer lorsque la petite sœur d'Orla et son petit-ami sont mort dans un accident de voiture. Cela ne devait pas arriver. Après tout, elle n'avait qu'une vingtaine d'année, elle allait se marier et avait un enfant. Cela ne devait pas se terminer comme ça. Dépassée par le deuil parce qu'elle n'arrive pas à le faire. Dépasser, parce qu'elle doit s'occuper de son neveu, parce qu'elle en a la garde. Sauf que ça fait dix-neuf ans qu'elle ne s'est pas occupée d'un enfant en bas âge, qu'elle a l'impression de mal faire – et ce n'est pas les pleurs incessant du bébé qui vont la rassurer. Dépassée, parce qu'elle ne remarque plus Cosmo. Elle ne remarque pas qu'il ne va pas bien, parce qu'il a cette impression qu'elle ne fait plus attention à lui. Et c'est peut-être vrai. Peut-être qu'elle ne fait pas aussi attention à lui qu'avant. Peut-être qu'elle ne remarque pas que l'éloignement blesse Cosmo. 011. Les animaux. Si elle le pouvait, Orla aurait sans doute une animalerie chez elle, mais elle se contrôle. Du moins, elle essaye. Le premier animal de compagnie qu'elle a eu, c'était un chien que ses parents lui avait offert lorsqu'elle avait douze ans – comme pour faire oublier la naissance de sa sœur. Un chien qu'elle avait jusqu'à ce que Cosmo avait deux ans. Un chien qui s'est fait renversé pour empêcher que ça soit le cas du gamin. Il y a quelques mois, ils ont recueilli un chaton abandonné sur le bord d'une route. Orla pensait que ce n'était pas vraiment une bonne idée. Tout simplement parce qu'il y avait déjà un oiseau chez eux et elle avait peur que le chat essaye tout simplement de le manger. Et pourtant après les quelques semaines de cohabitations tout semble bien se passer. 012. Tatouée. Sur le poignet, une petite planète et quelques étoiles pour représenter son fils. Elle ne voulait pas se faire tout simplement marqué par son prénom. Elle voulait quelque chose de plus symbolique. Un tatouage qu'elle a mis du temps à faire, parce qu'elle avait peur de la douleur. Parce que les aiguilles la font paniquer. Un tatouage qu'elle a promis à Cosmo s'il arrivait à toucher une balle dans un de ses match de baseball. 013. Le ridicule ne tue pas. Et heureusement, sinon Orla serait décédée depuis bien longtemps. Elle est celle qui tombe, alors qu'elle était tout simplement en train de marcher dans la rue. Orla, c'est celle qui arrive dans sa salle de classe en retard et avec son haut à l'envers. Mais Orla, c'est celle qui ridicule sans le faire exprès, parce qu'elle partait d'une bonne intention. Comme la fois où, on en allait chercher Cosmo au lycée et où elle tenait une de ses anciennes peluches. Bien sûr, elle lui fait signe en agitant la fameuse peluche. 014. La cuisine, ce n'est pas vraiment son truc. A vrai dire, si un mot pouvait décrire ses dons culinaires cela serait approximatif. Très approximatif. Elle peut suivre une recette, il y a forcément un truc qui ne va pas bien se passer. Ce qu'elle fait, ce n'est pas mauvais, mais il y a sans doute mieux. Et dès fois, c'est bon. Enfin personne n'a eu d'intoxication alimentaire et c'est sans doute le plus importante. 015. Courageuse, c'est ce qu'elle essaye de montrer. Courageuse, c'est ce qu'on pense d'elle. Courageuse d'avoir élever un enfant si jeune et surtout seule. Courageuse d'avoir continuer et réussi ses études. La vérité, c'est qu'Orla est une grande peureuse. Elle ne le montre pas trop, mais un rien peu la faire sursauter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Dim 10 Sep - 21:21

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Dim 10 Sep - 21:21

à vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Dim 10 Sep - 22:38

Revenir en haut Aller en bas
Dema Ortiz

avatar
posts : 43
avatar : Alicia Vikander
crédits : wanderlust (avatar)
ɷ statut : célibataire
✎ métier : Psychologue
✌ age : trente-ans tout juste

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo:
relationship:

MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Lun 11 Sep - 14:41

Entre maman célibataire on se soutient Bon le fils de Dema est plus jeune, pas mal plus jeune, mais ce n'est qu'un détail

_________________
knocked by the past
There is no love, not anymore, but there is something between us that we can't ignore. ▬ demantra rasmussen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phillip Jones
Admin | I'll be forever yours.
avatar
posts : 1003
avatar : NCW
crédits : wiise (sign)
multinicks : le psy déjanté
ɷ statut : Ex-futur marié, le mariage est tombé à l'eau, merci Robert. Depuis, il s'esquive. Ils n'ont toujours pas remis le sujet sur le tapis avec Evie. Ils devraient pourtant, vu qu'elle est enceinte.
✎ métier : Prof de Self-Defense (09/2016), depuis le 12 juillet, il bosse peu; avant il était un flic dans une unité anti-terroriste (2002-2016), et encore avant adjoint du Shérif de Monterey (1995-2001)
✌ age : 44 années de presque sagesse, car oui, tout est dans le "presque"

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: RDV chez le psy à 14h, je prends mon aprèm ensuite. le diner est pour moi ce soir. vélo sorti => suze jalouse.
relationship:

MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Mer 13 Sep - 13:38

maman ours, je t'avais dit qu'il nous faudrait un lien, donc me voilà tu as le choix entre les gentil Phil qui donne des cours de self-défense à ton rejeton, ou l'adorable psychologue qui pète sur le système de tout le monde. les deux sont originaires de monterey.

_________________
what about now, what about today
« What if you're making me all that I was meant to be ? What if our love never went away ? What if it's lost behind words we could never find ? Baby, before it's too late, What about now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Mer 13 Sep - 17:48

@Cosmo Fitzmartin

@Dema Ortiz, formons un club de maman célibataire tu as déjà une idée ou on cherche ensemble ? tu me parles un peu de dema

@"Philip Jones", j'ai bien envie d'avoir des liens avec les deux tiens
bon là tout de suite, je n'ai pas trop d'idées Arrow donc tu peux me faire un petit résumé de philip et lloyd
Revenir en haut Aller en bas
Phillip Jones
Admin | I'll be forever yours.
avatar
posts : 1003
avatar : NCW
crédits : wiise (sign)
multinicks : le psy déjanté
ɷ statut : Ex-futur marié, le mariage est tombé à l'eau, merci Robert. Depuis, il s'esquive. Ils n'ont toujours pas remis le sujet sur le tapis avec Evie. Ils devraient pourtant, vu qu'elle est enceinte.
✎ métier : Prof de Self-Defense (09/2016), depuis le 12 juillet, il bosse peu; avant il était un flic dans une unité anti-terroriste (2002-2016), et encore avant adjoint du Shérif de Monterey (1995-2001)
✌ age : 44 années de presque sagesse, car oui, tout est dans le "presque"

SECRET GARDEN
post-it sur le frigo: RDV chez le psy à 14h, je prends mon aprèm ensuite. le diner est pour moi ce soir. vélo sorti => suze jalouse.
relationship:

MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Mer 13 Sep - 21:23

ça vient de moi ou plus tôt dans l'après-midi, tu avais mis que le fiston était suivi par un psy depuis ses 9/10 ans

_________________
what about now, what about today
« What if you're making me all that I was meant to be ? What if our love never went away ? What if it's lost behind words we could never find ? Baby, before it's too late, What about now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   Jeu 14 Sep - 7:25

oui j'avais mis ça, sauf que cosmo m'a dit qu'il avait déjà trouvé son psy Arrow du coup l'idée ne fonctionnait plus et je l'ai enlevé Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (orla) we all are living in a dream   

Revenir en haut Aller en bas
 
(orla) we all are living in a dream
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I had a dream!
» [HTC DREAM] Le Dream en détails.
» perfect ou dream ? les pandora
» Mon Ascaso Dream est arrivée... Joyeux Noël à tous !!!!
» [FUN] A dream whithin a dream!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: introduce a new suspect. :: Living the dream :: Create yourself-
Sauter vers: